Journal Issue
Share
Article

Perspectives latino-américaines: Vers une cinquième année de forte croissance: Amérique latine: vers une cinquième année de forte croissance

Author(s):
International Monetary Fund. External Relations Dept.
Published Date:
December 2007
Share
  • ShareShare
Show Summary Details

L’Amérique latine pourrait connaître une vigoureuse croissance économique en 2008 pour la cinquième année consécutive.

L’inflation, toutefois, s’accélère dans plusieurs pays, après être tombée en 2006 à un niveau historiquement faible sur l’ensemble de la région. Ces constatations figurent dans les Perspectives économiques régionales du FMI pour l’Hémisphère occidental, publiées le 9 novembre à São Paulo (Brésil).

Jusqu’ici, l’Amérique latine et les Caraïbes semblent avoir surmonté les effets des remous financiers provoqués à l’échelle mondiale par la baisse du marché immobilier américain. Selon le rapport du FMI, toutefois, les difficultés des marchés financiers, qui remontent à l’été dernier, ont «sensiblement accru le risque de dégradation» dans la région. Ce risque tient avant tout à l’affaiblissement de la croissance extérieure et à son incidence sur les cours des produits de base, mais aussi à la possibilité d’un durcissement supplémentaire du marché du crédit aux États-Unis et dans d’autres pays.

Le FMI estime que la viabilité de l’expansion latino-américaine dépendra aussi de la capacité des pays à préserver la «solidité de leur situation budgétaire sous-jacente» et de la «capacité d’adaptation des secteurs financiers intérieurs». Les auteurs de l’étude notent que les excédents budgétaires et les surplus des comptes courants commencent à diminuer sous l’effet de l’accélération des dépenses publiques et de la hausse des importations.

Saines politiques économiques

D’une manière générale, toutefois, le message reste «positif», affirme Anoop Singh, Directeur du Département Hémisphère occidental du FMI. «La phase de reprise et de croissance actuelle est différente des précédentes» et «ne s’interrompra pas, à notre avis, aussi vite qu’elles», car la mise en œuvre de politiques budgétaires et monétaires avisées a rendu la région plus apte à s’adapter à l’évolution de l’environnement extérieur, a déclaré M. Singh lors d’une conférence de presse organisée à Washington.

Globalement, le FMI prévoit que la croissance de la région avoisinera 5 % en 2007 avant de revenir à environ 4¼ % en 2008. Le ralentissement prévu pour l’année prochaine s’explique par la détérioration de l’environnement extérieur et les capacités limitées de certains pays.

Néanmoins, si les choses se passent comme prévu, la croissance de la région dépassera 4 % en 2008 pour la cinquième année consécutive, performance sans précédent en Amérique latine depuis des décennies (tableau).

L’Amérique latine possède une capacité d’adaptation suffisante pour faire face aux turbulences qui secouent actuellement les marchés financiers mondiaux et à un certain ralentissement de la croissance des États-Unis, mais elle souffrirait davantage si les économies des pays industrialisés (notamment celle des États-Unis) venaient à se ralentir fortement et si le resserrement du crédit s’aggravait sur les marchés financiers. Dans le cas où un tel scénario se concrétiserait dans les mois à venir, parallèlement à une nouvelle baisse des cours des produits de base, la croissance des économies latino-américaines se ralentirait sensiblement pour tomber, peut-être, jusqu’à 2½ % en 2008, soit près de deux points en dessous des prévisions du scénario de référence.

Pénurie d’énergie

«La pénurie d’énergie pourrait aussi assombrir les perspectives de croissance» dans quelques pays. De nombreuses nations, en outre, souffrent de la hausse rapide des prix des produits alimentaires, qui accentue le risque d’une accélération de l’inflation. D’une manière générale, on s’attend que la hausse des prix passe de 5 % l’année dernière à 5,4 % cette année et à 5,7 % en 2008 dans les pays d’Amérique latine.

L’accélération de l’inflation s’explique à la fois par la hausse des prix mondiaux des produits alimentaires et par l’accroissement de la demande globale causé par l’expansion économique. Les importations progressant plus vite que les exportations, et les prix des produits de base s’étant stabilisés, les recettes tirées des exportations augmentent plus lentement qu’auparavant. De ce fait, constate le FMI, les excédents de comptes courants sont en régression dans la plupart des pays.

Dans le même temps, les excédents budgétaires, qui avaient atteint des niveaux records en 2006, devraient baisser d’environ 2 % cette année et de 1¾ % l’an prochain, en raison du tassement des recettes et de la hausse des dépenses publiques. «À moins qu’ils ne maîtrisent la croissance de leurs dépenses, de nombreux pays de la région risquent de revenir à un déficit structurel en 2008», avertissent les auteurs du rapport.

L’expansion en cours s’est accompagnée d’un recul sensible de la pauvreté et des inégalités —deux des plus urgents problèmes à long terme des pays d’Amérique latine. Pour continuer de progresser sur ces deux fronts, il faut pérenniser la croissance du PIB et des investissements productifs, deux domaines dans lesquels la région, en dépit de certains progrès, accuse du retard par rapport à d’autres pays émergents. Selon le rapport du FMI, il est essentiel de mieux cibler les dépenses sociales «pour lutter contre les inégalités et la pauvreté chroniques». Les pays de la région élaborent des modèles efficaces à cet effet dans le cadre de leur expérience croissante des programmes conditionnels de transferts en espèces.

L’expansion se poursuivra

La croissance du PIB réel devrait rester soutenue en 2008 en Amérique latine, en Amérique centrale et dans les Caraïbes.

(croissance réelle du PIB, fin d’exercice à fin d’exercice, en pourcentage)1

1995–20042005200620072008
Amérique latine et Caraïbes2,64,65,55,04,3
Amériquedu Sud2,45,15,55,64,7
Amérique centrale3,74,55,95,44,9
Caraïbes4,26,58,46,04,4
Sources: FMI, Perspectives de l’économie mondiale; estimations des services du FMI.

Pondérée par la parité de pouvoir d’achat

Sources: FMI, Perspectives de l’économie mondiale; estimations des services du FMI.

Pondérée par la parité de pouvoir d’achat

Other Resources Citing This Publication