Journal Issue
Share
Finances et Developpement, March 2012
Article

Lettre de la Rédaction: Les jeunes font entendre leur voix

Author(s):
International Monetary Fund. External Relations Dept.
Published Date:
April 2012
Share
  • ShareShare
Show Summary Details

Frappés de plein fouet par la crise économique mondiale, les jeunes font entendre leur voix et réclament le changement. Enfants de la Grande Récession, ils se préparent à un avenir incertain, à l’heure où le chômage est omniprésent, les débouchés se rétrécissent comme peau de chagrin et les perspectives s’assombrissent désespérément. La génération iPod, comme d’aucuns l’ont baptisée, génération menacée par l’angoisse et la précarité financière. Mais pour angoissés qu’ils soient, les jeunes s’insurgent contre un système qui semble avoir laissé beaucoup d’entre eux sur la touche. «Les jeunes veulent une économie mondiale plus juste, plus équitable, plus humaine» nous dit Angel Gurría, Secrétaire général de l’Organisation de coopération et de développement économiques.

La Grande Récession a touché diverses générations de différentes manières. Le patrimoine des enfants du «baby boom» de l’après-guerre est menacé. Eux qui se préparaient à une retraite paisible voient fondre comme neige au soleil leurs biens et leur épargne. Pour les membres de la Génération X (nés entre 1965 et 1980), il s’agit d’une crise de revenu. Au moment de leur vie où leurs revenus devraient culminer, la récession vient malmener leurs salaires et menacer leurs retraites. Pour la Génération Y (1981–2000), c’est tout simplement son avenir qui est en jeu dans le monde que lui léguera le «papy boom».

Dans de précédents numéros, nous avons traité de l’impact économique du vieillissement à l’échelle mondiale et de l’effet de l’inégalité sur la croissance. La présente édition examine la problématique des jeunes et l’urgente nécessité de définir des solutions et d’ouvrir des débouchés. David Bloom, professeur à Harvard, trace les contours du problème et rappelle combien il est important d’être à l’écoute des jeunes. D’autres articles traitent de la nécessaire amélioration du système d’enseignement et des aptitudes qu’il transmet, des effets de la crise sur les jeunes dans les pays avancés, ou bien encore du rôle du FMI. Nous nous sommes également entretenus avec six jeunes dans autant de pays, pour connaître leurs espoirs, leurs aspirations et leur vécu de la crise.

Dans les pages qui suivent, nous présentons aussi un portrait de Fred Bergsten, examinons la montée en puissance de la devise chinoise, le rôle des agences de notation et la mise en valeur des femmes dans l’économie, et offrons une initiation à la réglementation macroprudentielle, jugée d’une importance grandissante pour la stabilité financière.

Pour ceux de nos lecteurs qui souhaitent mieux appréhender les concepts macroéconomiques de base, nous avons affiché sur notre site internet (www.imf.org/fandd) un nouveau recueil d’articles de la rubrique «L’ABC de l’économie».

Nous ne saurions conclure sans rendre hommage à Michael Mussa, qui nous a quittés à l’âge de 67 ans. Michael Mussa a contribué de manière intense et décisive à l’économie politique, tant sur le plan théorique que sur le terrain empirique. Il avait occupé le poste de Conseiller économique du FMI et Directeur du Département des études de 1991 à 2001, manifestant toujours la même passion et finesse d’esprit.

Jeremy Clift

Rédacteur en chef

Other Resources Citing This Publication