Browse

You are looking at 1 - 2 of 2 items for :

  • Commodities x
  • Industries: Financial Services x
  • Refine By Language: French x
Clear All
International Monetary Fund. Research Dept.

Abstract

Édition d'avril 2012 : après s’être fortement assombries en 2011, les perspectives de l’économie mondiale s’améliorent de nouveau progressivement. La hausse de l’activité aux États-Unis et l’amélioration des politiques économiques dans la zone euro ont réduit la menace d’un ralentissement brutal de l’économie mondiale. Une faible reprise est probable dans les principaux pays avancés, et l'activité restera relativement vigoureuse dans la plupart des pays émergents et des pays en développement. Cependant, les progrès récents sont très fragiles. Les dirigeants doivent calibrer les politiques pour appuyer la croissance à court terme et opérer les changements fondamentaux qui sont nécessaires pour réaliser une croissance saine à moyen terme. Le chapitre 3 examine comment une action dans le secteur de l'immobilier peut accélérer l'amélioration des bilans des ménages et ainsi soutenir une consommation qui, sinon, serait anémique. Le chapitre 4 examine les effets des fortes variations des prix des matières premières sur les pays exportateurs de ces produits, dont un grand nombre ont connu une décennie de bonne croissance. Toutefois, étant donné qu'il est peu probable que les prix des matières premières continuent d'augmenter au rythme élevé constaté dernièrement, ces pays devront peut-être ajuster leurs politiques, budgétaires ou autres, à une croissance de la production qui pourrait ralentir à l'avenir.

International Monetary Fund. African Dept.

Abstract

La croissance économique en Afrique subsaharienne est tombée en 2015 à son plus bas niveau depuis quinze ans, avec toutefois une grande disparité entre les pays de la région. La chute des cours des produits de base de ces dernières années a ébranlé beaucoup des plus grands pays d’Afrique subsaharienne, dont des pays exportateurs de pétrole tels que l'Angola et le Nigéria, et d'autres produits exportateurs de produits de base, tels que le Ghana, l'Afrique du Sud et la Zambie. La baisse des cours pétroliers a toutefois permis à d'autres pays de maintenir une croissance vigoureuse, dont le Kenya et le Sénégal. Dans de nombreux pays, il est urgent et essentiel de prendre des mesures robustes face aux chocs sur les termes de l'échange. Le rapport aborde également la vulnérabilité de l'Afrique subsaharienne face aux chocs sur les prix de base et note les avancées spectaculaires en matière de développement du secteur financier, et plus particulièrement dans le domaine des services financiers mobiles.