Article

L’actualité en Bref

Author(s):
International Monetary Fund. External Relations Dept.
Published Date:
January 2008
Share
  • ShareShare
Show Summary Details

Conférences sur les comptes de patrimoine et les fonds souverains

Le FMI a organisé récemment deux conférences pour permettre aux professionnels d’échanger des idées et de partager leurs expériences sur la question des comptes de patrimoine. Les participants comprenaient de hauts fonctionnaires de pays émergents et de pays parvenus à maturité, ainsi que des représentants du secteur privé.

Durant le forum des gestionnaires de la dette publique, qui s’est tenu du 5 au 7 novembre 2007, les intervenants ont prédit que les récents remous financiers ralentiraient légèrement la croissance des marchés arrivés à maturité, mais que la rapide expansion des pays émergents se poursuivrait. Les gestionnaires ont reconnu toutefois que les récentes turbulences n’étaient peut-être pas entièrement résorbées et pourraient affecter les émissions obligataires et les plans de financement.

Une table ronde organisée les 15 et 16 novembre 2007 à l’intention des gestionnaires de réserves et d’actifs souverains a réuni des délégués représentant quelque 5.000 milliards d’actifs extérieurs souverains (y compris la plupart des grands fonds souverains), des responsables de banques centrales et des fonctionnaires des ministères des finances. Les débats ont porté sur l’évolution de la situation dans le domaine de l’accumulation de réserves et ses conséquences sur le bilan des banques centrales. La table ronde, par ailleurs, a incité le Comité monétaire et financier international, chargé de définir les orientations prioritaires du FMI, à lancer un appel pour l’ouverture d’un dialogue sur les pratiques optimales dans le secteur des fonds souverains.

Accord du FMI en faveur de l’Iraq

Le Conseil d’administration du FMI a approuvé un nouvel accord de confirmation d’un montant d’environ 744 millions de dollars en faveur de l’Iraq pour l’aider à mettre en œuvre son programme économique jusqu’en mars 2009. Selon le FMI, les autorités iraquiennes ont l’intention de considérer cet accord comme un accord de précaution.

Le nouveau montage fait suite à l’annulation par l’Iraq d’un accord de confirmation antérieur et au remboursement des 470,5 millions de dollars que le pays avait empruntés en 2004 dans le cadre du programme d’aide d’urgence postconflit. Cet emprunt n’arrivait à échéance qu’en 2009.

À la suite de la décision du Conseil, Takatoshi Kato, Directeur général adjoint du FMI, a déclaré que «les autorités iraquiennes étaient parvenues à maintenir leur programme économique sur la bonne voie en 2006–07 en dépit de graves problèmes de sécurité et d’une situation politique difficile». M. Kato a mentionné entre autres la rigueur de la lutte contre l’inflation, l’élimination de la plupart des subventions directes, une nouvelle législation assurant la viabilité budgétaire du régime de retraite et la modernisation du système de paiement.

M. Strauss-Kahn rencontre des dirigeants d’Amérique latine

À la suite de la cérémonie d’entrée en fonction de la présidente de l’Argentine, Cristina Fernández de Kirchner, le 10 décembre, le Directeur général du FMI, Dominique Strauss-Kahn a déclaré qu’après «le fort redressement des dernières années» le défi auquel l’Argentine est maintenant confrontée «consiste à continuer d’améliorer, durablement, le niveau de vie de tous les Argentins».

M. Strauss-Kahn a rencontré plusieurs chefs d’État latino-américains qui se trouvaient aussi à Buenos Aires pour assister à la prise de fonction de la première femme élue présidente de l’Argentine. Le Directeur général du FMI a déclaré qu’il avait eu des «échanges de vues utiles sur les questions économiques mondiales et régionales, ainsi que sur la réforme en cours au sein du FMI». Selon lui, l’Amérique latine «résiste bien à la situation mondiale actuelle, son expansion économique se trouvant maintenant dans sa sixième année—signe d’une amélioration des paramètres fondamentaux de nombreux pays».

Paraguay: croissance vigoureuse

Le Paraguay a enregistré de bons résultats économiques et accompli des progrès notables au regard de la plupart des mesures structurelles inscrites dans l’accord de confirmation approuvé par le Conseil d’administration du FMI en mai 2006: ce sont là les conclusions de la revue de l’accord effectuée du 28 novembre au 12 décembre.

«L’évolution favorable observée récemment laisse à penser que les objectifs macroéconomiques du programme des autorités pour 2007 seront globalement atteints. La croissance économique, qui a été vigoureuse, devrait atteindre au moins 6%, chiffre supérieur à l’objectif du programme (4%) pour 2007. L’inflation a certes été volatile en raison des fluctuations des prix des produits alimentaires, mais l’inflation sous-jacente sera conforme aux objectifs», lit-on dans le communiqué publié le 12 décembre à Asunción par la mission du FMI au Paraguay.

Contributions records

Les pays donateurs se sont engagés à fournir 25 milliards de dollars (un record) à la Banque mondiale, par l’intermédiaire de l’Association internationale de développement (AID), pour financer la lutte contre la pauvreté dans les pays les plus pauvres. Au total, la reconstitution des ressources de l’AID (AID 15) portera sur 41,6 milliards de dollars, soit une augmentation de 9,5 milliards par rapport à la reconstitution précédente (AID 14).

Informez-vous plus vite grâce au Bulletin du FMI en ligne

Le Bulletin du FMI est maintenant publié en ligne et mis à jour plusieurs fois par semaine. Vous trouverez l’édition en ligne qui comprend les versions intégrales des articles résumés sur cette page à l’adresse suivante: www.imf.org/imfsurvey.

Other Resources Citing This Publication