Chapter

Participation au Compte de Tirage Spécial

Author(s):
International Monetary Fund
Published Date:
January 1973
Share
  • ShareShare
Show Summary Details

Au 31 décembre 1969, 105 membres du Fonds, dont l’ensemble des quotes-parts équivalait à 97,8 pour 100 des quotes-parts totales du Fonds, avaient acquis la qualité de participants au Compte de Tirage Spécial; à la fin de 1972, 116 membres avaient cette qualité, avec des quotes-parts équivalant à 98,5 pour 100 du total. Neuf membres du Fonds ne participaient pas à ce Compte: l’Arabie Saoudite, les Emirats arabes unis, l’Ethiopie, le Koweït, le Liban, le Portugal, le Qatar, la République arabe libyenne et Singapour.

Aucun pays n’a mis fin à sa participation. Le pourcentage élevé de participation au Compte de Tirage Spécial est la preuve du large soutien dont bénéficie ce mécanisme et il facilite des liens étroits au sein du Fonds entre les opérations du Compte Général et celles du Compte de Tirage Spécial.

La plupart des membres qui n’ont pas voulu participer au Compte de Tirage Spécial possèdent des réserves brutes importantes par rapport à leur quote-part au Fonds; dans la majorité des cas, leur balance des paiements a également enregistré un excédent substantiel prolongé, surtout par suite de la progression des exportations de pétrole. Par conséquent, ces membres auront pu, dans une certaine mesure, voir dans le DTS un instrument de réserve probablement inutilisable, du moins pendant un certain temps, du fait du critère de besoin imposé; ils auront également pu craindre qu’on les oblige, dans le cadre de la procédure de désignation, à échanger une partie de leurs réserves contre un montant supplémentaire de DTS. A posteriori, on constate qu’aucun de ces participants n’aurait été désigné pour un montant de DTS excédant 1 pour 100 de ses avoirs en or et en devises, étant donné la structure effective des utilisations de DTS et la façon dont les désignations ont été opérées pendant la première période de base.

Un participant qui ne vote pas en faveur d’une décision d’allocation de DTS a la possibilité d’exercer “l’option de refus”, c’est-à-dire de refuser les allocations effectuées au titre de cette décision. Pendant la première période de base, un seul participant—la Chine—a usé de cette faculté. Un participant se trouvant dans une telle situation peut voter sur les questions concernant le Compte de Tirage Spécial et, s’il le désire, recevoir et utiliser des DTS dans le cadre de la plupart des opérations et transactions réalisables par les participants9.

    Other Resources Citing This Publication