Chapter

Appendice Statistique

Author(s):
International Monetary Fund. Research Dept.
Published Date:
June 2004
Share
  • ShareShare
Show Summary Details

Cet appendice présente des données rétrospectives et des projections. Il comprend cinq sections: hypothèses, modifications récentes, données et conventions, classification des pays et tableaux statistiques.

La première section résume les hypothèses sur lesquelles reposent les estimations et projections pour 2004 et 2005 et celles du scénario à moyen terme pour la période 2006–09. La deuxième rappelle brièvement les modifications apportées à la base de données et aux tableaux de l’appendice statistique. La troisième donne une description générale des données et des conventions utilisées pour calculer les chiffres composites pour chaque groupe de pays. La quatrième section, enfin, résume la classification des pays par sous-groupes types.

La dernière et principale section regroupe les tableaux statistiques, établis sur la base des informations disponibles au début d’avril 2004. Par souci de commodité uniquement, les chiffres portant sur 2004 et au-delà sont présentés avec le même degré de précision que les chiffres rétrospectifs, mais, en tant que projections, ils n’ont pas nécessairement le même degré d’exactitude.

Hypothèses

Les taux de change effectifs réels des économies avancées demeureront constants à leur niveau moyen de la période 13 février–12 mars 2004. Pour 2004 et 2005, ces hypothèses se traduisent par les taux moyens de conversion suivants: 1,474 et 1,476 pour le taux dollar/DTS, 109,1 et 106,2 pour le taux dollar/yen, respectivement, et 1,23 pour le taux dollar/euro pour les deux années.

Les politiques nationales menées à l’heure actuelle ne changeront pas. Les hypothèses plus spécifiques sur lesquelles sont fondées les projections relatives à un échantillon d’économies avancées sont décrites dans l’encadré A1.

Le prix du baril de pétrole sera en moyenne de 30 dollars EU en 2004 et de 27 dollars EU en 2005.

S’agissant des taux d’intérêt, le taux interbancaire offert à Londres à six mois en dollars EU s’établira en moyenne à 1,3 % en 2004 et à 3,5 % en 2005; le taux moyen des dépôts interbancaires à six mois en euros se chiffrera à 2,1 % en 2004 et à 2,6 % en 2005, tandis que le taux moyen des certificats de dépôt à six mois au Japon sera de 0,1 % en 2004 et de 0,4 % en 2005.

En ce qui concerne l’euro, Le Conseil de l’Union européenne a décidé le 31 décembre 1998 qu’à compter du 1erjanvier 1999, les taux de conversion des monnaies des États membres qui ont adopté l’euro sont irrévocablement fixés comme suit:

1 euro=1,95583deutsche mark
=340,750drachmes grecques1
=200,482escudos portugais
=2,20371florins néerlandais
=40,3399francs belges
=6,55957francs français
=40,3399francs luxembourgeois
=1.936,27lires italiennes
=0,787564livre irlandaise
=5,94573marks finlandais
=166,386pesetas espagnoles
=13,7603schillings autrichiens

(Pour plus de détails sur les taux de conversion de l’euro, se reporter à l’encadré 5.4 de l’édition d’octobre 1998 des Perspectives.)

Encadré A1.Hypothèses de politique économique retenues pour les projections relatives à un échantillon d’économies avancées

Les hypothèses de politique budgétaire à court terme retenues dans les Perspectives de l’économie mondiale reposent sur les budgets annoncés par les autorités et corrigés des différences entre les hypothèses macroéconomiques et les projections de résultats budgétaires effectifs des services du FMI et celles des autorités nationales. Les mesures dont l’application est jugée probable sont incluses dans les projections budgétaires à moyen terme. Lorsque les services du FMI ne disposent pas d’informations suffisantes pour évaluer les intentions gouvernementales et les perspectives de mise en œuvre des mesures décidées, le solde primaire structurel est censé rester inchangé, sauf indication contraire. Les hypothèses indiquées ci-après ont été adoptées pour certaines économies avancées (voir aussi les tableaux 14–16 de l’appendice statistique pour des données sur les soldes budgétaires et structurels)1.

États-Unis. Les projections s’appuient sur celles de l’Administration pour l’exercice 2005 (en date du 2 février 2004), corrigées pour tenir compte 1) des différences entre les hypothèses macroéconomiques, 2) d’une éventuelle réduction supplémentaire de l’impôt minimum de remplacement, 3) de l’abolition du crédit d’impôts sur le revenu des ventes à l’étranger/le revenu extraterritorial, et 4) d’une enveloppe de crédits supplémentaire fin 2004 pour le financement des opérations en Iraq et en Afghanistan. Dans le droit fil des déclarations de politique générale de l’Administration, on suppose que les baisses d’impôts de 2001 et de 2003 sont pérennisées et que les dépenses discrétionnaires sont strictement maîtrisées.

Japon. Les projections à moyen terme des dépenses et recettes de la sécurité sociale supposent que la réforme des retraites en cours d’examen sera mise en œuvre. Pour les autres administrations publiques (hors sécurité sociale), les recettes et les dépenses seront ajustées de façon à atteindre l’objectif actuel du gouvernement de parvenir à l’équilibre du solde primaire au début des années 2010.

Allemagne. Les projections pour 2004–07 reposent sur le Programme de stabilité actualisé en décembre 2003, corrigé en fonction 1) des différences entre les hypothèses macroéconomiques des services du FMI et celles des autorités, et 2) des nouvelles mesures budgétaires et structurelles adoptées après la diffusion du Programme de stabilité actualisé.

France. Les projections se fondent sur la loi de finances de 2004, le Programme de stabilité pour 2005–07 et les projections des autorités pour 2004–05 actualisées en mars 2004, ainsi que sur les hypothèses macroéconomiques des services du FMI. Pour 2008–09, les services du FMI supposent que la politique fiscale ne sera pas modifiée et que les dépenses réelles progresseront au rythme moyen indiqué dans le Programme de stabilité (2005–07).

Italie. Les projections pour 2004 reflètent l’appréciation du budget des autorités par les services du FMI, corrigées en fonction des hypothèses macroéconomiques du FMI, et l’hypothèse que les autorités utiliseront leur pouvoir de maîtrise discrétionnaire des dépenses (qui a été renforcé fin 2002) pour éviter de crever le plafond de 3 % du PIB si l’écart est relativement faible. Pour 2005 et les exercices suivants, les projections reposent sur l’hypothèse d’un solde primaire structurel constant après déduction des cessions d’actifs.

Royaume-Uni. Les projections ont été établies à partir du rapport sur la loi de finances de 2004. Elles tiennent compte aussi des statistiques les plus récentes publiées par les services nationaux de la statistique, y compris les résultats budgétaires prévisionnels jusqu’à fin décembre 2003. Le calcul du solde budgétaire structurel est fondé sur les projections des services du FMI quant à l’écart de production.

Canada. Les projections s’appuient sur la loi de finances de 2004 publiée le 23 mars 2004. Le solde du budget fédéral correspond à l’estimation faite par les services du FMI de l’excédent prévisionnel (solde du budget, moins imprévus et réserves économiques).

Australie. Les projections jusqu’à la fin de l’exercice 2006/07 reposent sur les Perspectives économiques et budgétaires en milieu d’exercice pour 2003–04 que les services du Trésor ont publiées en novembre 2003. Pour le reste de la période couverte par les projections, la politique budgétaire demeure par hypothèse inchangée.

Autriche. Pour 2004, les projections correspondent à la loi de finances. Les projections pour 2005–07 reflètent les objectifs énoncés dans le Programme de stabilité en matière de dépenses et de déficit. Les projections pour 2008–09 reposent sur l’hypothèse d’une nouvelle amélioration du solde structurel et du solde global grâce à des mesures de compression des dépenses, l’objectif étant de maintenir plus ou moins l’équilibre budgétaire sur le cycle.

Belgique. Pour 2004, les projections sont fondées sur la loi de finances. Pour les exercices ultérieurs, elles se fondent sur les objectifs de déficit indiqués dans la convention d’accord de juin 2003, corrigés en fonction des hypothèses macroéconomiques retenues par les services du FMI.

Corée. Pour 2004, on suppose que les résultats budgétaires cadreront avec la loi de finances. Pour le moyen terme, on suppose que la politique budgétaire permettra de parvenir à l’équilibre, hors sécurité sociale.

Danemark. Pour 2003 e 2004, les projections correspondent, respectivement, aux dernières projections et à la loi de finances présentées par les autorités, après ajustement pour tenir compte des projections macroéconomiques des services du FMI. Pour les exercices 2005 à 2008, elles sont conformes au cadre d’action politique à moyen terme des autorités, corrigé également des projections macroéconomiques des services du FMI, qui prévoit un excédent moyen de 1,5 à 2,5 % du PIB, grâce au plafonnement de l’augmentation des dépenses de consommation publiques réelles.

Espagne. Jusqu’à l’exercice 2007, les projections sont fondées sur les mesures prévues dans le Programme de stabilité actualisé par les autorités espagnoles en janvier 2004, après correction pour tenir compte des projections macroéconomiques des services du FMI. Pour les exercices suivants, elles excluent toute modification significative de ces mesures.

Pays-Bas. Pour 2004–09, les projections s’appuient sur le dernier Programme de stabilité, corrigé en fonction des hypothèses macroéconomiques des services du FMI. De nouvelles mesures sont censées compenser en 2004 les chiffres du solde budgétaire inférieurs aux prévisions en 2003.

Portugal. Pour 2004, les projections sont fondées sur les dernières estimations budgétaires (mars 2004) des autorités pour 2003 et leurs objectifs pour 2004 (y compris l’impact des mesures exceptionnelles de cet exercice), corrigés pour tenir compte des hypothèses macroéconomiques des services du FMI pour 2004. À compter de 2005, elles supposent un solde primaire structurel constant.

Suède. Les projections ont été établies à partir de la loi de finances de 2004, publiée en septembre 2003. En outre, elles tiennent compte des données les plus récentes communiquées par les services statistiques nationaux, y compris les résultats budgétaires prévisionnels jusqu’en décembre 2003.

Suisse. Les projections pour 2004 reposent sur le projet de budget fédéral et sur celles que les services du FMI ont établies pour les collectivités territoriales. Les projections pour 2005–07 sont basées sur les projets de loi de finances officiels (qui prévoient des mesures pour rétablir l’équilibre des comptes fédéraux et renforcer le financement de la sécurité sociale), après ajustement pour tenir compte des projections macroéconomiques des services du FMI. À partir de l’exercice 2007, le solde des administrations publiques est censé ne pas varier.

Les hypothèses de politique monétaire reposent sur le cadre établi dans chaque pays pour cette politique. Ce cadre suppose le plus souvent une politique de non-accompagnement de la conjoncture durant le cycle, de sorte que les taux d’intérêt officiels augmentent lorsque, d’après les indicateurs économiques, il semble que l’inflation escomptée va passer au-dessus du taux ou de la fourchette acceptable et diminuent lorsqu’il semble qu’elle ne va pas les dépasser, que le taux de croissance escompté est inférieur au potentiel et que les capacités inemployées sont importantes. En conséquence, on suppose que le taux interbancaire offert à Londres sur les dépôts en dollars à six mois (LIBOR) sera en moyenne de 1,3 % en 2004 et de 3,5 % en 2005. Les taux courts sur les avoirs en dollars évoluent en fonction de l’hypothèse —qui ressort des taux à terme en vigueur —que la Réserve fédérale commencera à relever les taux d’intérêt à la fin de 2004. Le taux des dépôts en yen à six mois devrait être en moyenne de 0,1 % en 2004 et de 0,4 % en 2005 si la politique monétaire est inchangée. Enfin, le taux des dépôts en euros à six mois devrait être en moyenne de 2,1 % en 2004 et de 2,6 % en 2005. Les modifications apportées aux hypothèses de taux d’intérêt depuis les Perspectives de septembre 2003 sont récapitulées au tableau 1.1.

1 L’écart de production correspond à la production effective diminuée de la production potentielle, en pourcentage de cette dernière. Le solde structurel, qui est exprimé en pourcentage de la production potentielle, est celui qui serait enregistré si la production effective et la production potentielle coïncidaient; par conséquent, ses variations incluent les effets des mesures budgétaires temporaires, l’impact des fluctuations de taux d’intérêt et du coût du service de la dette, ainsi que d’autres fluctuations non cycliques du solde budgétaire. Le calcul du solde structurel repose sur l’estimation par les services du FMI du PIB potentiel et des élasticités des recettes et des dépenses (voir les Perspectives de l’économie mondiale d’octobre 1993, annexe I). La dette nette correspond à la dette brute moins les actifs financiers des administrations publiques, lesquels comprennent les actifs détenus par le système de sécurité sociale. Les estimations de l’écart de production et du solde budgétaire structurel comportent une marge d’incertitude significative.

Modifications récentes

  • Les pays ne sont plus classés en trois groupes (économies avancées, pays en développement et pays en transition), mais bien en deux: les économies avancées, et les pays émergents et en développement. Cette révision de la classification s’explique par l’évolution de l’environnement économique mondial: 1) plusieurs pays en transition ont accompli des progrès importants vers l’établissement d’une économie de marché; 2) le groupe des pays en transition est devenu moins cohérent en termes de structure économique; 3) la situation macroéconomique et les problèmes fondamentaux de ces pays sont devenus plus comparables à ceux des pays émergents et des pays en développement de manière plus générale. Étant donné l’accession de huit pays d’Europe centrale et orientale à l’Union européenne en mai 2004, la présente édition des Perspectives de l’économie mondiale élimine le groupe des pays en transition. Les groupes analytiques comprennent maintenant tous les pays des anciens groupes des pays en développement et des pays en transition. Les tableaux A à F donnent des détails sur la composition par pays des groupes régionaux et analytiques.

    Tableau A.Classification par sous-groupes types et parts des divers sous-groupes dans le PIB global, le total des exportations de biens et de services et la population mondiale en 20031(En pourcentage du total pour le groupe considéré ou du total mondial)
    Nombre de paysPIBExportations

    de biens et de services
    Population
    Économies

    avancées
    MondeÉconomies

    avancées
    MondeÉconomies

    avancées
    Monde
    Économies avancées29100,055,5100,074,6100,015,4
    États-Unis38,021,114,811,030,44,7
    Zone euro1228,615,944,633,332,14,9
    Allemagne8,14,512,99,68,61,3
    France5,83,27,75,76,41,0
    Italie5,53,05,54,16,00,9
    Espagne3,21,83,72,84,20,6
    Japon12,67,07,65,713,32,1
    Royaume-Uni5,73,26,44,76,21,0
    Canada3,51,94,83,63,30,5
    Autres économies avancées22220,911,640,330,125,74,0
    Pour mémoire
    Principales économies avancées779,143,959,744,574,311,5
    Union européenne1535,819,954,540,639,86,1
    Nouvelles économies industrielles d’Asie45,93,312,59,38,61,3
    Pays émergents

    et en

    développement
    MondePays émergents

    et en

    développement
    MondePays émergents

    et en

    développement
    Monde
    Pays émergents et
    en développement146100,044,5100,025,4100,084,6
    Par région
    Afrique487,33,27,72,014,612,4
    Afrique subsaharienne455,52,55,51,413,311,2
    Afrique du Sud et
    Nigéria non compris432,91,32,80,79,78,2
    Europe centrale et orientale157,53,314,03,53,52,9
    Communauté des États indépendants138,23,79,12,35,44,5
    Russie5,72,66,21,62,72,3
    Asie, pays en développement d’2353,523,839,610,162,052,4
    Chine28,312,619,85,024,620,8
    Inde12,95,73,70,920,417,2
    Chine et Inde non comprises2112,45,516,24,117,014,4
    Moyen-Orient146,32,813,23,34,74,0
    Hémisphère occidental3317,27,616,44,29,98,4
    Brésil6,22,83,60,93,32,8
    Mexique4,11,85,21,32,01,7
    Classification analytique
    Source des recettes d’exportation
    Combustibles197,23,216,24,17,36,2
    Autres produits12792,841,383,821,392,778,4
    Dont: produits primaires292,61,22,60,77,16,0
    Source de financement extérieur
    Pays débiteurs (net)12959,626,559,915,269,258,5
    Dont: financement public5410,44,68,62,223,720,0
    Situation du service de la dette
    Pays ayant accumulé des arriérés ou

    bénéficié d’un rééchelonnement

    entre 1997 et 2001
    5518,48,216,14,127,122,9
    Autres groupes
    Pays pauvres très endettés362,81,21,90,59,98,4
    Moyen-Orient et Afrique du Nord208,43,715,53,96,85,7

    Les parts de PIB sont fondées sur le calcul des PIB des pays à parité des pouvoirs d’achat (PPA). Le nombre de pays indiqué pour chaque groupe correspond à ceux dont les données sont incluses dans le total.

    Non compris les principales économies avancées.

    Les parts de PIB sont fondées sur le calcul des PIB des pays à parité des pouvoirs d’achat (PPA). Le nombre de pays indiqué pour chaque groupe correspond à ceux dont les données sont incluses dans le total.

    Non compris les principales économies avancées.

  • La République démocratique du Timor-Leste est maintenant incluse dans la banque de données des Perspectives.

  • Des projections par pays du solde des transactions courantes sont incluses.

  • Les coefficients de pondération de la parité de pouvoir d’achat (PPA) ont été mis à jour pour tenir compte des nouvelles enquêtes sur les prix que la Banque mondiale a menées en utilisant l’an 2000 comme nouvelle année de référence. (Voir encadré A2 pour plus de détails.)

Données et conventions

La base statistique des Perspectives de l’économie mondiale, ci-après appelée base de données des Perspectives, repose sur des données et projections portant sur 175 pays. Les données sont établies conjointement par le Département des études et les départements géographiques du FMI, ces derniers préparant régulièrement des projections par pays actualisées à partir d’un ensemble cohérent d’hypothèses mondiales.

Les services nationaux des statistiques sont la source essentielle des données rétrospectives et des définitions, mais les institutions internationales participent aussi aux travaux statistiques afin d’harmoniser les méthodes d’établissement des statistiques nationales, notamment les cadres d’analyse, concepts, définitions, classifications et méthodes d’évaluation. La base de données des Perspectives incorpore des renseignements communiqués aussi bien par les organismes nationaux que par les institutions internationales.

Avec l’achèvement, en 1993, de la refonte du Système de comptabilité nationale (SCN) normalisé des Nations Unies et du Manuel de la balance des paiements du FMI, les normes de statistique et d’analyse économiques ont été considérablement améliorées2. Le FMI a travaillé activement à ces deux projets, et plus particulièrement au nouveau Manuel, qui reflète l’intérêt particulier porté par l’institution aux positions extérieures des pays. Les principales modifications du Manuel sont présentées dans les Perspectives de mai 1994 (encadré 13). Les statistiques nationales de balance des paiements ont commencé à être adaptées aux définitions du nouveau Manuel dans l’édition de mai 1995 des Perspectives. Il faut toutefois noter que l’ensemble des statistiques ne peut être pleinement conforme à ces définitions que si les statisticiens nationaux communiquent les données révisées en conséquence. Pour le moment, les estimations des Perspectives ne sont que partiellement adaptées aux définitions du Manuel.

Les pays membres de l’Union européenne ont adopté un système de comptabilité nationale harmonisé connu sous le nom de SEC 95, qui est utilisé pour toutes les données à partir du début de 1995. Les autorités nationales ont progressé dans la présentation sur cette base des données antérieures à cette date, mais la révision n’est pas achevée dans certains cas, ce qui a amené à ajuster soigneusement certaines données rétrospectives des Perspectives de l’économie mondiale afin d’éviter des ruptures de séries. En conséquence, les comptes nationaux de l’Union européenne antérieurs à 1995 doivent être utilisés avec précaution tant que les services nationaux des statistiques n’auront pas achevé la révision des données rétrospectives. (Voir l’encadré 1.2, «Révisions des méthodes de la comptabilité nationale» de l’édition de mai 2000 des Perspectives.)

Les chiffres composites pour les groupes de pays qui figurent dans les Perspectives correspondent soit à la somme, soit à la moyenne pondérée des chiffres des différents pays. Sauf indication contraire, les moyennes des taux de croissance sur plusieurs années sont les taux de variation annuelle composés. Les moyennes sont des moyennes arithmétiques pondérées, sauf en ce qui concerne l’inflation et l’expansion monétaire dans le groupe des pays émergents et en développement, pour lesquelles il s’agit de moyennes géométriques. Les conventions suivantes s’appliquent:

  • Les chiffres composites relatifs aux taux de change, aux taux d’intérêt et à l’expansion des agrégats monétaires sont pondérés par le PIB, converti en dollars EU sur la base des cours de change (moyenne des trois années précédentes) et exprimé en pourcentage du PIB du groupe de pays considéré.

  • Les chiffres composites portant sur d’autres données de l’économie intérieure, qu’il s’agisse de taux de croissance ou de ratios, sont pondérés par le PIB, calculé à parité des pouvoirs d’achat (PPA) et exprimé en pourcentage du PIB mondial ou de celui du groupe considéré3.

  • Les chiffres composites portant sur les données de l’économie intérieure pour la zone euro (il s’agit des douze pays membres pour toute la période sauf indication contraire) sont des données agrégées provenant de sources nationales et pondérées en fonction des taux de change de l’écu de 1995.

  • Les taux composites de chômage et de croissance de l’emploi sont pondérés par la population active des pays, exprimée en pourcentage de la population active du groupe considéré.

  • Pour ce qui est des données relatives à l’économie extérieure, les chiffres composites représentent la somme des données pour chaque pays, après conversion en dollars EU aux cours de change moyens des années indiquées pour la balance des paiements et aux cours en fin d’année pour la dette libellée en monnaies autres que le dollar EU. Toutefois, en ce qui concerne les volumes et les prix du commerce extérieur, les chiffres composites représentent la moyenne arithmétique des pourcentages de variation enregistrés par les différents pays, pondérée par la valeur en dollars EU de leurs exportations ou importations respectives exprimées en pourcentage des exportations ou des importations au niveau mondial ou pour le groupe considéré (enregistrées l’année précédente).

Dans le cas des pays d’Europe centrale et orientale, les transactions extérieures exprimées en monnaies non convertibles (jusqu’à la fin de 1990) sont converties en dollars EU aux taux implicites dollar EU/rouble obtenus sur la base du taux de change de la monnaie de chaque pays en dollar EU et en rouble.

Classification des pays

Résumé

Les pays sont répartis en deux groupes principaux: économies avancées, et pays émergents et en développement4. Loin d’être fixée en fonction de critères immuables, économiques ou autres, cette classification évolue au fil des années. Elle a pour but de faciliter l’analyse en permettant d’organiser les données de manière aussi significative que possible. Un certain nombre de pays ne figurent pas actuellement dans cette classification. Il s’agit soit de pays —comme Cuba et la République populaire démocratique de Corée —qui ne sont pas membres du FMI, lequel ne suit pas l’évolution de leur économie, soit de pays pour lesquels il n’a pas encore établi une base de données complète. On trouve dans cette dernière catégorie Saint-Marin, qui fait partie des économies avancées. En raison du manque de données, les chiffres composites n’incluent pas les pays ci-après:

Encadré A2.Révision des pondérations de parité de pouvoir d’achat

Les Perspectives de l’économie mondiale présentent un large éventail d’agrégats d’indicateurs économiques mondiaux, régionaux et analytiques. Dans la majeure partie des cas, les agrégats sont des moyennes pondérées des indicateurs des pays considérés, les pondérations correspondant à la part du pays dans le PIB du groupe pertinent. Pour établir ces pondérations, il faut d’abord convertir le PIB en monnaie nationale en une devise commune (en l’occurrence, le dollar EU). On utilise à cet effet les taux de change déterminés sur la base de la parité de pouvoir d’achat (PPA)1.

Dans cette édition des Perspectives de l’économie mondiale, on utilise la pondération révisée des PIB en PPA fondée sur les enquêtes de référence sur les prix nationaux à partir de l’année 2000, que la Banque mondiale a rendues publiques dans le cadre du Projet de comparaison internationale des Nations Unies (les précédentes pondérations étaient fondées sur les résultats d’enquêtes menées à partir du milieu des années 90). Bien que la pondération de chaque pays soit ajustée chaque année pour tenir compte de l’évolution relative du PIB réel, cet ajustement ne rend pas entièrement compte des variations des prix individuels qui sous-tendent les estimations de la PPA. Parce que ces estimations ne peuvent pas être établies pour un petit nombre de pays à partir des enquêtes sur les prix de 2000, on a utilisé pour ces pays une méthode d’estimation déjà employée par le passé (voir l’encadré A1 de l’édition de mai 2000 des Perspectives de l’économie mondiale). Il s’agit d’une régression transversale qui met en relation le PIB par habitant déterminé sur la base de la parité de pouvoir d’achat, le PIB par habitant déterminé sur la base du cours de change, l’ouverture commerciale et des variables muettes régionales. Les résultats des régressions obtenus pour les pays pour lesquels on dispose des estimations de la PPA sont ensuite appliqués aux pays pour lesquels les statistiques des prix ne sont pas disponibles.

Les nouvelles pondérations sont très semblables aux précédentes. Le tableau présente les nouvelles et anciennes pondérations pour les grands groupements régionaux et plusieurs pays, ainsi que les variations des taux de croissance du PIB régional en 2004 résultant de l’actualisation des pondérations. La part des économies avancées dans la production mondiale en 2004 a ainsi été révisée à la hausse de 0,3 point, ce qui suppose une baisse correspondante de la part des pays émergents et en développement. Parmi ces derniers, la part des pays en développement d’Asie a été révisée à la hausse de 0,5 point. Étant donné que les modifications de pondérations sont relativement minimes, la projection des taux de croissance du PIB régional réel pour 2004 ne change guère et le taux de croissance mondial demeure pratiquement inchangé. Afghanistan, Bosnie-Herzégovine, Brunéi Darussalam, Érythrée, Libéria, Serbie-et-Monténégro, Somalie et Timor-Leste.

Comparaison du nouveau et de l’ancien système de pondération
Pondération du PIB en PPA, 2004Croissance du PIB réel, 2004
AncienNouveauAncienNouveau
(% du PIB mondial)(%)
Économies avancées54,654,93,463,45
États-Unis20,821,14,644,64
Zone euro15,315,51,731,73
Japon6,86,83,353,35
Autres économies avancées11,611,53,663,63
Pays émergents et en développement45,445,16,076,04
Afrique3,23,34,314,18
Europe centrale et orientale3,33,34,484,49
Communauté des États indépendants4,03,75,905,97
Asie, pays en développement d’23,924,47,457,41
Moyen-Orient3,12,84,324,06
Hémisphère occidental7,87,63,993,90
Monde100,0100,04,644,62

1 Les avantages et inconvénients de l’utilisation des taux déterminés sur la base de la PPA plutôt que les cours de change sont décrits dans l’encadré 1.2 de l’édition de septembre 2003 des Perspectives de l’économie mondiale.

Chacun des deux principaux groupes se subdivise en sous-groupes. Les sept pays du groupe des économies avancées dont les PIB sont les plus importants forment le sousgroupe dit des principales économies avancées. De même, les quinze pays qui sont actuellement membres de l’Union européenne, les douze pays participant à la zone euro et les quatre nouvelles économies industrielles d’Asie constituent trois autres sous-groupes. Les pays émergents et en développement sont classés par région et sont groupés en fonction de critères analytiques ou autres. Le tableau A donne la classification par sous-groupes types, avec le nombre de pays appartenant à chaque sous-groupe ainsi que leur part moyenne respective, en l’an 2003, du PIB global calculé à PPA, des exportations de biens et de services et de la population mondiale.

Caractéristiques générales et composition des différents groupes de pays

Économies avancées

Le tableau B donne la composition du groupe des économies avancées (29 pays). Les sept pays de ce groupe dont les PIB sont les plus importants —États-Unis, Japon, Allemagne, France, Italie, Royaume-Uni et Canada —forment ensemble le sous-groupe dit des principales économies avancées, souvent appelé le Groupe des Sept, ou G-7. Les 15 pays membres de l’Union européenne, les 12 pays de la zone euro et les nouvelles économies industrielles d’Asie constituent trois autres sousgroupes. Les chiffres composites figurant dans les tableaux sous les rubriques «Union européenne» et «zone euro» se rapportent aux pays qui en font actuellement partie, et cela vaut pour toutes les années, bien que le nombre des États membres ait augmenté au fil du temps.

Tableau B.Économies avancées classées par sous-groupes
Principales zones monétaires
États-Unis
Zone euro 1
Japon
Autres sous groupes
Zone euro/Union européenneNouvelles économies

industrielles d’Asie
Principales

économies avancées
Autres économies avancées
AllemagneIrlandeCoréeAllemagneAustralieIslande
AutricheItalieHong Kong (RAS)2CanadaAutricheIsraël
BelgiqueLuxembourgSingapourÉtats-UnisBelgiqueLuxembourg
DanemarkPays-BasTaiwan, prov. chinoise deFranceChypreNorvège
EspagnePortugalItalieCoréeNouv.-Zélande
FinlandeRoyaume-UniJaponEspagnePays-Bas
FranceSuèdeRoyaume-UniDanemarkPortugal
GrèceFinlandeSingapour
GrèceSuède
Hong Kong (RAS)Suisse
IrlandeTaiwan, prov. chinoise de

Les pays membres de la zone euro sont en italique.

Le 1erjuillet 1997, Hong Kong, dont le territoire a été rétrocédé à la République populaire de Chine, est devenue une région administrative spéciale de la Chine.

Les pays membres de la zone euro sont en italique.

Le 1erjuillet 1997, Hong Kong, dont le territoire a été rétrocédé à la République populaire de Chine, est devenue une région administrative spéciale de la Chine.

Tableau C.Candidats à l’Union européenne
BulgarieLituanieRoumanie
ChypreMalteSlovénie
EstoniePologneTurquie
HongrieRépublique slovaque
LettonieRépublique tchèque
Tableau D.Pays émergents et en développement classés par région et par principale source de recettes d’exportation
CombustiblesAutres produits, dont produits primaires
Afrique
AfriqueAngolaBotswana
subsaharienneCongo, Rép. duBurkina Faso
GabonBurundi
Guinée équatorialeCongo, Rép. dém. du
Nigéria
Côte d’Ivoire

Éthiopie

Ghana

Guinée

Guinée-Bissau

Malawi

Mali

Mauritanie

Namibie

Niger

Ouganda

Rwanda

Sierra Leone

Tchad

Togo

Zambie

Zimbabwe
Afrique du NordAlgérie
Communauté des

États indépendants
Azerbaïdjan

Turkménistan
Ouzbékistan

Tadjikistan
Asie, pays en

développement d’
Îles Salomon Papouasie-Nouvelle-Guinée
Moyen-OrientArabie Saoudite

Bahreïn

Émirats arabes unis

Iran, Rép. islam. d’

Iraq

Koweït

Libye

Oman

Qatar

Yémen
Hémisphère

occidental
VenezuelaBolivie

Chili

Guyana
Tableau E.Pays émergents et en développement classés par région et par source de financement extérieur1
Pays débiteurs (net)

classés par principale source

de financement extérieur
Pays régionPays débiteurs

(net)
Dont:

financement public
Afrique
Afrique subsaharienne
Afrique du Sud
Angola
Bénin
Botswana
Burkina Faso
Burundi
Cameroun
Cap-Vert
Comores
Congo, Rép. du
Congo, Rép. dém. du
Côte d’Ivoire
Djibouti
érythrée
éthiopie
Gabon
Gambie
Ghana
Guinée
Guinée-Bissau
Guinée équatoriale
Kenya
Lesotho
Madagascar
Malawi
Mali
Maurice
Mauritanie
Mozambique, Rép. du
Namibie
Niger
Nigéria
Ouganda
République Centrafricaine
Rwanda
São Tomé-et-Príncipe
Sénégal
Seychelles
Sierra Leone
Soudan
Swaziland
Tanzanie
Tchad
Togo
Zambie
Zimbabwe
Afrique du Nord
Algérie
Maroc
Tunisie
Europe centrale et orientale
Albanie
Bosnie-Herzégovine
Bulgarie
Croatie
Estonie
Hongrie
Lettonie
Lituanie
Macédoine, ex-Rép. yougoslave de
Malte
Pologne
République slovaque
République tchèque
Roumanie
Serbie-et-Monténégro
Slovénie
Turquie
Communautés des états indépendants et Mongolie
Arménie
Azerbaïdjan
Bélarus
Géorgie
Kazakhstan
Moldova
Mongolie
Ouzbékistan
République kirghize
Russie
Tadjikistan
Turkménistan
Ukraine
Asie, pays en développement d’
Bangladesh
Bhoutan
Brunéi
Cambodge
Chine
Fidji
Îles Salomon
Inde
Indonésie
Kiribati
Malaisie
Maldives
Myanmar
Népal
Pakistan
Papouasie-Nouvelle-Guinée
Philippines
RDP lao
Samoa
Sri Lanka
Thaïlande
Tonga
Vanuatu
Vietnam
Moyen-Orient
Arabie Saoudite
Bahreïn
Égypte
Émirats arabes unis
Iran, Rép. islamique d’
Iraq
Jordanie
Koweït
Liban
Libye
Oman
Qatar
République arabe syrienne
Yémen
Hémisphère occidental
Antigua-et-Barbuda
Antilles néerlandaises
Argentine
Bahamas
Barbade
Bélize
Bolivie
Brésil
Chili
Colombie
Costa Rica
Dominique
El Salvador
Équateur
Grenade
Guatemala
Guyana
Haïti
Honduras
Jamaïque
Mexique
Nicaragua
Panama
Paraguay
Pérou
République Dominicaine
Saint-Kitts-et-Nevis
Saint-Vincent-et-les Grenadines
Sainte-Lucie
Suriname
Trinité-et-Tobago
Uruguay
Venezuela

L’absence de point dans la colonne «pays débiteurs (net)» dénote un pays créancier (net).

L’absence de point dans la colonne «pays débiteurs (net)» dénote un pays créancier (net).

Tableau F.Pays en développement: autres groupes
PaysPays pauvres

très endettés
Moyen-Orient et

Afrique du Nord
Afrique
Afrique subsaharienne
Angola
Bénin
Burkina Faso
Burundi
Cameroun
Comores
Congo, Rép. du
Congo, Rép. dém. du
Côte d’Ivoire
Éthiopie
Gambie
Ghana
Guinée
Guinée-Bissau
Kenya
Madagascar
Malawi
Mali
Mauritanie
Mozambique, Rép. du
Niger
Ouganda
République Centrafricaine
Rwanda
São Tomé-et-Príncipe
Sénégal
Sierra Leone
Soudan
Tanzanie
Tchad
Togo
Zambie
Afrique du Nord
Algérie
Maroc
Tunisie
Asie, pays en développement d’
Myanmar
PDR lao
Vietnam
Moyen-Orient
Arabie Saoudite
Bahreïn
Égypte
Émirats arabes unis
Iran, Rép. islamique d’
Iraq
Jordanie
Koweït
Liban
Libye
Oman
Qatar
République arabe syrienne
Yémen
Hémisphère occidental
Bolivie
Guyana
Honduras
Nicaragua

À partir de 1991, les données relatives à l’Allemagne se rapportent à l’Allemagne de l’Ouest et aux Länder de l’Est (c’est-à-dire l’ex-République démocratique allemande). Pour les années antérieures à 1991, on ne dispose pas de données économiques uniformes ou entièrement comparables. Dans les tableaux où les données sont exprimées en pourcentage de variation annuelle, elles portent donc sur l’Allemagne de l’Ouest jusqu’à la fin de 1991, et sur l’Allemagne unifiée à partir de 1992. En général, les données sur les comptes nationaux et l’activité économique et financière intérieure se rapportent uniquement à l’Allemagne de l’Ouest jusqu’à la fin de 1990, tandis que les données relatives à l’administration centrale et à la balance des paiements se rapportent à l’Allemagne de l’Ouest jusqu’à la fin de juin 1990 et à l’Allemagne unifiée par la suite.

Pays émergents et en développement

Le groupe des pays émergents et en développement (146 pays) rassemble tous les pays qui ne sont pas des économies avancées.

La ventilation régionale des pays émergents et en développement est conforme dans l’ensemble à celle de la publication du FMI Statistiques financières internationales (SFI)Afrique, Asie en développement, Communauté des États indépendants, Europe centrale et orientale, Hémisphère occidental et Moyen-Orient. Il convient de noter aussi que, comme dans SFI, l’Égypte et la Jamahiriya arabe libyenne sont classées dans la région du Moyen-Orient, et non en Afrique. En outre, les Perspectives distinguent trois autres sous-groupes régionaux (deux d’Afrique et un d’Asie) qui présentent un intérêt analytique: Afrique subsaharienne; Afrique subsaharienne, Afrique du Sud et Nigéria non compris; Asie, Chine et Inde non comprises.

Les pays émergents et en développement sont aussi subdivisés en fonction de critères analytiques et en autres groupes. La classification analytique subdivise les pays de la façon suivante: selon la source de leurs recettes d’exportation et autres revenus provenant de l’étranger et selon des critères financiers qui distinguent les pays créanciers (net) des pays débiteurs (net); les pays débiteurs sont euxmêmes répartis en sous-groupes selon la principale source de financement extérieur et la situation du service de leur dette. Les «autres groupes» de pays en développement comprennent les pays pauvres très endettés et les pays du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord. Les tableaux D à F donnent le détail de la composition des pays émergents et en développement classés par région et en fonction de critères analytiques, ainsi que celle des «autres groupes».

La classification des pays selon le premier critère analytique, par principale source de recettes d’exportation, distingue deux catégories: les combustibles (Classification type pour le commerce international —CTCI, section 3) et les autres produits, dont les produits primaires autres que les combustibles (CTCI, sections 0, 1, 2 et 4, plus division 68).

La classification en fonction de critères financiers distingue les pays créanciers (net) des pays débiteurs (net), ces derniers étant répartis en deux sous-groupes en fonction de deux autres critères, à savoir la principale source de financement extérieur public et la situation du service de la dette5.

Les pays en développement figurant sous l’intitulé autres groupes comprennent les pays pauvres très endettés (PPTE) et les pays du Moyen-Orient et Afrique du Nord (MOAN). Le premier groupe comprend tous les pays que le FMI et la Banque mondiale ont recensés dans le cadre de leur initiative relative à la dette, l’initiative PPTE6. Les pays du MOAN —qui forment un sous-groupe des Perspectives de l’économie mondiale —s’étendent sur deux régions, «Afrique» et «Moyen-Orient et Turquie», et rassemblent les pays de la Ligue arabe et la République islamique d’Iran.

Liste des tableaux

Scénario de référence à moyen terme

Tableau 1.Production mondiale: récapitulation1(Variations annuelles en pourcentage)
Moyennes sur dix ans
 1986–951996–20051996199719981999200020012002200320042005
Monde3,33,84,14,22,83,74,72,43,03,94,64,4
Économies avancées3,02,83,03,42,73,53,81,11,72,13,53,1
États-Unis2,93,53,74,54,24,43,70,52,23,14,63,9
Zone euro2,01,42,32,92,83,51,60,90,41,72,3
Japon23,11,53,61,8−1,20,22,80,4−0,32,73,41,9
Autres économies avancées3,73,33,74,12,04,65,21,73,02,23,63,5
Pays émergents et en développement3,75,05,65,33,04,05,94,14,66,16,05,9
Par région
Afrique1,93,95,73,23,22,73,03,83,54,14,25,4
Europe centrale et orientale0,83,54,84,22,80,44,80,34,44,54,54,4
Communauté des États indépendants3,7–3,91,1–3,55,19,16,45,17,66,05,2
Asie, pays en développement d’7,76,68,26,54,16,26,75,66,47,87,47,0
Moyen-Orient2,84,54,85,54,02,15,94,34,25,44,15,0
Hémisphère occidental2,82,53,75,22,30,43,90,4–0,11,73,93,7
Classification analytique
Source des recettes d’exportation
Combustibles2,14,44,15,03,51,35,84,63,65,64,65,6
Autres produits3,85,15,75,33,04,25,94,04,76,16,25,9
Dont: produits primaires3,03,45,93,92,81,72,03,12,42,14,95,3
Source de financement extérieur
Pays débiteurs (net)3,14,05,24,51,82,94,72,53,34,65,05,0
Dont: financement public4,33,86,24,2–1,92,84,43,93,74,65,15,4
Situation du service de la dette
Pays ayant accumulé des arriérés ou
bénéficié d’un rééchelonnement
entre 1997 et 20012,33,44,13,8–0,61,94,63,63,43,34,65,0
Pour mémoire
Taux de croissance médian
Économies avancées3,02,93,33,83,63,84,21,61,71,62,82,7
Pays émergents et en développement3,14,04,34,63,73,44,13,53,34,14,54,5
Production par habitant
Économies avancées2,32,22,32,82,02,93,30,51,11,62,92,6
Pays émergents et en développement1,93,64,03,81,52,54,42,73,34,74,74,6
Croissance mondiale sur la base
des cours de change2,62,93,33,52,23,14,01,31,82,73,83,5
Production mondiale (valeur
en milliards de dollars EU)
Aux cours de change22.25233.24629.85729.72429.50230.60631.42631.12832.27336.16339.85041.929
Sur la base de la parité des
pouvoirs d’achat26.73545.29235.71937.91839.40441.39444.23646.29248.17650.43153.07056.282

PIB réel.

Les données annuelles sont calculées à partir des données trimestrielles corrigées des variations saisonnières.

PIB réel.

Les données annuelles sont calculées à partir des données trimestrielles corrigées des variations saisonnières.

Tableau 2.Économies avancées: PIB réel et demande intérieure totale(Variations annuelles en pourcentage)
Moyennes sur dix ansQuatrième trimestre1
1986–951996–20051996199719981999200020012002200320042005200320042005
PIB réel
Économies avancées3,02,83,03,42,73,53,81,11,72,13,53,1
États-Unis2,93,53,74,54,24,43,70,52,23,14,63,94,34,23,7
Zone euro2,01,42,32,92,83,51,60,90,41,72,30,61,92,4
Allemagne2,71,30,81,42,02,02,90,80,2–0,11,61,91,42,6
France2,12,21,01,93,63,24,22,11,20,21,82,40,62,22,4
Italie2,11,51,12,01,81,73,01,80,40,31,22,00,11,72,0
Espagne3,03,32,44,04,34,24,22,82,02,42,83,32,72,93,5
Pays-Bas2,72,23,03,84,34,03,51,20,2–0,81,02,0–0,51,71,8
Belgique2,32,00,93,72,13,23,70,70,71,11,82,41,11,92,5
Autriche2,52,02,01,63,92,73,40,81,40,71,42,40,52,22,5
Finlande1,13,43,96,35,03,45,11,12,31,92,92,51,63,22,1
Grèce1,23,62,43,63,43,44,44,03,84,24,03,05,52,34,2
Portugal4,02,43,54,04,63,83,41,80,5–1,30,82,7–0,52,12,9
Irlande24,47,18,111,18,611,310,16,26,91,43,64,72,73,24,7
Luxembourg6,24,43,38,36,97,89,11,21,31,22,33,3
Japon33,11,53,61,8–1,20,22,80,4–0,32,73,41,93,62,51,7
Royaume-Uni2,52,82,73,33,12,83,82,11,72,33,52,52,83,32,2
Canada2,33,31,64,24,15,55,31,93,31,72,63,11,62,93,0
Corée8,54,77,04,7–6,99,58,53,87,03,15,55,33,83,86,2
Australie3,13,74,33,95,24,33,22,53,83,03,53,64,03,03,8
Taiwan, prov. chinoise de8,14,36,16,74,65,45,9–2,23,63,24,94,95,22,76,2
Suède1,62,61,32,43,64,64,30,92,11,62,52,71,72,83,0
Suisse1,31,40,31,72,41,53,20,90,2–0,51,72,20,12,02,2
Hong Kong (RAS)6,63,34,35,1–5,03,410,20,52,33,35,54,54,92,56,4
Danemark1,62,02,53,02,52,62,81,61,00,21,82,60,91,83,1
Norvège2,82,55,35,22,62,12,81,91,00,22,52,02,31,32,4
Israël5,42,75,33,03,32,67,5–0,9–0,81,32,43,41,92,93,7
Singapour8,84,28,18,6–0,96,99,7–1,92,21,15,04,04,93,04,2
Nouvelle-Zélande2,53,04,02,0–0,23,94,02,54,33,53,02,53,23,31,6
Chypre5,73,31,92,34,84,75,04,02,02,03,03,5
Islande1,73,95,24,75,64,15,62,8–0,64,03,54,6
Pour mémoire
Principales économies avancées2,72,62,83,22,73,13,50,91,42,23,53,03,03,22,9
Union européenne2,42,21,72,63,02,93,61,71,10,82,02,41,12,22,6
Nouvelles économies
industrielles d’Asie8,14,46,45,6–2,27,27,91,15,13,05,35,04,93,56,3
Demande intérieure réelle totale
Économies avancées3,02,83,03,33,14,13,81,01,72,33,22,9
États-Unis2,73,83,84,85,35,34,40,72,83,34,43,64,13,93,5
Zone euro1,81,01,83,63,52,91,00,31,01,02,31,31,72,5
Allemagne2,80,90,30,62,42,81,8–0,8–1,60,21,52,00,31,52,6
France2,12,20,60,74,23,74,52,01,11,02,22,51,52,52,5
Italie1,82,00,92,73,13,22,31,41,31,21,52,00,31,82,0
Espagne3,73,71,93,55,75,64,53,02,63,33,43,42,92,93,6
Japon33,41,24,10,8–1,50,32,31,1–1,02,02,71,42,82,11,1
Royaume-Uni2,63,33,03,64,93,83,82,72,82,73,62,52,63,12,3
Canada2,03,40,95,72,44,15,01,73,44,23,53,33,63,83,0
Autres économies avancées4,23,03,83,81,75,04,61,12,41,52,63,4
Pour mémoire
Principales économies avancées2,72,82,83,13,53,83,60,91,52,53,42,82,93,12,7
Union européenne2,52,21,42,34,03,63,21,30,91,32,22,41,42,22,6
Nouvelles économies
industrielles d’Asie8,82,96,94,6–7,57,37,5–0,33,6–0,13,34,92,41,56,8

Par rapport au quatrième trimestre de l’année précédente.

Les données relatives au quatrième trimestre sont calculées à partir des données corrigées des variations saisonnières.

Les données annuelles sont calculées à partir des données trimestrielles corrigées des variations saisonnières.

Par rapport au quatrième trimestre de l’année précédente.

Les données relatives au quatrième trimestre sont calculées à partir des données corrigées des variations saisonnières.

Les données annuelles sont calculées à partir des données trimestrielles corrigées des variations saisonnières.

Tableau 3.Économies avancées: composantes du PIB réel(Variations annuelles en pourcentage)
Moyennes sur dix ans
1986–951996–20051996199719981999200020012002200320042005
Dépenses de consommation privée
Économies avancées3,12,92,92,93,14,03,72,22,32,12,82,8
États-Unis2,93,83,43,85,05,14,72,53,43,13,83,6
Zone euro1,91,61,63,03,52,71,70,11,01,32,2
Allemagne2,91,21,00,61,83,72,01,4−1,0−0,10,61,8
France1,82,11,30,23,63,52,92,81,41,61,62,4
Italie2,21,91,23,23,22,62,70,80,51,31,42,0
Espagne2,93,32,23,24,44,74,02,82,63,03,13,5
Japon13,31,12,41,00,20,91,70,91,11,90,9
Royaume-Uni3,03,63,63,63,94,44,63,13,42,94,02,2
Canada2,33,42,64,62,83,84,02,63,43,33,43,1
Autres économies avancées3,93,13,93,61,65,14,62,42,71,62,53,3
Pour mémoire
Principales économies avancées2,92,82,62,73,43,83,52,22,22,22,92,7
Union européenne2,52,32,02,13,33,73,12,01,11,41,82,3
Nouvelles économies
industrielles d’Asie8,33,76,35,1−5,08,07,43,24,60,23,04,7
Consommation publique
Économies avancées2,22,11,61,41,82,72,42,73,12,61,61,2
États-Unis1,52,00,41,81,63,11,72,83,63,71,30,4
Zone euro1,91,71,31,41,92,12,52,91,91,51,4
Allemagne1,61,01,80,31,90,81,01,01,70,80,30,6
France2,32,22,22,1−0,11,53,02,94,12,42,31,5
Italie1,31,71,10,30,31,41,73,81,92,21,72,7
Espagne4,73,51,32,93,74,25,13,64,44,63,12,3
Japon13,42,42,91,02,04,64,93,02,41,21,41,0
Royaume-Uni1,01,80,7−0,31,33,21,91,72,72,12,32,5
Canada1,62,0−1,2−1,03,22,12,63,73,03,02,02,5
Autres économies avancées3,42,73,52,53,12,42,62,83,52,42,31,8
Pour mémoire
Principales économies avancées1,92,01,11,21,52,82,32,73,02,71,41,0
Union européenne1,91,91,51,01,62,12,12,42,82,01,71,7
Nouvelles économies
industrielles d’Asie5,63,17,84,03,1−0,12,43,03,42,42,72,0
Formation brute de capital fixe
Économies avancées3,33,55,65,45,25,55,4–1,1–1,82,25,24,3
États-Unis2,85,18,18,09,18,26,1−2,3−2,34,07,25,5
Zone euro2,11,32,55,26,04,9−0,3−2,8−1,22,73,5
Allemagne3,30,3−0,80,63,04,12,7−4,2−6,7−2,93,84,1
France2,32,9−0,1−0,27,28,38,42,1−1,4−0,82,43,6
Italie1,52,63,62,14,05,06,91,91,2−2,11,32,2
Espagne5,04,62,15,010,08,85,73,31,03,03,64,2
Japon13,70,97,00,6−4,3−0,52,8−1,3−6,03,35,42,4
Royaume-Uni2,74,65,76,812,71,63,63,61,82,64,53,5
Canada2,05,74,415,22,47,35,54,31,34,97,15,0
Autres économies avancées5,23,45,36,33,14,96,0−1,51,21,63,53,9
Pour mémoire
Principales économies avancées2,93,65,75,15,75,65,2−1,0−2,62,35,64,3
Union européenne2,82,82,43,56,85,45,10,7−1,5−0,52,93,4
Nouvelles économies
industrielles d’Asie11,52,07,54,6−9,12,410,6−6,81,51,14,75,1
Demande intérieure finale
Économies avancées3,02,93,23,13,14,03,91,61,62,23,12,9
États-Unis2,73,83,84,35,35,44,51,62,43,44,03,5
Zone euro1,91,61,73,23,73,11,40,71,72,3
Allemagne2,71,00,70,52,13,21,90,1−1,7−0,51,22,0
France2,02,31,30,63,44,04,02,71,51,31,92,4
Italie1,92,01,72,42,82,93,41,60,90,71,42,2
Espagne3,63,72,03,55,55,54,63,12,63,33,23,4
Japon13,41,23,80,9−1,00,72,01,1−0,81,72,71,3
Royaume-Uni2,53,43,33,34,83,73,92,93,02,73,82,5
Canada2,13,52,15,42,84,24,03,22,93,63,83,4
Autres économies avancées4,13,14,13,91,94,54,61,52,51,82,73,2
Pour mémoire
Principales économies avancées2,72,83,02,93,43,93,71,61,32,33,22,8
Union européenne2,52,31,92,23,63,73,31,80,91,12,12,4
Nouvelles économies
industrielles d’Asie8,73,17,04,6−5,65,17,60,43,60,93,34,4
Formation de stocks2
Économies avancées–0,20,2–0,60,20,1–0,20,1
États-Unis0,5−0,1−0,90,4–0,50,2
Zone euro−0,1−0,50,10,4−0,2−0,1−0,50,20,3–0,7
Allemagne−0,50,3−0,4−0,1−0,80,10,70,3
France0,1−0,60,10,8−0,20,5−0,7−0,3−0,30,30,1
Italie−0,70,30,30,3−1,1−0,10,50,50,1–0,2
Espagne−0,10,20,1−0,1−0,10,2
Japon10,3−0,1−0,6−0,40,3−0,20,3
Royaume-Uni−0,30,30,10,2−0,1−0,2−0,1–0,1
Canada0,1−0,70,7−0,30,10,8−1,60,80,6–0,4–0,1
Autres économies avancées0,1−0,1−0,3−0,1−0,20,6−0,1−0,4−0,3–0,10,1
Pour mémoire
Principales économies avancées−0,10,3−0,1−0,70,20,2–0,20,1
Union européenne−0,50,10,4−0,1−0,1−0,40,20,1
Nouvelles économies
industrielles d’Asie0,1−0,2−0,1−0,1−1,91,9−0,2−0,7−0,8–0,10,4
Solde extérieur2
Économies avancées–0,10,2–0,4–0,60,1–0,1–0,20,20,2
États–Unis0,1−0,5−0,1−0,3−1,2−1,0−0,9−0,2−0,7−0,40,1
Zone euro0,10,40,6−0,6−0,60,60,70,6−0,6–0,1
Allemagne−0,10,40,50,8−0,4−0,71,11,61,7−0,30,2
France−0,10,41,2−0,5−0,4−0,20,10,1−0,9–0,5
Italie0,2−0,40,2−0,6−1,2−1,40,80,3−0,9−0,9–0,3
Espagne−0,6−0,50,50,6−1,3−1,4−0,4−0,2−0,6−1,0–0,7–0,3
Japon1−0,20,3−0,41,00,3−0,10,5−0,70,70,70,70,5
Royaume–Uni−0,1−0,6−0,2−0,3−1,7−1,0−0,1−0,6−1,3−0,4–0,2
Canada0,1−0,10,3−1,71,71,40,60,6−0,3−2,3–0,8
Autres économies avancées−0,30,50,61,00,60,70,40,40,70,3
Pour mémoire
Principales économies avancées−0,20,1−0,9−0,70,2−0,2−0,30,1
Union européenne−0,10,30,4−0,9−0,70,40,50,2−0,6–0,1
Nouvelles économies
industrielles d’Asie–0,61,6–0,51,15,60,60,71,31,42,92,30,6

Les données annuelles sont calculées à partir des données trimestrielles corrigées des variations saisonnières.

Variations en pourcentage du PIB de la période précédente.

Les données annuelles sont calculées à partir des données trimestrielles corrigées des variations saisonnières.

Variations en pourcentage du PIB de la période précédente.

Tableau 4.Économies avancées: chômage, emploi et PIB réel par habitant(Pourcentages)
Moyennes sur dix ans1
1986–951996–20051996199719981999200020012002200320042005
Taux de chômage
Économies avancées6,86,57,16,96,86,45,85,96,46,66,46,3
États-Unis26,25,05,44,94,54,24,04,85,86,05,55,4
Zone euro9,310,810,810,29,48,58,08,48,89,18,9
Allemagne6,49,08,79,69,18,47,87,98,69,910,210,0
France10,310,011,911,811,410,79,38,58,89,39,49,1
Italie11,210,111,611,711,811,410,69,59,08,78,48,2
Espagne19,914,522,220,818,715,713,910,511,411,310,810,1
Pays-Bas6,94,26,65,54,23,22,62,02,54,25,35,6
Belgique8,48,29,59,29,38,66,96,77,38,18,38,2
Autriche3,34,24,44,44,54,03,73,64,34,44,44,1
Finlande8,810,314,612,611,410,29,89,19,19,08,88,5
Grèce8,210,39,89,811,111,911,110,49,99,89,79,8
Portugal6,05,77,36,75,04,43,94,15,16,47,16,8
Irlande15,06,311,910,37,85,74,33,74,24,95,04,9
Luxembourg1,83,53,33,33,12,92,62,63,04,14,95,5
Japon32,54,63,43,44,14,74,75,05,45,34,94,9
Royaume-Uni8,95,88,17,16,36,05,55,15,25,04,94,9
Canada9,57,89,69,18,37,66,87,27,77,67,47,1
Corée2,73,92,12,67,06,44,23,83,13,43,33,2
Australie8,46,88,28,27,76,96,36,76,35,96,05,9
Taiwan, prov. chinoise de1,73,82,62,72,72,93,04,65,25,05,04,7
Suède4,15,58,08,06,55,64,74,04,04,94,84,5
Suisse1,83,04,14,53,52,51,81,72,53,53,22,9
Hong Kong (RAS)1,95,32,82,24,76,25,05,17,37,96,45,3
Danemark9,86,18,57,76,45,55,14,94,96,06,05,6
Norvège4,64,04,94,13,23,23,43,63,94,64,64,5
Israël8,49,26,67,78,58,98,89,310,310,710,710,1
Singapour3,13,42,01,83,23,53,13,34,44,74,23,8
Nouvelle-Zélande7,35,86,16,77,56,86,05,35,24,74,95,2
Chypre2,73,33,13,43,33,63,43,03,53,53,43,2
Islande2,42,74,43,92,81,91,31,42,53,33,02,5
Pour mémoire
Principales économies avancées6,66,46,76,66,36,15,75,96,56,86,56,4
Union européenne9,68,810,710,59,89,08,27,47,78,28,38,1
Nouvelles économies
industrielles d’Asie2,44,02,32,65,45,33,94,14,14,34,13,8
Croissance de l’emploi
Économies avancées1,51,11,01,41,11,42,10,70,30,61,01,2
États-Unis1,51,31,52,31,51,52,5–0,30,91,71,5
Zone euro1,00,50,91,81,82,21,40,40,20,50,9
Allemagne3,50,2–0,3–0,21,11,21,80,4–0,6–1,1–0,40,3
France0,41,10,40,41,52,02,61,80,60,20,50,9
Italie–0,31,10,50,41,11,31,92,11,51,00,90,8
Espagne1,63,52,63,34,15,55,53,72,02,72,72,6
Japon31,1–0,20,41,1–0,7–0,8–0,2–0,6–1,2–0,2–0,10,4
Royaume-Uni0,31,00,5
Canada1,42,10,82,32,72,82,61,12,22,22,22,2
Autres économies avancées1,71,61,71,51,32,33,01,51,41,01,41,5
Pour mémoire
Principales économies avancées1,40,90,81,41,01,11,80,4–0,10,50,91,0
Union européenne1,31,10,60,92,11,92,11,40,50,30,60,8
Nouvelles économies
industrielles d’Asie2,71,32,11,8–2,91,53,51,02,00,31,71,7
Croissance du PIB réel par habitant
Économies avancées2,32,22,32,82,02,93,30,51,11,62,92,6
États-Unis1,72,42,53,33,03,32,5–0,51,22,13,62,8
Zone euro1,81,22,22,62,53,11,10,40,31,52,2
Allemagne–0,31,20,51,22,02,02,70,7–0,11,61,9
France1,61,70,71,53,22,83,71,50,7–0,21,42,0
Italie1,91,50,91,91,71,63,01,80,40,31,01,8
Espagne2,83,02,33,84,13,83,42,02,02,42,83,4
Japon32,81,33,21,5–1,52,60,2–0,52,53,21,8
Royaume-Uni2,22,42,53,12,92,53,51,41,21,82,92,0
Canada1,02,30,63,23,24,74,30,92,20,81,41,9
Autres économies avancées3,12,73,13,51,64,14,51,12,21,42,83,1
Pour mémoire
Principales économies avancées2,12,12,22,62,12,52,90,30,81,63,02,5
Union européenne2,11,91,32,32,72,63,41,50,90,61,92,2
Nouvelles économies
industrielles d’Asie7,03,55,34,5–3,36,26,90,34,32,34,64,4

Taux composé de variation annuelle pour l’emploi et le PIB par habitant; moyenne arithmétique pour le taux de chômage.

Les projections relatives au chômage ont été ajustées d’après la nouvelle méthode de collecte qu’utilise le Bureau of Labor Statistics des États-Unis depuis janvier 1994.

Les données annuelles sont calculées à partir des données trimestrielles corrigées des variations saisonnières.

Taux composé de variation annuelle pour l’emploi et le PIB par habitant; moyenne arithmétique pour le taux de chômage.

Les projections relatives au chômage ont été ajustées d’après la nouvelle méthode de collecte qu’utilise le Bureau of Labor Statistics des États-Unis depuis janvier 1994.

Les données annuelles sont calculées à partir des données trimestrielles corrigées des variations saisonnières.

Tableau 5.Pays émergents et en développement classés par sous-groupe: PIB réel(Variations annuelles en pourcentage)
Moyennes sur dix ans
1986–951996–20051996199719981999200020012002200320042005
Pays émergents et en développement3,75,05,65,33,04,05,94,14,66,16,05,9
Par région
Afrique1,93,95,73,23,22,73,03,83,54,14,25,4
Afrique subsaharienne1,93,85,33,92,42,73,23,73,53,54,25,7
Afrique du Sud et Nigéria non compris2,34,65,95,04,03,42,54,63,83,25,97,3
Europe centrale et orientale0,83,54,84,22,80,44,80,34,44,54,54,4
Communauté des États indépendants3,7–3,91,1–3,55,19,16,45,17,66,05,2
Russie3,6–3,61,4–5,36,310,05,14,77,36,05,3
Russie non comprise4,0–4,50,50,82,36,99,46,28,15,95,0
Asie, pays en développement d’7,76,68,26,54,16,26,75,66,47,87,47,0
Chine9,98,29,68,87,87,18,07,58,09,18,58,0
Inde5,75,97,55,05,86,75,44,04,77,46,86,0
Chine et Inde non comprises6,23,86,63,8–4,73,75,33,14,45,15,55,6
Moyen-Orient2,84,54,85,54,02,15,94,34,25,44,15,0
Hémisphère occidental2,82,53,75,22,30,43,90,4–0,11,73,93,7
Brésil2,52,12,73,30,10,84,41,31,9–0,23,53,5
Mexique1,63,55,26,85,03,66,6–0,20,71,33,33,3
Classification analytique
Source des recettes d’exportation
Combustibles2,14,44,15,03,51,35,84,63,65,64,65,6
Autres produits3,85,15,75,33,04,25,94,04,76,16,25,9
Dont: produits primaires3,03,45,93,92,81,72,03,12,42,14,95,3
Source de financement extérieur
Pays débiteurs (net)3,14,05,24,51,82,94,72,53,34,65,05,0
Dont: financement public4,33,86,24,2–1,92,84,43,93,74,65,15,4
Situation du service de la dette
Pays ayant accumulé des arriérés ou
bénéficié d’un rééchelonnement
entre 1997 et 20012,33,44,13,8–0,61,94,63,63,43,34,65,0
Autres groupes
Pays pauvres très endettés2,04,85,34,74,24,54,35,44,03,75,95,7
Moyen-Orient et Afrique du Nord2,64,55,34,64,52,45,24,34,15,64,24,9
Pour mémoire
PIB réel par habitant
Pays émergents et en développement1,93,64,03,81,52,54,42,73,34,74,74,6
Afrique–0,91,63,20,80,80,40,71,61,21,92,03,3
Europe centrale et orientale0,13,14,43,72,3–0,14,4–0,24,04,04,14,0
Communauté des États indépendants3,9–3,81,2–3,35,39,46,65,47,86,25,4
Asie, pays en développement d’5,95,26,75,02,74,85,34,35,16,56,25,8
Moyen-Orient2,42,53,31,93,72,22,13,31,92,8
Hémisphère occidental1,01,02,03,60,7–1,22,3–1,1–1,60,32,52,3
Tableau 6.Pays émergents et en développement: PIB réel1(Variations annuelles en pourcentage)
Moyenne
1986–951996199719981999200020012002200320042005
Afrique1,95,73,23,22,73,03,83,54,14,25,4
Afrique du Sud1,34,32,60,82,03,52,73,61,92,63,2
Algérie0,43,81,15,13,22,22,64,16,74,44,3
Angola–0,911,27,96,83,33,03,215,34,512,811,2
Bénin2,56,05,74,64,75,85,06,05,56,06,8
Botswana7,85,76,75,95,57,55,23,95,44,53,7
Burkina Faso4,89,96,88,53,71,55,94,46,55,25,3
Burundi0,6–8,04,7–0,9–1,12,24,5–0,55,45,7
Cameroun2–2,15,05,15,04,44,25,36,54,24,75,1
Cap-Vert4,56,57,38,711,97,35,14,35,05,05,5
Comores1,2–1,34,21,21,94,52,32,32,11,73,5
Congo, Rép. du4,84,3–0,63,7–3,08,23,63,50,85,83,0
Congo, Rép. dém. du–3,7–1,0–5,6–1,6–4,3–6,2–2,13,55,06,07,0
Côte d’Ivoire1,67,75,74,81,6–2,30,1–1,6–3,81,84,4
Djibouti–1,2–4,1–0,70,12,20,71,92,63,54,14,6
Érythrée9,37,91,8–13,210,21,04,02,01,7
Éthiopie3,010,64,7–1,46,05,47,71,2–3,86,76,4
Gabon1,93,65,73,5–8,9–1,92,02,81,10,8
Gambie3,06,14,96,56,45,55,8–3,28,75,65,0
Ghana4,84,64,24,74,43,74,24,54,75,05,0
Guinée4,15,15,04,84,61,93,84,22,14,65,3
Guinée-Bissau3,04,66,5–27,27,67,50,2–7,2–1,23,03,5
Guinée équatoriale4,132,282,022,628,318,236,318,014,711,846,5
Kenya3,64,22,11,61,3–0,11,21,01,52,63,6
Lesotho5,39,54,8–3,50,51,93,33,83,94,24,2
Madagascar1,22,13,73,94,74,86,0–12,79,66,06,0
Malawi2,67,33,83,34,01,1–4,21,84,42,14,0
Mali3,77,16,18,73,0–3,213,34,43,24,95,0
Maroc2,712,2–2,27,7–0,11,06,33,25,53,04,0
Maurice7,15,26,06,05,32,67,24,03,35,55,1
Mauritanie3,15,72,83,95,25,24,03,34,24,85,2
Mozambique, Rép. du4,47,111,112,67,51,513,07,77,08,47,0
Namibie4,03,24,23,33,43,52,33,33,74,74,0
Niger1,63,42,810,4–0,6–1,47,13,04,04,14,1
Nigéria2,76,63,20,31,55,43,01,510,60,95,9
Ouganda6,38,65,14,77,95,45,36,74,95,56,2
République Centrafricaine0,6–8,17,53,93,61,81,0–0,8–5,84,94,5
Rwanda–4,512,713,88,97,66,06,79,40,96,15,9
São Tomé-et-Príncipe0,11,51,02,52,53,04,04,14,56,56,5
Sénégal2,35,15,05,75,05,65,61,16,36,05,8
Seychelles4,310,012,25,7–1,34,8–2,20,3–5,1−2,01,0
Sierra Leone–1,4–24,8–17,6–0,8–8,13,85,46,36,56,87,1
Soudan3,76,39,35,76,56,96,16,05,86,26,5
Swaziland6,53,93,83,33,61,91,73,62,21,71,4
Tanzanie3,74,53,53,73,75,66,16,35,56,36,5
Tchad3,83,14,27,72,31,09,59,910,042,714,9
Togo1,77,13,5–2,32,4–0,8–0,24,63,14,43,6
Tunisie3,47,15,44,86,14,74,91,76,15,66,0
Zambie–0,86,93,3–1,92,23,64,93,34,23,54,5
Zimbabwe2,99,71,40,8–4,1–6,8–8,8–12,8–13,2−9,25,2
Europe centrale et orientale30,84,84,22,80,44,80,34,44,54,54,4
Albanie–1,29,1–10,212,710,17,37,64,76,06,06,0
Bosnie–Herzégovine61,930,015,89,65,54,45,53,55,15,7
Bulgarie–3,5–8,0–5,64,02,35,44,14,84,35,05,2
Croatie5,96,82,5–0,92,93,85,24,43,43,8
Estonie3,99,84,6–0,67,36,56,04,75,55,0
Hongrie–0,91,34,64,94,25,23,83,52,93,23,4
Lettonie3,78,44,82,86,87,96,16,76,06,0
Lituanie4,77,07,3–1,73,96,46,89,06,76,3
Macédoine, ex-Rép. yougoslave de1,21,43,44,34,5–4,50,93,14,04,5
Malte5,94,04,93,44,16,4–1,21,21,32,63,2
Pologne1,66,06,84,84,14,01,01,43,74,74,0
République slovaque6,14,64,21,52,03,84,44,23,94,1
République tchèque4,3–0,8–1,00,53,33,12,02,93,03,4
Roumanie–1,93,9–6,1–4,8–1,22,15,75,04,95,05,0
Serbie-et-Monténégro7,3–0,02,5–18,05,05,54,03,03,04,0
Slovénie3,84,43,75,94,12,92,92,33,54,1
Turquie4,46,97,63,1–4,77,4–7,57,95,85,05,0
Pour mémoire
Pays candidats à l’UE4,84,22,80,44,90,24,44,44,54,4
Communautés des États indépendants3–3,91,1–3,55,19,16,45,17,66,05,2
Russie–3,61,4–5,36,310,05,14,77,36,05,3
Russie non comprise–4,50,50,82,36,99,46,28,15,95,0
Arménie5,93,37,33,36,09,612,912,07,06,0
Azerbaïdjan1,35,810,07,411,19,910,611,28,113,2
Bélarus2,811,48,43,45,84,75,06,84,83,5
Géorgie10,510,62,93,01,94,75,58,66,05,0
Kazakhstan0,51,6–1,92,79,813,59,59,58,07,5
Moldova–5,91,6–6,5–3,42,16,17,86,35,04,0
Mongolie0,52,44,03,53,21,11,03,95,05,35,5
Ouzbékistan1,62,52,13,43,24,13,20,32,02,0
République kirghize7,19,92,13,75,35,40,05,24,14,5
Tadjikistan–4,41,75,33,78,310,29,110,28,04,0
Turkménistan–6,7–11,37,016,518,020,5
Ukraine–10,0–3,0–1,9–0,25,99,25,29,36,04,0
Asie, pays en développement d’7,78,26,54,16,26,75,66,47,87,47,0
Afghanistan, état islamique d’
Bangladesh4,15,05,35,05,45,64,84,95,45,86,3
Bhoutan6,75,27,26,47,65,36,67,77,37,67,8
Brunéi Darussalam1,03,6–4,02,62,83,03,23,62,01,6
Cambodge4,64,33,710,87,05,75,54,85,92,5
Chine9,99,68,87,87,18,07,58,09,18,58,0
Fidji3,33,1–0,91,59,5–3,24,34,45,23,23,0
îles Salomon5,51,6–1,41,8–0,5–14,3–9,0–2,05,64,24,3
Inde5,77,55,05,86,75,44,04,77,46,86,0
Indonésie6,88,04,5–13,10,84,93,53,74,14,85,0
Kiribati1,93,81,912,69,51,61,81,02,51,81,5
Malaisie8,210,07,3–7,46,18,60,34,15,25,76,0
Maldives7,49,110,49,87,24,83,56,06,24,02,4
Myanmar1,76,45,75,810,913,710,55,55,14,33,7
Népal6,15,35,32,94,56,14,8–0,52,34,04,6
Pakistan5,22,91,83,14,03,42,74,45,55,45,7
Papouasie-Nouvelle-Guinée4,97,7–3,9–3,87,6–1,2–2,3–0,62,52,33,1
Philippines3,45,85,2–0,63,44,43,04,44,54,54,2
République dém. pop. lao5,06,96,94,07,35,85,85,95,35,86,3
Samoa2,37,30,82,42,66,96,21,83,13,23,2
Sri Lanka4,43,86,44,74,36,0–1,53,95,56,06,3
Thaïlande9,55,9–1,4–10,54,44,82,15,46,77,06,7
Timor-Leste, Rép. dém. du15,417,32,3–3,11,02,9
Tonga2,2–0,40,22,42,96,50,51,62,5−0,50,5
Vanuatu3,12,52,43,0–2,12,5–2,1–2,81,02,23,3
Vietnam6,59,38,23,54,25,55,05,86,07,07,0
Moyen-Orient2,84,85,54,02,15,94,34,25,44,15,0
Arabie Saoudite3,41,42,62,8–0,74,91,31,06,40,73,2
Bahreïn4,14,13,14,84,35,34,55,15,05,05,0
Égypte2,84,95,94,56,35,13,53,23,13,74,5
Émirats arabes unis3,46,18,31,44,412,33,51,97,02,44,6
Iran, Rép. islamique d’1,77,64,03,41,25,95,47,25,95,95,8
Iraq
Jordanie3,52,13,33,03,14,14,25,03,25,05,5
Koweït2,50,62,53,6–1,71,90,6–0,49,90,72,7
Liban–3,64,04,03,01,0–0,52,02,03,03,03,0
Libye–1,02,74,8–3,13,10,52,54,70,64,0
Oman4,42,96,22,7–0,25,59,32,32,24,84,8
Qatar1,24,825,46,25,311,67,23,04,08,28,3
République arabe syrienne4,39,85,06,8–3,60,63,43,22,53,64,0
Yémen7,46,45,33,54,44,63,93,83,33,9
Hémisphère occidental2,83,75,22,30,43,90,4–0,11,73,93,7
Antigua-et-Barbuda4,26,15,65,04,93,31,52,12,51,00,5
Antilles néerlandaises2,11,3–0,50,7–0,7–2,00,60,20,51,01,5
Argentine2,85,58,13,8–3,4–0,8–4,4–10,98,75,54,0
Bahamas1,04,23,33,05,94,9–2,00,70,92,53,0
Barbade0,82,52,94,42,53,0–2,7–1,81,62,32,5
Belize7,10,92,21,84,98,25,49,02,13,54,5
Bolivie3,24,45,05,00,42,31,52,82,63,65,8
Brésil2,52,73,30,10,84,41,31,9–0,23,53,5
Chili7,77,46,63,2–0,84,23,72,23,34,65,5
Colombie4,62,13,40,6–4,22,91,41,83,64,04,0
Costa Rica5,30,95,68,48,21,81,12,95,64,03,5
Dominique3,63,12,02,81,61,4–4,2–4,71,02,0
El Salvador2,71,74,23,73,42,21,72,12,23,03,5
équateur2,72,44,12,1–6,32,85,13,32,65,93,6
Grenade3,73,14,07,37,56,5–3,3–0,52,54,54,6
Guatemala3,63,04,45,03,83,62,32,22,12,63,5
Guyana2,67,96,2–1,73,0–1,32,31,1–0,22,00,8
Haïti–1,54,12,72,22,70,9–1,1–0,93,0
Honduras3,33,65,02,9–1,95,72,62,73,03,54,0
Jamaïque2,6–1,2–1,4–0,4–0,20,91,11,52,21,61,6
Mexique1,65,26,85,03,66,6–0,20,71,33,33,3
Nicaragua–0,94,85,14,17,04,23,01,02,33,75,0
Panama2,47,46,47,44,02,70,62,24,14,23,7
Paraguay3,61,32,6–0,40,5–0,42,7–2,32,32,73,2
Pérou2,02,56,8–0,60,92,80,34,94,04,04,5
République Dominicaine3,57,28,37,38,07,33,24,7–1,3−1,04,5
Saint-Kitts-et-Nevis5,26,56,81,13,54,13,32,12,12,42,3
Saint-Vincent-et-les Grenadines5,01,43,95,23,01,30,91,12,22,83,3
Sainte-Lucie5,91,70,63,82,80,1–4,32,31,02,0
Suriname–1,00,65,82,2–0,9–0,14,53,05,85,14,1
Trinité-et-Tobago–0,43,82,87,84,46,13,32,73,84,09,1
Uruguay3,95,65,04,5–2,8–1,4–3,4–11,02,57,04,0
Venezuela3,0–0,26,40,2–6,13,22,8–8,9–9,28,81,1

Pour de nombreux pays, les chiffres relatifs aux années récentes sont des estimations des services du FMI. Dans certains cas, la période considérée est l’exercice.

Les variations en pourcentage pour 2002 sont calculées sur une période de 18 mois à cause du changement des dates de l’exercice (qui va non plus de juillet à juin, mais de janvier à décembre).

Les données relatives à certains pays portent sur le produit matériel net réel ou sont des estimations fondées sur celui-ci. Pour un grand nombre de pays, les chiffres des dernières années sont des estimations établies par les services du FMI. Les chiffres ne doivent être considérés que comme des ordres de grandeur parce que des données fiables et comparables ne sont généralement pas disponibles. En particulier, la croissance de la production des nouvelles entreprises privées de l’économie informelle n’est pas totalement prise en compte dans les chiffres récents.

Pour de nombreux pays, les chiffres relatifs aux années récentes sont des estimations des services du FMI. Dans certains cas, la période considérée est l’exercice.

Les variations en pourcentage pour 2002 sont calculées sur une période de 18 mois à cause du changement des dates de l’exercice (qui va non plus de juillet à juin, mais de janvier à décembre).

Les données relatives à certains pays portent sur le produit matériel net réel ou sont des estimations fondées sur celui-ci. Pour un grand nombre de pays, les chiffres des dernières années sont des estimations établies par les services du FMI. Les chiffres ne doivent être considérés que comme des ordres de grandeur parce que des données fiables et comparables ne sont généralement pas disponibles. En particulier, la croissance de la production des nouvelles entreprises privées de l’économie informelle n’est pas totalement prise en compte dans les chiffres récents.

Tableau 7.Inflation(Pourcentages)
Moyennes sur dix ans
1986–951996–20051996199719981999200020012002200320042005
Déflateurs du PIB
Économies avancées3,41,51,91,71,30,91,41,81,51,31,41,4
États-Unis2,81,81,91,71,11,42,22,41,51,62,11,7
Zone euro1,82,9–0,11,21,71,42,42,52,11,91,9
Japon11,2–1,3–0,80,3–0,1–1,5–2,0–1,5–1,2–2,5–2,4–1,4
Autres économies avancées4,82,03,22,61,91,12,02,01,71,91,51,8
Prix à la consommation
Économies avancées3,61,82,42,01,51,42,12,11,51,81,71,7
États-Unis3,52,42,92,31,52,23,42,81,62,32,32,2
Zone euro21,82,21,61,11,12,02,42,32,11,71,6
Japon11,4–0,11,70,6–0,3–0,9–0,8–0,9–0,2–0,4–0,1
Autres économies avancées4,72,02,92,22,21,21,82,11,71,81,72,0
Pays émergents et en développement58,08,818,111,611,410,47,36,86,06,15,75,0
Par région
Afrique27,412,228,213,510,211,513,011,89,610,38,66,7
Europe centrale et orientale59,221,737,352,033,023,323,019,614,89,26,95,5
Communauté des États indépendants24,455,718,024,069,624,520,413,812,110,38,8
Asie, pays en développement d’11,24,08,24,97,82,51,92,72,02,74,03,6
Moyen-Orient17,79,514,411,010,511,08,57,17,58,68,98,1
Hémisphère occidental194,79,019,511,58,57,26,66,08,910,66,25,6
Classification analytique
Source des recettes d’exportation
Combustibles25,815,136,717,915,015,012,310,811,112,111,610,5
Autres produits61,38,316,711,111,110,06,96,55,65,75,34,6
Dont: produits primaires51,717,933,319,914,019,424,221,111,715,313,08,7
Source de financement extérieur
Pays débiteurs (net)69,910,118,313,515,210,69,28,48,27,65,95,1
Dont: financement public24,411,414,99,924,612,77,411,69,79,28,66,7
Situation du service de la dette
Pays ayant accumulé des arriérés ou bénéficié d’un rééchelonnement entre 1997 et 2001165,412,723,411,817,114,012,111,810,212,08,56,6
Pour mémoire
Taux d’inflation médian
Économies avancées3,61,92,21,81,61,42,62,52,12,21,41,8
Pays émergents et en développement10,05,18,87,06,24,14,24,93,34,64,03,5

Les données annuelles sont calculées à partir des données trimestrielles corrigées des variations saisonnières.

Sur la base de l’indice des prix à la consommation harmonisé d’Eurostat.

Les données annuelles sont calculées à partir des données trimestrielles corrigées des variations saisonnières.

Sur la base de l’indice des prix à la consommation harmonisé d’Eurostat.

Tableau 8.Économies avancées: déflateurs du PIB et prix à la consommation(Variations annuelles en pourcentage)
Moyennes sur dix ansQuatrième trimestre 1
1986–951996–0051996199719981999200020012002200320042005200320042005
Déflateurs du PIB
Économies avancées3,41,51,91,71,30,91,41,81,51,31,41,4
États-Unis2,81,81,91,71,11,42,22,41,51,62,11,71,52,21,6
Zone euro1,82,9–0,11,21,71,42,42,52,11,91,92,31,91,8
Allemagne2,90,91,00,71,10,5–0,31,31,61,01,01,21,21,01,2
France2,81,31,41,30,80,40,71,72,01,71,61,61,51,71,6
Italie6,02,85,32,42,71,62,22,63,12,92,92,83,03,32,4
Espagne6,43,43,52,32,42,83,54,24,44,23,93,04,23,42,8
Pays-Bas1,52,51,22,01,71,63,95,43,42,81,71,21,62,20,6
Belgique2,81,61,21,41,71,41,21,81,72,02,11,92,91,52,0
Autriche2,91,31,30,90,50,71,42,11,42,01,41,42,21,41,5
Finlande4,21,4–0,32,13,5–0,23,23,00,90,70,40,90,61,8
Grèce15,64,47,46,85,23,03,43,54,04,53,33,15,83,32,0
Portugal10,03,33,03,83,83,13,54,44,72,32,02,41,71,62,5
Irlande3,13,62,14,06,33,84,35,15,40,62,62,30,52,12,4
Luxembourg2,62,12,02,72,72,23,92,20,61,11,71,7
Japon 21,2–1,3–0,80,3–0,1–1,5–2,0–1,5–1,2–2,5–2,4–1,4–2,7–1,9–1,1
Royaume-Uni4,72,73,42,92,82,31,42,33,23,12,82,82,83,32,8
Canada2,91,71,61,2–0,41,74,01,01,03,41,41,92,31,62,0
Corée7,52,75,14,65,8–0,10,73,52,82,30,81,21,90,70,6
Australie4,12,22,21,60,60,54,13,92,23,12,41,52,92,71,2
Taiwan, prov. chinoise de2,70,33,11,72,6–1,4–1,70,6–1,0–2,20,31,2–2,10,31,2
Suède5,31,51,21,60,80,71,32,31,42,31,22,03,01,72,5
Suisse3,00,50,4–0,20,71,21,10,60,40,60,70,60,60,8
Hong Kong (RAS)7,8–1,35,95,70,2–5,9–6,2–1,9–3,0–5,1–2,60,5–4,8–1,61,6
Danemark3,22,02,52,21,01,83,02,11,61,91,71,92,01,61,7
Norvège2,63,34,12,9–0,76,615,91,9–1,32,81,40,72,40,21,0
Israël18,94,110,99,16,96,51,42,24,5–0,7–0,21,6–2,11,91,6
Singapour2,71,10,4–2,3–4,74,3–1,60,4–0,41,21,5–1,11,91,7
Nouvelle-Zélande4,72,01,91,51,20,62,34,50,61,73,12,93,22,42,9
Chypre4,62,91,72,72,52,24,52,33,35,41,23,7
Islande11,93,52,03,74,92,92,99,45,2–0,51,92,8
Pour mémoire
Principales économies avancées2,91,31,61,41,10,91,21,51,31,21,31,31,01,51,3
Union européenne4,42,12,51,91,91,41,52,42,62,32,12,12,32,22,0
Nouvelles économies industrielles d’Asie5,71,34,33,53,5–1,5–0,71,60,8–0,20,31,1–0,30,41,0
Prix à la consommation
Économies avancées3,61,82,42,01,51,42,12,11,51,81,71,7
États-Unis3,52,42,92,31,52,23,42,81,62,32,32,21,92,72,1
Zone euro 31,82,21,61,11,12,02,42,32,11,71,62,11,61,6
Allemagne 32,41,11,21,50,60,61,41,91,31,11,00,91,31,10,8
France 32,71,62,11,30,70,61,81,81,92,21,81,62,41,71,5
Italie 35,42,44,01,92,01,72,62,32,62,82,12,02,71,82,2
Espagne5,92,83,71,92,22,42,52,63,93,02,72,72,72,72,7
Japon 21,4–0,11,70,6–0,3–0,9–0,8–0,9–0,2–0,4–0,1–0,2–0,20,1
Royaume-Uni 44,31,52,51,81,61,40,81,21,31,41,61,81,41,62,0
Canada3,31,91,61,61,01,72,72,52,32,71,41,91,71,62,0
Autres économies avancées5,22,33,22,12,51,32,32,82,42,11,92,1
Pour mémoire
Principales économies avancées3,21,72,22,01,21,42,11,91,31,71,61,61,51,81,6
Union européenne 34,01,82,41,61,31,21,92,22,22,01,71,72,01,71,6
Nouvelles économies industrielles d’Asie5,02,24,33,34,41,11,90,91,42,12,41,42,02,4

Par rapport au quatrième trimestre de l’année précédente.

Les données annuelles sont calculées à partir des données trimestrielles corrigées des variations saisonnières.

Sur la base de l’indice des prix à la consommation harmonisé d’Eurostat.

Indice des prix de détail, non compris les intérêts sur les prêts hypothécaires.

Par rapport au quatrième trimestre de l’année précédente.

Les données annuelles sont calculées à partir des données trimestrielles corrigées des variations saisonnières.

Sur la base de l’indice des prix à la consommation harmonisé d’Eurostat.

Indice des prix de détail, non compris les intérêts sur les prêts hypothécaires.

Tableau 9.Économies avancées: salaires horaires, productivité et coût unitaire de la maind’œuvre dans l’industrie manufacturière(Variations annuelles en pourcentage)
Moyennes sur dix ans
1986–951996–20051996199719981999200020012002200320042005
Salaires horaires
Économies avancées5,13,53,33,03,33,25,42,93,13,93,63,5
États-Unis3,74,32,02,06,14,19,02,54,05,54,04,0
Zone euro3,24,13,71,02,93,63,53,63,33,23,1
Allemagne5,63,24,24,03,83,73,63,43,03,03,0
France3,92,72,22,10,51,14,72,53,32,63,74,0
Italie7,02,95,84,2–1,42,33,13,32,33,13,63,1
Espagne7,03,95,74,53,32,72,84,05,25,13,23,0
Japon3,70,91,83,10,8–0,7–0,20,8–1,20,82,81,6
Royaume-Uni7,14,14,44,24,64,04,74,33,53,64,33,8
Canada3,92,51,02,21,83,73,33,52,52,51,43,0
Autres économies avancées8,04,25,94,43,14,54,34,04,04,23,94,0
Pour mémoire
Principales économies avancées4,43,42,62,73,32,95,72,62,83,93,63,4
Union européenne6,13,34,23,81,63,03,93,63,53,33,33,2
Nouvelles économies industrielles d’Asie13,55,99,95,61,87,76,43,44,26,46,96,8
Productivité
Économies avancées3,13,32,73,82,23,75,20,84,23,73,62,9
États-Unis3,04,23,43,64,73,84,52,47,25,24,23,0
Zone euro2,52,04,03,11,84,90,61,81,92,22,4
Allemagne3,32,73,23,13,05,92,83,02,82,8
France3,63,71,05,65,52,97,72,22,42,03,84,1
Italie3,20,5–0,62,7–0,61,53,8–0,8–2,0–0,90,81,5
Espagne3,21,20,62,71,41,40,32,22,80,3
Japon2,32,83,84,7–4,02,96,4–3,53,55,45,64,1
Royaume-Uni3,92,7–0,41,61,03,96,03,21,54,93,91,5
Canada2,12,2–2,43,41,75,76,3–1,72,70,52,92,9
Autres économies avancées3,53,03,44,41,45,84,70,82,82,32,32,4
Pour mémoire
Principales économies avancées3,03,32,53,72,43,15,30,84,54,13,93,0
Union européenne3,42,51,43,62,62,35,11,01,72,32,42,2
Nouvelles économies industrielles d’Asie7,35,26,95,7–3,114,110,80,44,43,95,15,1
Coût unitaire de la maind’œuvre
Économies avancées2,00,30,7–0,71,2–0,40,22,1–1,00,20,6
États-Unis0,70,1–1,3–1,61,30,34,30,1–3,00,4–0,21,0
Zone euro0,72,0–0,3–2,01,1–1,22,91,71,41,00,7
Allemagne2,20,50,90,8–2,93,8–2,13,60,70,20,2
France0,3–1,01,2–3,2–4,8–1,8–2,80,30,90,6–0,1–0,1
Italie3,62,46,41,5–0,80,8–0,74,14,44,02,81,6
Espagne3,72,75,11,71,91,22,44,02,92,23,12,7
Japon1,4–1,8–1,9–1,65,0–3,5–6,24,5–4,6–4,3–2,7–2,4
Royaume-Uni3,11,44,82,53,5–1,31,11,9–1,20,42,3
Canada1,70,33,4–1,2–1,9–2,85,3–0,32,0–1,50,1
Autres économies avancées4,41,22,60,12,0–1,1–0,43,21,11,71,51,5
Pour mémoire
Principales économies avancées1,40,2–0,91,0–0,20,31,8–1,6–0,2–0,30,4
Union européenne2,60,92,80,1–0,90,7–1,22,71,81,00,91,0
Nouvelles économies industrielles d’Asie5,70,63,50,45,4–5,4–4,22,9–0,61,51,31,2
Tableau 10.Pays émergents et en développement classés par sous-groupe: prix à la consommation(Variations annuelles en pourcentage)
Moyennes sur dix ans
1986–951996–20051996199719981999200020012002200320042005
Pays émergents et en développement58,08,818,111,611,410,47,36,86,06,15,75,0
Par région
Afrique27,412,228,213,510,211,513,011,89,610,38,66,7
Afrique subsaharienne32,415,033,916,512,114,616,814,812,013,010,47,8
Afrique du Sud et Nigéria non compris49,322,460,024,716,623,528,321,914,018,014,59,0
Europe centrale et orientale59,221,737,352,033,023,323,019,614,89,26,95,5
Communauté des États indépendants24,455,718,024,069,624,520,413,812,110,38,8
Russie25,347,914,727,885,720,821,615,813,711,29,9
Russie non comprise22,575,826,515,936,934,017,59,48,68,46,2
Asie, pays en développement d’11,24,08,24,97,82,51,92,72,02,74,03,6
Chine11,71,78,32,8–0,8–1,40,40,7–0,81,23,53,0
Inde9,45,89,07,213,24,74,03,84,33,84,34,1
Chine et Inde non comprises11,67,27,46,620,98,72,95,96,14,94,84,5
Moyen-Orient17,79,514,411,010,511,08,57,17,58,68,98,1
Hémisphère occidental194,79,019,511,58,57,26,66,08,910,66,25,6
Brésil716,17,816,06,93,24,97,16,88,414,85,94,7
Mexique41,211,734,420,615,916,69,56,45,04,54,33,2
Classification analytique
Source des recettes d’exportation
Combustibles25,815,136,717,915,015,012,310,811,112,111,610,5
Autres produits61,38,316,711,111,110,06,96,55,65,75,34,6
Dont: produits primaires51,717,933,319,914,019,424,221,111,715,313,08,7
Source de financement extérieur
Pays débiteurs (net)69,910,118,313,515,210,69,28,48,27,65,95,1
Dont: financement public24,411,414,99,924,612,77,411,69,79,28,66,7
Situation du service de la dette
Pays ayant accumulé des arriérés ou bénéficié d’un rééchelonnement entre 1997 et 2001165,412,723,411,817,114,012,111,810,212,08,56,6
Autres groupes
Pays pauvres très endettés56,217,142,121,917,317,218,218,110,711,59,38,6
Moyen-Orient et Afrique du Nord17,88,616,110,59,39,27,06,16,47,27,67,0
Pour mémoire
Médiane
Pays émergents et en développement10,05,18,87,06,24,14,24,93,34,64,03,5
Afrique10,85,17,56,45,24,04,94,93,65,64,83,6
Europe centrale et orientale49,36,117,68,88,23,36,25,53,32,33,03,0
Communauté des États indépendants15,146,817,410,523,518,79,85,66,46,95,0
Asie, pays en développement d’8,64,77,26,28,34,22,53,83,84,03,93,5
Moyen-Orient7,22,76,83,33,02,11,01,71,62,62,92,0
Hémisphère occidental12,94,57,16,54,63,54,63,74,24,53,53,2
Tableau 11.Pays émergents et en développement: prix à la consommation 1(Variations annuelles en pourcentage)
Moyenne
1986–951996199719981999200020012002200320042005
Afrique27,428,213,510,211,513,0111,89,610,38,66,7
Afrique du Sud13,37,38,66,95,25,44,98,96,03,25,6
Algérie17,718,75,75,02,60,34,21,42,63,84,0
Angola184,64.146,0221,5107,4248,2325,0152,6108,998,340,215,9
Bénin5,94,93,85,80,34,24,02,41,52,63,0
Botswana13,110,39,47,66,97,97,25,54,74,54,5
Burkina Faso2,86,12,45,0–1,1–0,34,92,73,02,02,0
Burundi8,926,431,112,53,424,39,3–1,310,77,75,2
Cameroun 24,56,65,12,90,82,86,31,22,02,0
Cap-Vert7,26,08,64,43,9–2,43,81,81,22,02,0
Comores2,02,03,0–3,61,14,65,93,34,53,53,5
Congo, Rép. du2,710,213,21,83,10,40,83,12,02,02,0
Congo, Rép. dém. du648,2617,0199,0107,0270,0553,7357,927,79,16,05,0
Côte d’Ivoire6,72,74,24,50,72,54,43,13,83,22,7
Djibouti6,33,52,52,22,02,41,80,62,02,02,0
Érythrée10,33,79,58,419,914,616,922,620,720,5
Éthiopie7,60,9–6,43,63,94,2–2,6–7,215,15,53,0
Gabon4,14,54,12,3–0,70,42,10,22,02,02,0
Gambie14,34,83,11,13,80,94,58,618,014,97,2
Ghana28,946,627,914,612,425,232,914,826,48,66,0
Guinée21,93,01,95,14,66,85,43,012,98,83,5
Guinée-Bissau53,150,749,18,0–2,18,63,33,33,03,03,0
Guinée équatoriale2,56,04,53,76,06,56,08,87,68,06,0
Kenya16,48,911,96,75,810,04,92,09,7–0,23,4
Lesotho13,39,18,57,88,66,16,912,37,16,35,2
Madagascar19,119,84,56,29,98,86,916,2–1,15,05,0
Malawi25,537,79,129,844,829,627,214,99,69,99,0
Mali2,16,5–0,74,1–1,2–0,75,22,40,52,52,5
Maroc5,43,01,02,70,71,90,62,81,22,02,0
Maurice7,25,97,95,4