Browse

You are looking at 1 - 10 of 205 items for :

  • Middle East and Central Asia x
Clear All
International Monetary Fund. Secretary's Department

Abstract

Sept ans après l’éclatement de la crise financière mondiale, le monde a encore beaucoup de chemin parcourir pour arriver à une reprise durable, marquée par une croissance forte permettant la création rapide d’emplois et apportant des avantages à tous, déclare la Directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde, dans son message d’introduction au Rapport annuel 2014 de l’institution, intitulé De la stabilisation à la croissance durable, rendu public aujourd’hui. «La reprise est bien là, mais elle est encore trop lente et trop fragile, à la merci des aléas financiers. Des millions de personnes sont toujours sans emploi. L’incertitude a certes reflué, mais il est clair qu’elle n’a pas disparu.» Mme Lagarde ajoute que «pendant toute la durée de la crise et la période de redressement, le FMI a été, et continue d’être, un agent indispensable de la coopération économique» pour les pays membres. Le Rapport annuel rend compte du travail du Conseil d’administration du FMI et contient les états financiers de l’institution pour l’exercice allant du 1er mai 2013 au 30 avril 2014. Il décrit le soutien que le FMI apporte à ses 188 pays membres, en mettant l’accent sur les missions fondamentales de l’institution : évaluer les politiques économiques et financières des pays, leur fournir des financements en cas de besoin et développer leurs capacités techniques.

International Monetary Fund. Secretary's Department

Abstract

The period from May 2013 through April 2014—the IMF’s financial year 20141—saw the world economy reach a critical juncture: emerging from the greatest financial crisis in almost a hundred years. Recovery was taking hold but was too slow and faced many obstacles along the road. In her Global Policy Agenda, the IMF’s Managing Director set out bold policy steps that could overcome these obstacles and take the global economy toward more rapid and sustainable growth. The top priority was to strengthen the coherence of the policies and cooperation among policymakers, both at home and across borders: national prosperity and global prosperity are linked and depend, more than ever before, on countries working together. The IMF is indispensable for this global cooperation.