Journal Issue
Share
Finances et Developpment, Juin 2011
Article

Lettre de la Rédaction: Assumer avec sérénité le coût du vieillissement

Author(s):
International Monetary Fund. External Relations Dept.
Published Date:
July 2011
Share
  • ShareShare
Show Summary Details

Avec la baisse des taux de fécondité et l’augmentation de l’espérance de vie, le monde est sur le point de connaître un bouleversement démographique. Le vieillissement de la population mondiale va influer sur chaque aspect de la vie économique, sociale et politique, de la configuration de la famille à celle de l’ordre mondial. Le plus dramatique peut-être est que cela pourrait mettre à mal la capacité de nombreux pays d’assurer un niveau de vie décent pour leurs seniors sans imposer une charge écrasante aux jeunes.

Ce numéro de F&D examine les conséquences pour la société du vieillissement de la population. Le monde comptera 7 milliards d’habitants cette année et en aura plus de 9 milliards en 2050. Dans l’article de fond, Ronald Lee et Andrew Mason expliquent que ces chiffres masquent des changements importants dans la pyramide des âges. Dans les pays industriels riches comme dans certains pays à revenu intermédiaire ou faible, la proportion de personnes âgées va s’accroître considérablement.

Le vieillissement de la population va certainement peser de nombreuses manières sur les budgets publics et privés, mais en combinant réduction de la consommation, report du départ en retraite, augmentation du patrimoine et investissement accru dans le capital humain, il devrait être possible d’affronter ce défi sans conséquences catastrophiques.

Neil Howe et Richard Jackson nous donnent un classement étonnant des pays les mieux et les moins bien préparés à absorber une vague de retraités qui s’amplifie.

Plusieurs articles sont consacrés à diverses questions d’actualité, dont le chômage au Moyen-Orient, les répercussions économiques du séisme et du tsunami dévastateurs au Japon et les activités bancaires des places financières offshore telles que les Îles Caïmans. Carmen Reinhart et Jacob Kirkegaard examinent comment les gouvernements s’arrangent pour manipuler les marchés afin de contenir le coût du financement d’énormes dettes publiques et, dans la rubrique Entre nous, Min Zhu, du FMI, explique que les pays émergents doivent s’adapter à la nouvelle réalité mondiale en mettant à profit leur réussite économique et en s’attaquant à certains de leurs problèmes à long terme.

Dans Paroles d’économistes, Prakash Loungani s’entretient avec le lauréat du prix Nobel George Akerlof et dans un article intitulé «Repenser l’économie dans un monde chamboulé», trois autres lauréats, Michael Spence, Joseph Stiglitz et Robert Solow, débattent des conséquences de la crise mondiale et de ce qu’elle nous a enseigné. On peut aussi visionner des entretiens filmés avec ces quatre prix Nobel dans la version de F&D affichée sur notre site Internet. Enfin, nous venons de créer une page Facebook où vous pouvez faire part de vos idées (www.facebook.com/FinanceandDevelopment).

Jeremy Clift

Rédacteur en chef

Other Resources Citing This Publication