Chapter

Appendice I. Réserves internationales

Author(s):
International Monetary Fund
Published Date:
September 1999
Share
  • ShareShare
Show Summary Details

En 1998, les reserves internationales n’ont guère varié par rapport à l’année précédente, demeurant à 1.400 milliards de DTS (tableau I.1). Les réserves autres que l’or (réserves en devises et avoirs en compte au FMI) ont diminué de 10 milliards de DTS (1 %) pour se chiffrer à 1.240 milliards de DTS à la fin de l’année. Les réserves en devises ont quant à elles diminué de 2 % pour tomber à 1.160 milliards de DTS, et les avoirs en compte au FMI ont augmenté de 20 % pour passer à 81 milliards de DTS. La valeur sur le marché des avoirs officiels en or détenus par les autorités monétaires1 a augmenté de 3 % et s’est établie à 197 milliards de DTS à la fin de 1998.

Réserves en devises

Les devises constituent la principale composante des avoirs officiels de réserve, dont elles représentent 94 % des réserves autres que l’or. Les réserves en devises ont diminué de 2 % en 1998, alors que, depuis 1993, elles augmentaient de 10 à 15 % par an. En 1998, les réserves des pays industrialisés ont reculé de 7 % et celles des pays en développement progressé de 2 %. Ces derniers, dont la part des avoirs en devises augmente graduellement, détenaient à la fin de 1998 58 % des réserves mondiales en devises. Les réserves en devises des pays n’ayant pas eu de difficultés à assurer le service de leur dette se sont accrues de 6 % pour passer à 425 milliards de DTS; par contre, celles des pays ayant eu des difficultés de cette nature ont diminué de 9 % (après des progressions annuelles de 10 à 25 % au cours des années 90).

Avoirs de réserve en compte au FMI

Les avoirs en compte au FMI représentent 7 % des avoirs mondiaux de réserve. En 1998, ils ont progressé de 20 % pour atteindre 81 milliards de DTS. Après une hausse de 24 % en 1997, les positions de réserve des États membres au FMI (qui se composent de leur position dans la tranche de réserve et de leur position créditrice) ont augmenté de 29 % (14 milliards de DTS) en 1998. Ce fort accroissement depuis deux ans tient à la progression enregistrée par les positions des pays industrialisés du fait d’achats de leur monnaie par certains pays ayant éprouvé des difficultés de balance des paiements.

En 1998, les avoirs en DTS des États membres (20,4 milliards) n’ont guère varié par rapport à l’année précédente. Le montant total qui a été alloué se chiffre à 21,4 milliards de DTS. Le FMI détient quant à lui 687 millions de DTS et les autres détenteurs agréés le solde, soit 455 millions de DTS.

Or

En 1998, la valeur sur le marché des réserves officielles en or détenues par les autorités monétaires a augmenté de 3 % pour s’établir à 197 milliards de DTS en fin d’année. Si le prix de l’or sur le marché, exprimé en DTS, a baissé de 5 %, le stock d’or s’est accru de 8 % sous l’effet essentiellement de la restitution par la nouvelle Banque centrale européenne aux banques centrales des onze premiers membres de l’Union économique et monétaire (UEM) de la fraction des réserves déposées en contrepartie d’écus (unité monétaire européenne) correspondant à des avoirs en or. La part des avoirs en or dans les réserves régresse régulièrement, puisqu’elle est passée de 50 % au début des années 80 à 14 % à la fin de 1998. Les avoirs en or représentent 23 % des réserves dans le cas des pays industrialisés et moins de 5 % dans celui des pays en développement. Les pays industrialisés détiennent 84 % des réserves mondiales d’or.

Évolution au premier trimestre de 1999

Au premier trimestre de 1999, les avoirs de réserve ont diminué de 52 milliards de DTS (4 %). Les réserves des pays industrialisés ont reculé de 8 % (56 milliards de DTS), alors que celles des pays en développement ont augmenté de 1 %. Ce sont les réserves en devises qui ont été essentiellement à l’origine de ces variations. Les avoirs en compte au FMI ont diminué de 3 %. La forte baisse (de 25 %, soit 5 milliards) de la composante DTS des avoirs en compte au FMI résulte des paiements que les pays ont dû effectuer par suite du relèvement des quotes-parts approuvé au début de 1999. La valeur sur le marché des réserves en or a diminué de 2 %.

Composition des réserves en devises

La composition des réserves en devises n’a guère changé depuis dix ans (tableau I.2). Le dollar reste la principale monnaie internationale. Sa part dans les réserves en devises a baissé dans les années 80, mais, après être tombée à son plus bas niveau (48 %) en 1990, elle est remontée progressivement par la suite pour se chiffrer à 60 % en 1998. Les parts du deutsche mark et du yen, qui avaient atteint leur niveau le plus élevé vers 1990, ont depuis lors diminué pour s’établir à 12 et 5 %, respectivement, à la fin de 1998. Celles du franc français, du franc suisse et du florin néerlandais ont suivi une évolution analogue. Par contre, la part de la livre sterling a augmenté d’un point de pourcentage au cours des années 90.

Tableau I.1Reserves officielles, 1993-mars 19991(Milliards tit DTS)
199319941995199619971998Mars 1999
Ensemble des pays
Réserves totales, or exclu
Avoirs en compte au FMI
Positions de réserve au FMI32,831,736,738,047,160,663,2
DTS14,615,819,818,520,520,415,4
Total partiel, avoirs en compte au FMI47,447,556,456,567,681,078,6
Devises750,2811,3931,71.080,21.185,11.161,41.116,2
Réserves totales, or exclu797,6858,7988,11.136,71.252,61.242,31.194,8
Or2
Quantité (millions d’onces d’or fin)923,1919,0909,8907,6890,3965,3935,5
Valeur au prix du marché de Londres262,5241,3236,7233,0191,5197,3192,5
Réserves totales, or inclus1.060,11.100,01.224,81.369,71.444,11.439,61.387,4
Pays industrialisés
Reserves totales, or exclu
Avoirs en compte au FMI
Positions de réserve au FMI28,327,431,632,641,353,954,4
DTS11,512,515,014,515,515,812,0
Total partiel, avoirs en compte au FMI39,839,946,647,156,869,866,4
Devises373,7393,9441,1501,7520,9483,0432,5
Réserves totales, or exclu413,4433,8487,7548,8577,7552,8498,9
Or2
Quantité (millions d’onces d’or fin)770,8768,0755,0748,2732,5809,0791,4
Valeur au prix du marché de Londres219,2201,6196,4192,1157,5165,4162,9
Réserves totales, or inclus632,7635,5684,1740,9735,2718,1661,7
Pays en développement
Réserves totales, or exclu
Avoirs en compte au FMI
Positions de reseñe au FMI4,54,35,05,45,76,78,8
DTS3,23,34,84,05,04,53,4
Total partiel, avoirs en compte au FMI7,77,69,89,410,811,212,2
Devises376,5417,3490,6578,5664,2678,4683,8
Réserves totales, or exclu384,2424,9500,4587,9674,9689,6696,0
Or2
Quantité (millions d’onces d’or fin)152,3151,0154,8159,4157,8156,3144,2
Valeur au prix du marché de Londres43,339.640,340,933,932,029,7
Réserves totales, or inclus427,5464,6540,7628,8708,9721,5725,6
Pays débiteurs (net)
Réserves totales, or exclu
Avoirs en compte au FMI
Positions de réserve au FMI2,72,93,53,94,25,06,5
DTS2,32,43,82,93,93,32,7
Total partiel, avoirs en compte au FMI5,05,27,36,98,18,49,3
Devises264,8299,1367,4447,9532,0543,8548,3
Réserves totales, or exclu269,8304,4374,8454,7540,1552,0557,6
Or2
Quantité (millions d’onces d’or fin)126,0124,8129,1133,7132,4130,9118,7
Valeur au prix du marché de Londres35,832,833,634,328,526,824,4
Réserves totales, or inclus305,7337,1408,4489,1568,6578,8582,0
Pays n’avant pas eu de difficultés à assurer le service de leur dette
Réserves totales, or exclu
Avoirs en compte au FMI
Positions de réserve au FMI2,32,43,13,53,84,65,7
DTS1,21,32,81,83,02,62,3
Total partiel, avoirs en compte au FMI3,53,75,95,36,87.28,0
Devises186,9214,0272,6327,0400,7424,5434,7
Réserves totales, or exclu190,4217,7278,4332,3407,4431,7442,7
Or2
Quantité (millions d’onces d’or fin)79,678,180,884,687,285,773,6
Valeur au prix du marché de Londres22,620,521,021,718,817,515,2
Réserves totales, or inclus213,1238,2299,5354,0426,1449,2457,9
Note: Les chiffres étant arrondis, il se peut que la somme des composantes ne corresponde pas au total.Source: Fonds monétaire international. Statistiques financiera intcrnatianales
Tableau I.2Part des différentes monnaies nationales dans le total des avoirs officiels identifiés en devises, à la fin des années 1989-981(En pourcentage)
1989199019911992199319941995199619971998
Ensemble des pays
Dollar E.U.51,347,848,351,953,053,054,056,957,160,3
Livre sterling2,32,83,12,92,83,13,03,23,33,9
Deutsche mark17,816,515,113,013,413,813,212,512,312,1
Franc français1,42,22,72,42,12,32,21,71,31,3
Franc suisse1,41,21,11.01,10,90,70,70,60,7
Florin néerlandais1.11.01,00,60,60,50,40,30,40,4
Yen7,27,78,37,37,37,56,25,54,85,1
Ècu10,89,710,29,78,27,76,85,95,10,8
Monnaies non spécifiées26,7ll.l10,211,311,611,313,513,215,115,5
Pays industrialisés
Dollar E.U.47,944,943,148,449,950,851,856,157,964,3
Livre sterling1,11,41,62,22,02,32,12,01,93,1
Deutsche mark20,419,418,014,916,216,316,415,615,914,7
Franc français1,12,33,02,82,52,42,31,70,91,4
Franc suisse1,10,90,80,40,30,20,10,10,10,2
Florin néerlandais1,11,11,10,40,40,30,20,20,20,3
Yen7,48,59,57,57,78,26,65,65,77,0
Ecu15,314,516,616,715,214,613,412,010,91,8
Monnaies non spécifiées24,56,96,36,75,85,07,06,76,47,3
Pays en développement
Dollar E.U.59,653.756,456,756,755,556,157,756,557,1
Livre sterling5,35,55,33,83,64,04,04,44,54,6
Deutsche mark11,410,410,510,310,010,99,99,69,310,1
Franc français2,12,12,21,91,72,22,01,81,61,2
Franc suisse2,21,81,81,82,01,61,31,21,01,0
Florin néerlandais0,90,80,90,90,80,70,50,50,50,4
Yen6,66,06,47,16,86,75,75,44,03,7
Écu
Monnaies non spécifiées312,019,816,517,618,518,320,319,422,721,9
Note: Les chiffres étant arrondis, il se peut que la somme des composantes ne corresponde pas au total.

Dans le calcul des parts des différentes monnaies au tableau I.2, l’ecu est comptabilisé en tant que monnaie distincte. Les réserves officielles en écus revêtaient la forme de créances sur le secteur privé ou sur l’Institut monétaire européen (IME). Celles qui représentaient des créances sur l’IME avaient été émises en contrepartie du dépôt de 20 % des réserves en or et en dollars des États membres; en décembre 1998, c’est-à-dire avant le début de la troisième phase de l’UE et la création de l’euro, la Banque centrale européenne, l’établissement qui a succédé à l’IME, a restitué ces réserves aux banques centrales des États participant à l’Union. En conséquence, la part de l’écu dans les réserves mondiales en devises a fortement diminué à la fin de 1998. Les réserves en écus qui subsistent2 sont donc constituées par des créances officielles sur le secteur privé, qui prennent le plus souvent la forme de dépôts et d’obligations en écus.

La part des ≪monnaies non spécifiées≫ (monnaies qui n’ont pas été mentionnées précédemment, ou devises qui figurent dans les réserves, mais sur lesquelles il est impossible d’obtenir des renseignements) a sensiblement augmenté dans les années 90. Cela est dû principalement à des problèmes statistiques, car de nombreux pays en transition devenus membres du FMI ces dernières années ne communiquent que le montant total de leurs avoirs en devises, sans donner de précisions sur la ventilation de ceux-ci entre les diverses monnaies de réserve. La composante ≪monnaies non spécifiées≫ des réserves en devises s’est chiffrée à 16 % en 1998, ce qui montre que les évolutions susmentionnées doivent être interprétées avec beaucoup de prudence, surtout dans le cas des pays en développement.

À la fin de 1998, la part du dollar dans les réserves des pays industrialisés avait augmenté de 6 points, mais on constatait simultanément un recul de celle des avoirs en écus. En ce qui concerne les réserves des pays en développement, la pan du dollar n’avait pas varié depuis 1991 (57%) et celle des avoirs en monnaies non spécifiées était en 1998 de 22%.

Tableau I.3Composition des avoirs officiels en devises, à la fin des années 1990-981(Millions de DTS)
199019911992199319941995199619971998
Dollar E.U.
Variation des avoirs16.36316.22034.28047.19431.26373.344110.30261.61519.189
Variation de volume36.67118.53922.41045.84254.38577.88693.39022.01046.855
Variation de prix−20.308−2.31911.8691.353−23.122−4.54216.91239.606−27.666
Valeur en fin d’année267.669283.889318.169365.363396.626469.970580.272641.888661.077
Livre sterling
Variation des avoirs3.9262.588−3861.3504.3403.1576.4434.4815.913
Variation de volume2.5553.0563.0921.6884.4613.7132.6013.0677.513
Variation de prix1.371−469−3.478−338−122−5563.8421.414−1.600
Valeur en fin d’année15.41418.00217.61618.96623.30626.46332.90637.38743.300
Deutsche mark
Variation des avoirs5.255−3.455−9.12912.38010.84912.01812.95410.525−5.577
Variation de volume712−1.566−7.46818.1996.1755.77418.81220.515−9.128
Variation de prix4.543−1.878−1.661−5.8194.6736.244−5.858−9.9903.551
Valeur en fin d’année92.23888.79479.66592.044102.893114.911127.865138.390132.813
Franc français
Variation des avoirs5.4643.545−1.302−842.6401.554−1.188−3.4853
Variation de volume5.0913.528−1.0938472.063320−592−2.246−359
Variation de prix37317−209−9315771.234−595−1.240362
Valeur en tin d’année12.43815.98314.68114.59817.23718.79117.60314.11814.120
Franc suisse
Variation des avoirs−64−131−6131.332−1.12141403−223578
Variation de volume−850211−4311.427−1.552−6691.228−123516
Variation de prix787−342−182−95431710−825−10062
Valeur en fin d’année6.8916.7606.1477.4796.3586.3996.8036.5797.157
Florin néerlandais
Variation des avoirs328295−2.238299−308−286−145951−80
Variation de volume90371−2.241557−502−508111.237−204
Variation de prix238−753−258194222−156−286123
Valeur en fin d’année5.5935.8883.6503.9493.6423.3563.2104.1614.081
Yen
Variation des avoirs8.0295.693−3.9405.5445.453−2.0911.982−1.8792.469
Variation de volume8.2472.535−6.0204082.6577446.840941−1.855
Variation de prix−2183.1582.0805.1362.797−2.835−4.858−2.8204.324
Valeur en fin d’année43.11648.81044.86950.41355.86653.77555.75753.87856.346
Ecu
Variation des avoirs1.9745.360−198−2.8209591.665985−3.240−18.366
Variation de volume−7246.2833.8451.503−1.035−1.1571.833515−49.830
Variation de prix2.697−923−4.342−4.3231.9942.822−849−3.7551.464
Valeur en fin d’année54.61159.97159.47356.65457.61359.27860.26257.0228.657
Total des avoirs précités2
Variation des avoirs41.27530.12516.17465.19654.07689.401131.73668.745−25.871
Variation de volume51.79132.95712.09470.47166.65486.103124.12245.915−6.491
Variation de prix−10.516−2.8324.080−5.275−12.5783.2997.61322.830−19.381
Valeur en fin d’année497.970528.096544.270609.466663.541752.943884.678953.423927.552
Total des avoirs officiels3
Variation des avoirs65.86934.84427.39376.90561.063120.449148.491104.867−23.673
Valeur en fin d’année611.047645.892673.284750.189811.252931.7021.080.1931.185.0601.161.387
Note: Les chiffres étant arrondis, il se peut que la somme des composantes ne corresponde pas au total.

Les fluctuations de la valeur en DTS des réserves en devises peuvent être décomposées en variations en volume et en valeur (ou prix) pour chacune des grandes monnaies, de même que pour l’écu (tableau I.3). En 1998, les réserves officielles détenues dans les principales devises identifiables ont diminué de 26 milliards de DTS (recul en volume de 6 milliards et dépréciation en valeur de 19 milliards).

En 1998, les réserves officielles en dollars se sont accrues de 19 milliards de DTS, une augmentation en volume de 47 milliards de DTS ayant plus que compensé une diminution en valeur de 28 milliards de DTS de ces avoirs. Une évolution analogue (augmentation de volume compensant largement une diminution de valeur) a été à l’origine d’une progression de la valeur nette des réserves en livres sterling. Malgré une appréciation du deutsche mark par rapport au DTS, la valeur en DTS des réserves en cette monnaie a chuté à cause d’un recul prononcé du volume de ces réserves. En revanche, l’appréciation du yen par rapport au DTS a permis de compenser amplement la diminution en volume des avoirs en cette monnaie, qui, en conséquence, ont augmenté de 2 milliards de DTS. En 1998, les avoirs en francs français, en francs suisses et en florins néerlandais n’ont guère varié en valeur. Les réserves officielles en écus ont diminué de 48 milliards de DTS, par suite de la restitution des dollars et de l’or déposés en contrepartie de l’émission d’écus par l’IME.

Amélioration des données sur les réserves

En collaboration avec d’autres organisations internationales (Banque mondiale, Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et Banque des règlements internationaux (BRI)), le FMI a lancé un projet visant à améliorer la couverture, la qualité et le degré d’actualité des données sur les réserves et les postes connexes communiquées par les pays. En particulier, des directives sont mises au point dans le contexte de la Norme spéciale de diffusion des données (voir le chapitre 5) pour permettre aux autorités des pays de fournir des statistiques complètes et détaillées sur les réserves selon une présentation cohérente propre à assurer une diffusion efficace et en temps voulu de ces informations. En outre, on s’emploie actuellement à améliorer la qualité des données sur les réserves obtenues des pays qui sont devenus récemment membres du FMI. Grâce à ces initiatives, il devrait être possible dans un avenir proche de publier plus rapidement de meilleures données sur les réserves et les postes connexes.

    Other Resources Citing This Publication