Article

L’Actualité En Bref

Author(s):
International Monetary Fund. External Relations Dept.
Published Date:
September 2008
Share
  • ShareShare
Show Summary Details

Le FMI annonce un prêt de 750 millions de dollars en faveur de la Géorgie

À la suite de la demande d’aide financière présentée au FMI par les autorités géorgiennes, une mission de l’institution s’est rendue à Tbilissi fin août et est arrivée à un accord avec les autorités sur un prêt de 750 millions de dollars.

L’accord, d’une durée de 18 mois, a pour but de soutenir la politique économique des autorités géorgiennes et de contribuer à atténuer les effets néfastes, sur le plan économique et financier, du conflit récent, a déclaré David Owen, chef de la mission.

Il s’agit essentiellement de couvrir en partie le déficit de financement extérieur provisoire attendu et de maintenir la confiance des marchés et des investisseurs en soutenant des politiques qui permettront de préserver la stabilité macroéconomique et contribueront à la reprise de l’investissement du secteur privé et de la croissance économique. Les réformes déjà appliquées avec détermination et des politiques macroéconomiques bien conçues ont rendu l’économie plus résistante, ce qui est un bon signe et permet de compter sur un redressement vigoureux après ce choc.

Le Conseil d’administration a approuvé l’accord le 15 septembre, ouvrant la voie à un décaissement immédiat de 250 millions de dollars.

Le FMI achève la revue de l’accord de confirmation avec l’Irak

Le Conseil d’administration du FMI a achevé le 2 septembre la première revue de l’accord de confirmation avec l’Irak, destiné à soutenir le programme économique du pays jusqu’en mars 2009. Cet accord, approuvé en décembre 2007 pour un montant de 746,3 millions de dollars, est traité comme un accord «de précaution» par les autorités, ce qui signifie qu’elles n’ont pas l’intention d’en faire usage.

«Après plusieurs années très difficiles, les perspectives économiques de l’Irak s’améliorent, a déclaré Takatoshi Kato, Directeur général adjoint du FMI, à l’issue de l’examen des résultats économiques du pays par le Conseil d’administration. Grâce à l’amélioration récente de la sécurité, la production et les exportations de pétrole augmentent, tandis que l’inflation recule. Le renforcement des positions extérieure et budgétaire offre à l’Irak des atouts pour reconstruire ses institutions et ses infrastructures afin de permettre une expansion durable de l’économie.»

M. Strauss-Kahn nomme un comité sur la réforme de la gouvernance

Le Directeur général, Dominique Strauss-Kahn, a annoncé aujourd’hui la constitution d’un comité de personnalités éminentes chargé d’évaluer le cadre dans lequel sont actuellement prises les décisions au FMI et de formuler, le cas échéant, des avis sur les modifications à y apporter pour permettre à l’institution de s’acquitter plus efficacement de sa mission mondiale.

Le comité, présidé par Trevor Manuel, Ministre des finances de l’Afrique du Sud, est composé des membres suivants: Michel Camdessus, ancien Directeur général du FMI, Kenneth Dam, titulaire de la Chaire Max Pam à l’université de Chicago, Mohamed El-Erian, co-Président-Directeur général et co-Directeur de l’information de Pacific Investment Management Co., Sri Mulyani Indrawati, Ministre des finances de l’Indonésie, Guillermo Ortíz, Gouverneur de la Banque du Mexique, Robert Rubin, Conseiller principal à Citigroup, et Amartya Sen, titulaire de la Chaire Lamont University à l’université Harvard.

«Le point de vue du comité, que j’espère recevoir d’ici au mois d’avril 2009, apportera une nouvelle contribution importante à nos efforts de réforme», a-t-il déclaré, en ajoutant qu’il espérait que des propositions concrètes pourront être tirées de cette vaste somme de contributions d’ici à septembre 2009.

Nomination de directeurs au FMI

Le Directeur général, Dominique Strauss-Kahn, a annoncé la nomination de trois nouveaux directeurs de département: Nicolás Eyzaguirre au Département Hémisphère occidental, Caroline Atkinson au Département des relations extérieures, et Carlo Cottarelli au Département des finances publiques.

M. Eyzaguirre, qui prendra ses fonctions le 1er janvier 2009, a été Ministre des finances du Chili de 2000 à 2006. Actuellement professeur d’économie à l’université du Chili, il a été administrateur du FMI pour l’Argentine, la Bolivie, le Chili, le Paraguay, le Pérou et l’Uruguay de 1998 à 2000.

Mme Atkinson et M. Cottarelli, qui font déjà partie du personnel du FMI, prendront leurs fonctions le 1er novembre.

Conférence du FMI

Les 13 et 14 novembre, le FMI accueillera à Washington la 9e Conférence annuelle Jacques Polak, qui réunit des économistes du FMI et externes à l’institution autour de travaux de recherche novateurs dans le domaine de l’économie. Cette rencontre facilite aussi les échanges entre chercheurs et décideurs. Cette année, c’est Jean Tirole, Directeur scientifique de l’Institut d’économie industrielle de Toulouse, qui donnera la conférence Mundell-Fleming.

Other Resources Citing This Publication