Chapter

Introduction

Author(s):
Manuel Guitián
Published Date:
September 1981
Share
  • ShareShare
Show Summary Details

Le Fonds monétaire international a été créé pour favoriser la coopération économique et financière parmi ses pays membres, dans le but de faciliter l’expansion et l’accroissement harmonieux du commerce mondial. En accomplissant cette vaste tâche, le Fonds a fini par jouer un rôle central dans la sphère monétaire internationale1. L’un des aspects essentiels de ce rôle consiste à apporter une aide financière aux pays membres qui risquent d’éprouver des difficultés de balance des paiements, ou qui en éprouvent. A cet égard, les Statuts de l’institution comportent les normes générales que le Fonds doit suivre quand il met ses ressources à la disposition de ses pays membres. Ces normes peuvent se résumer comme suit: le Fonds doit, en matière d’utilisation de ses ressources, adopter des politiques qui aident les pays membres à surmonter leurs difficultés de balance des paiements d’une manière conforme aux buts de l’institution et qui comportent des garanties adéquates assurant que l’utilisation des ressources par les pays membres est temporaire2

S’appuyant sur l’expérience que lui ont donnée de longues et étroites relations avec un nombre de plus en plus grand de pays membres, aux caractéristiques variées, le Fonds a élaboré un corps de politiques et de procédures pragmatiques et souples, connu sous le terme de “conditionnalité”, appelées à régir l’utilisation de ses ressources d’une manière qui réponde aux prescriptions des Statuts. Ces politiques et procédures ont toujours eu pour objet de soutenir les efforts d’ajustement accomplis par les pays membres en encourageant l’adoption de mesures de politique économique conformes aux intérêts particuliers du pays membre intéressé et aux intérêts de l’ensemble des pays membres du Fonds.

Le principe de la conditionnalité est applicable dans la plupart des circonstances, mais son application doit tenir compte des modifications du contexte économique mondial. La nécessité d’une évolution des pratiques suivies en matière de conditionnalité est depuis longtemps reconnue, et leur application a fait l’objet d’un débat de plus en plus large durant les dix dernières années, période au cours de laquelle la situation de l’économie mondiale a été généralement caractérisée par d’importants déséquilibres des paiements, des taux d’inflation élevés par rapport aux normes du passé et des taux de croissance peu soutenus, surtout dans les pays industrialisés. L’objet de la présente brochure est d’examiner le principe et les pratiques de la conditionnalité, tels qu’ils ont évolué et qu’ils sont actuellement appliqués. La brochure commence par examiner la justification du concept de conditionnalité et met en lumière ses soubassements théoriques ainsi que ses conséquences en matière de politique économique. Elle expose ensuite les pratiques afférentes à l’application de la conditionnalité que le Fonds a élaborées au cours d’une période de plus de trente ans pour aider les pays membres à s’adapter à un environnement de plus en plus difficile et complexe. Elle examine également une série de questions qui se sont posées dans le cadre de l’application de la conditionnalité et leurs conséquences pour le choix des instruments d’action, la détermination des objectifs de la politique économique et l’interprétation des résultats. La brochure se termine par quelques remarques sur les rapports entre l’aide financière du Fonds (ainsi que les efforts d’ajustement qu’elle soutient) et les mouvements de capitaux provenant d’autres sources.

    Other Resources Citing This Publication