Journal Issue
Share
Guinée: Consultations de 2011 au titre de l’article IV et demande d’un accord triennal au titre de la Facilité élargie de crédit et d’une aide intérimaire supplémentaire dans le cadre de l’Initiative renforcée en faveur des pays pauvres très endettés—Rapport des services du FMI; note d’information au public et communiqué de presse sur les débats du Conseil d’administration; et déclaration de l’Administrateur pour la Guinée
Article

Déclaration du représentant des services du FMI Le 24 février 2012

Author(s):
International Monetary Fund
Published Date:
April 2012
Share
  • ShareShare
Show Summary Details

Déclaration du représentant des services du FMI Le 24 février 2012

1. La présente déclaration contient des informations qui sont devenues disponibles depuis la diffusion du rapport des services du FMI le 13 février 2012. Ces nouvelles informations ne modifient pas l’orientation générale de l’évaluation effectuée par les services du FMI.

2. Selon des informations préliminaires mises à jour, tous les objectifs indicatifs quantitatifs du programme de référence pour fin décembre ont été atteints (Tableau 1). Par rapport aux estimations de fin décembre qui sont incluses dans le rapport des services du FMI, la baisse des recettes budgétaires a été plus que compensée par une légère diminution des dépenses courantes, mais surtout par une baisse des dépenses d’équipement. Cette dernière s’explique par des retards dans les dépenses relatives à un gros contrat dans le secteur de l’électricité, qui ont contribué aussi à rehausser les réserves de change nettes par rapport aux estimations pour la fin de l’année. L’inflation est tombée à 18,5 pour cent en glissement annuel en janvier 2012.

Tableau 1.Guinée: Objectifs indicatifs pour le programme SMP en 20111(Milliards de francs Guinéens sauf indication contraire)
20102011
fin Déc.2fin Mar.fin Jun.fin Jun.fin Jun.fin Sep.fin Sep.fin Sep.fin Déc.fin Déc.fin Déc.
Réal.Réal.Prog.Réal.SituationProg.Réal.SituationProg.Réal.Situation
Objectifs quantitatifs
Solde de base(plancher)3−3,424−59−330616Atteint−429183Atteint−663−213Atteint
Avoirs intérieurs nets de la Banque Centrale (plafond)6,7416,7411,760−12Atteint2,0451,495Atteint2,4882,053Atteint
Crédit intérieur du gouvernement auprès des banques (plafond)34,037−77−4,682−5,558Atteint−4,397−4,964Atteint−3,943−4,217Atteint
Réserves internationales nettes de la Banque Centrale (plancher); millions de $EU 3, 4, 5221038021,026Atteint774927Atteint669746Atteint
Nouveaux prêts extérieurs non-concessionnels à moyen ou long terme contractés ou garantis
par le gouvernement ou la Banque Centrale (plafond); millions de $EU 6n.a.000Atteint00Atteint00Atteint
Stock d’encours de la dette extérieur de court terme dus ou garantis
par le gouvernement ou la Banque Centrale (plafond); million de $EUn.a.000Atteint00Atteint00Atteint
Pour mémoire:
Base monétaire6,9826,9796,9847,1676,9986,8637,1016,556
Sources: Autorités Guinéennes et projections du FMI.

Les définitions sont inclues dans le protocole d’accord technique (PAT).

Flux en 2010 pour les critères budgétaires et stock à fin décembre 2010 pour les critères monétaires et de dette extérieure.

Variation cumulée à partir de fin-décembre 2010.

Calculé sur base de taux de change du programme.

Le montant à fin 2010 exclut les allocations speciales de DTS en 2009

Dette extérieure contractée ou garantie autre qu’avec un élément don équivalent à 35% ou plus, calculé sur base du taux de réescompte des intérêts commerciaux de l’OCDE (excluant l’emprunt auprès du FMI).

Sources: Autorités Guinéennes et projections du FMI.

Les définitions sont inclues dans le protocole d’accord technique (PAT).

Flux en 2010 pour les critères budgétaires et stock à fin décembre 2010 pour les critères monétaires et de dette extérieure.

Variation cumulée à partir de fin-décembre 2010.

Calculé sur base de taux de change du programme.

Le montant à fin 2010 exclut les allocations speciales de DTS en 2009

Dette extérieure contractée ou garantie autre qu’avec un élément don équivalent à 35% ou plus, calculé sur base du taux de réescompte des intérêts commerciaux de l’OCDE (excluant l’emprunt auprès du FMI).

3. Les autorités guinéennes ont donné des informations confirmant qu’elles ont observé les critères continus de réforme structurelle du programme de référence de 2011 jusqu’à fin décembre 2011 (Appendice I, Pièce jointe I, Tableau 2 du rapport des services du FMI). En outre, toutes les mesures préalables du programme qui sera appuyé par la facilité élargie de crédit ont été achevées.

4. Le 17 février 2012, les créanciers membres du Club de Paris ont fourni des assurances de financement pour le programme économique à moyen terme pour lequel les autorités guinéennes sollicitent un accord au titre de la facilité élargie du crédit. Des négociations concernant un rééchelonnement de l’encours de la dette extérieure de la Guinée envers les créanciers membres du Club de Paris sont prévues en avril 2012.

Other Resources Citing This Publication