Browse

You are looking at 1 - 6 of 6 items for :

  • World Economic Outlook x
  • Capital movements x
  • Refine By Language: French x
Clear All
International Monetary Fund. Research Dept.

Abstract

L'édition d'avril 2011 des Perspectives de l’économie mondiale examine les perspectives de croissance économique compte tenu des problèmes de politique macroéconomique qui restent à régler et des nouvelles difficultés qui se font jour. La reprise monte en régime, mais le chômage reste élevé dans les pays avancés, et de nouveaux risques macroéconomiques apparaissent dans les pays émergents. Dans les pays avancés, le transfert de la demande publique vers la demande privée se poursuit, et il est donc moins à craindre que le retrait de l’impulsion budgétaire provoque une double récession. La situation financière continue de s’améliorer, bien qu’elle reste exceptionnellement fragile. Dans beaucoup de pays émergents, la demande est robuste et la surchauffe constitue une préoccupation croissante. La hausse des prix des denrées alimentaires et des matières premières présente de nouveaux risques pour l'économie mondiale. Deux chapitres abordent directement ces nouvelles difficultés : Le chapitre 3 aborde les incidences potentielles de la pénurie de pétrole pour la croissance mondiale, tandis que le chapitre 4 s'intéresse à l'évolution possible des flux de capitaux internationaux face à l'évolution de l'environnement macroéconomique mondial.

International Monetary Fund. Research Dept.

Abstract

Des réalignements macroéconomiques majeurs influent différemment sur les perspectives selon les pays et régions du monde. L'édition d'avril 2016 des Perspectives de l'économie mondiale examine les causes et les effets de ces phénomènes de réalignement, qui nourrissent de fortes incertitudes et influent sur les perspectives économiques. Il s'agit notamment du ralentissement et du rééquilibrage de l'économie chinoise, de la poursuite de la baisse des cours des produits de base, du ralentissement de l'investissement et des échanges qui en découle, et de la diminution des flux de capitaux vers les pays émergents et les pays en développement. Par ailleurs, des chapitres analytiques étudient le ralentissement des flux de capitaux vers les pays émergents depuis le pic de 2010 (principales caractéristiques, comparaisons avec des ralentissements précédents, facteurs explicatifs, et influence de la flexibilité du taux de change sur la dynamique du cycle des entrées de capitaux) et se penchent sur la question de savoir si des réformes des marchés des produits et du travail pourraient améliorer les perspectives économiques des pays avancés, en examinant l'évolution récente et les possibilités de réformes supplémentaires, les voies par lesquelles les réformes affectent l'activité économique selon que la conjoncture économique est favorable ou non, les effets macroéconomiques des réformes à court terme et à moyen terme, ainsi que l'échelonnement des réformes et la coordination avec d'autres politiques en vue d'en maximiser les avantages économiques quantitatifs potentiels. Un dossier spécial analyse dans le détail la transition énergétique dans une période caractérisée par des prix des combustibles fossiles peu élevés.

International Monetary Fund. Research Dept.

Abstract

Les Perspectives de l'économie mondiale (PEM) présentent des analyses de l'évolution économique mondiale à court et moyen termes, préparées par les principaux économistes du FMI. Elles constituent une ressource respectée, centrale et fiable d'informations fouillées et équilibrées, permettant aux décideurs et aux dirigeants du monde entier de prendre le recul nécessaire. Publiées deux fois par an, les Perspectives de l’économie mondiale présentent sous une forme claire et pratique les perspectives en matière de croissance, d’inflation, de commerce international et d’emploi, et s'intéressent également à d'autres domaines économiques. Chaque numéro des PEM se penche sur les problèmes qui touchent les pays avancés, émergents et en développement. Les banques centrales, les économistes, les institutions financières, les chefs d’entreprises, les gouvernements, les groupes de réflexion et les chercheurs attendent avec impatience cette étude sans pareille de la situation actuelle et de ce qui se prépare.

International Monetary Fund. Research Dept.

Abstract

La croissance mondiale a été vigoureuse au premier semestre de 2007, bien que les remous sur les marchés financiers aient assombri les perspectives. Si les prévisions pour 2007 n’ont guère été touchées, la projection de référence pour la croissance mondiale en 2008 a été révisée à la baisse de près de ½ point par rapport à la mise à jour des Perspectives de l’économie mondiale en juillet 2007. La croissance mondiale resterait quand même vigoureuse, à 4¾ %, portée par des paramètres fondamentaux généralement solides et une forte expansion dans les pays émergents. Cependant, les perspectives ont bien plus de chances d’être révisées à la baisse qu’à la hausse, la principale crainte étant que les tensions sur les marchés financiers s’aggravent et provoquent un ralentissement mondial plus prononcé. Dans l’immédiat, les pouvoirs publics ont donc pour tâche de rétablir des conditions plus normales sur les marchés financiers et de préserver l’expansion. Les autres facteurs qui pèsent sur les perspectives sont le risque de tensions inflationnistes, la volatilité des marchés pétroliers et l’effet des entrées massives de devises sur les pays émergents. Par ailleurs, des problèmes à plus long terme tels que le vieillissement de la population, la résistance croissante à la mondialisation et le réchauffement planétaire sont une source de préoccupation.

International Monetary Fund. Research Dept.

Abstract

L'édition d'octobre 2012 des Perspectives de l’économie mondiale examine les chances de reprise mondiale compte tenu des risques que posent la crise persistante de la zone euro et le « précipice budgétaire » qui menace les dirigeants américains. La réduction des risques pesant sur les perspectives à moyen terme passe par une réduction de la dette publique dans les principaux pays avancés, et le chapitre 3 dresse une rétrospective sur un siècle de la gestion du surendettement public. Dans les pays émergents ou en développement, l'activité a ralenti en raison d'un certain resserrement dû aux contraintes de capacité, du fléchissement de la demande des pays avancés, et de facteurs propres à certains pays, mais l'amélioration des politiques économiques a renforcé la résistance de ces pays face aux chocs. C'est ce qu'examine le chapitre 4.

International Monetary Fund. Research Dept.

Abstract

La croissance mondiale est faible et les moteurs de l'activité changent. Cette dynamique fait apparaître de nouveaux enjeux. Les pays avancés renouent avec la croissance mais doivent continuer de réparer le secteur financier, poursuivre l'assainissement des finances publiques et encourager la création d'emplois. Les pays émergents sont confrontés à la fois à un ralentissement de la croissance et à un durcissement des conditions financières mondiales. Cette édition des Perspectives de l’économie mondiale examine les répercussions potentielles de ces transitions et les réponses à y apporter. Le chapitre 3 aborde l'influence, sur les covariations de la production, des chocs de politique économique et financière, des surprises en matière de croissance, et d'autres facteurs. Le chapitre 4 pose la question de savoir pourquoi certains pays émergents ont été en mesure d'éviter le cycle classique d'expansion et de récession, compte tenu de la volatilité des mouvements de capitaux lors de la crise financière mondiale.