Journal Issue
Share
Finances et Developpement, Septembre 2009
Article

En Bref

Author(s):
International Monetary Fund. External Relations Dept.
Published Date:
October 2009
Share
  • ShareShare
Show Summary Details

Augmentation des liquidités mondiales

Le FMI a injecté 250 milliards de dollars dans l’économie mondiale grâce à une nouvelle allocation de droits de tirages spéciaux (DTS), avoirs de réserve du FMI. La décision a été entérinée par le Conseil des gouverneurs le 7 août et vise à accroître les liquidités mondiales en complétant les réserves de change des 186 pays membres.

L’équivalent de près de 100 millions de dollars a été alloué aux pays émergents ou en développement. Parmi ces derniers, les pays à faible revenu ont reçu plus de 18 milliards de dollars.

Les pays à faible revenu bénéficient aussi des autres mesures engagées pour accroître sensiblement les ressources mises à leur disposition. Elles proviendront en partie de la vente d’or et devraient permettre de porter les prêts concessionnels à environ 17 milliards de dollars d’ici la fin de 2014, dont 8 milliards ces deux prochaines années.

Le FMI a en outre annoncé l’application d’un taux d’intérêt de zéro sur les paiements au titre des prêts concessionnels d’ici la fin 2011 afin d’aider les pays à faible revenu face à la crise.

La faim atteint des niveaux historiques

D’après une estimation de la FAO, en 2009, la faim devrait atteindre des niveaux historiques dans le monde: elle touchera plus d’un milliard de personnes.

Ce fléau, tout comme la diminution des revenus et la montée du chômage, est une conséquence de la crise économique mondiale et du renchérissement des produits alimentaires. D’après la FAO, cette année le nombre de personnes touchées par la faim augmentera d’environ 11 %.

En Asie-Pacifique, 642 millions de personnes souffriraient de faim chronique; en Afrique subsaharienne, 265 millions; en Amérique latine et dans les Caraïbes, 53 millions; au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, 42 millions; et dans les pays avancés, 15 millions.

Au Laos, un fermier vanne le riz.

Gadgets et gigawatts

D’après l’Agence internationale de l’énergie, en 2010 il y aura dans le monde plus de 3,5 milliards de téléphones portables, un milliard d’ordinateurs personnels et deux milliards de télévisions. Il ressort de l’étude intitulée Gadgets and Gigawatts que ces appareils profiteront aux populations des pays plus riches, mais également à celles des pays en développement. En Afrique, par exemple, un habitant sur neuf a un téléphone portable.

Cependant, si aucune nouvelle politique n’est adoptée, l’énergie consommée par les TIC et par l’électronique de grande consommation risque de doubler d’ici 2022 et de tripler d’ici 2030 et, partant, de neutraliser les efforts consentis pour accroître la sécurité énergétique et réduire les émissions de gaz de serre. En outre, la demande croissante de technologie risque d’éclipser toutes les améliorations de rendement énergétique des appareils électroniques.

Blog du FMI

Le FMI a lancé un nouveau blog (iMFdirect àblog-imfdirect.imf.org/) sur l’économie mondiale et les questions de politique générale soulevées par la crise. Ce blog auquel contribuent des responsables de l’institution, traite des activités de cette dernière sur les fronts économique et financier. Plusieurs articles récents évoquent le débat sur les ripostes à la plus grave des récessions depuis la Grande dépression.

Le FMI a également commencé à produire The State of Public Finances: A Cross-Country Fiscal Monitor, nouvelle publication en ligne qui analyse les finances publiques de par le monde et paraîtra en avril et octobre, avec entre-temps des actualisations trimestrielles si la situation le justifie.

Événements en 2009

6–7 octobre, Istanbul, Turquie

Assemblée annuelle du FMI et de la Banque mondiale

5–6 novembre, Washington, États-Unis

Dixième conférence annuelle Jacques Polak, FMI

8–10 novembre, New Delhi, Inde

Sommet économique du Forum économique mondial

14–15 novembre, Singapour

Réunion Asie-Pacifique sur la coopération économique

16–18 novembre, Rome, Italie

Sommet mondial de chefs d’État et de gouvernement sur la sécurité alimentaire

7–18 décembre, Copenhague, Danemark

Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques

Other Resources Citing This Publication