Journal Issue
Share
Finances & Développement, Juin 2014
Article

Lettre de la Rédaction: La promesse de l’Asie

Author(s):
International Monetary Fund. External Relations Dept.
Published Date:
June 2014
Share
  • ShareShare
Show Summary Details

Qu’est-ce que l’Asie? C’est une question que nous nous sommes sans cesse posée en préparant cette édition de F&D. À première vue, la réponse est simple : l’Asie est la locomotive de l’économie mondiale, avec des taux de croissance remarquables depuis plusieurs décennies.

La région semble en effet arrivée à un tournant historique : si les tendances actuelles se confirment, l’économie «asiatique» sera dans moins de vingt ans plus grande que celle des États-Unis et de l’Europe réunis, perspective qui a amené certains à appeler le 21e siècle le «siècle asiatique».

Mais si on y regarde de plus près, la diversité saute aux yeux. Audelà des gros titres, le paysage est complexe et très contrasté. L’Asie regroupe des pays de toutes tailles, qui vont des minuscules îles du Pacifique à l’Inde et à la Chine, deux des nations les plus peuplées du monde, et à tous les stades de développement économique, avec aussi bien des pays «pionniers» qui s’efforcent de sortir de la pauvreté que des pays émergents en plein essor et des pays avancés.

Certains pays d’Asie offrent des marchés financiers perfectionnés et sont des pôles d’innovation technologique, tandis que d’autres sont essentiellement agricoles.

La région héberge 700 millions de pauvres, soit environ 65 % du total mondial, chiffre qui contraste vivement avec la vigueur économique et la prospérité croissante de l’Asie.

L’Asie est tout sauf homogène. Dans ce numéro de F&D, nous l’examinons sous différents angles, en essayant de donner un éclairage sur le présent, et l’avenir, économique de la région avec, tout d’abord, un tour d’horizon de Changyong Rhee, chef du Département Asie du FMI, selon qui l’Asie devra surmonter cinq grands défis pour poursuivre son parcours économique spectaculaire.

David Dollar examine le rééquilibrage de l’économie chinoise, au profit de la consommation et non plus de l’investissement, et ses conséquences pour les économies en développement de la région. Shika Jha et Juzhong Zhuang nous expliquent l’importance d’institutions fortes et de la bonne gouvernance pour l’avenir de l’Asie, tandis que James Walsh nous donne un aperçu de l’avenir de la finance asiatique. Le Gouverneur de la Banque centrale de Malaisie, Zeti Akhtar Aziz, nous fait part de son point de vue sur la résilience de l’Asie et ce que la région peut faire pour s’adapter aux transitions financières et économiques en cours dans le reste du monde. Tout cela est complété par des articles sur l’Australie, le kimchi (spécialité coréenne) ainsi que le rayonnement mondial et l’impact économique du rappeur Psy et d’autres exportations culturelles asiatiques.

Dans un autre registre, trois chercheurs, Andrea Pescatori, Damiano Sandri et John Simon, examinent l’une des problématiques les plus urgentes et les plus controversées du moment : quand la dette d’un pays menace-t-elle sa croissance à moyen terme?

Prakash Loungani dresse le portrait de Christopher Pissarides, dont les travaux innovants sur le chômage et les marchés du travail lui ont valu le Prix Nobel en 2010. Enfin, à ne pas manquer : le point de vue de Timothy Taylor sur l’économie et la morale. Le rédacteur en chef du Journal of Economic Perspectives examine la relation très riche et parfois compliquée entre économie et vertu.

Jeffrey Hayden

Rédacteur en chef

Other Resources Citing This Publication