Browse

You are looking at 1 - 10 of 18 items for :

  • Type: Journal Issue x
  • Saudi Arabia x
  • Refine By Language: French x
Clear All Modify Search
International Monetary Fund. Middle East and Central Asia Dept.
The COVID-19 pandemic is having a severe human, economic, and social impact on Mauritania. The economy is estimated to have contracted by about 2 percent in 2020 and the crisis generated large financing needs. The authorities responded swiftly to mitigate the impact of the pandemic while international partners provided grants, loans, and debt service suspension. This, compounded by higher commodity exports (iron ore and gold) and some delays in emergency spending, resulted in unexpected fiscal surpluses and an accumulation of international reserves, which may now be used to support the recovery in 2021–22. The outlook remains highly uncertain and dependent on volatile commodity markets, with sizable downside risks in case new waves of the pandemic spill over into Mauritania.
International Monetary Fund. Middle East and Central Asia Dept.

Abstract

A year into the coronavirus (COVID-19) pandemic, the race between vaccine and virus entered a new phase in the Middle East and Central Asia, and the path to recovery in 2021 is expected to be long and divergent. The outlook will vary significantly across countries, depending on the pandemic’s path, vaccine rollouts, underlying fragilities, exposure to tourism and contact-intensive sectors, and policy space and actions. 2021 will be the year of policies that continue saving lives and livelihoods and promote recovery, while balancing the need for debt sustainability and financial resilience. At the same time, policymakers must not lose sight of the transformational challenges to build forward better and accelerate the creation of more inclusive, resilient, sustainable, and green economies. Regional and international cooperation will be key complements to strong domestic policies.

International Monetary Fund. Middle East and Central Asia Dept.
The COVID-19 pandemic continues to impose severe social and economic hardships in Mauritania, with a sharp contraction of output expected in 2020. The authorities have responded swiftly to the shock with measures to contain the pandemic and alleviate its fallout. They are prioritizing health spending and targeted support to the most vulnerable households and sectors in the economy. Nevertheless, conditions have weakened since the emergency disbursement under the Rapid Credit Facility in April 2020 (SDR 95.68 million, about US$130 million or 74.3 percent of quota) and wider external and fiscal financing gaps are projected.
Mr. Koshy Mathai, Mr. Christoph Duenwald, Ms. Anastasia Guscina, Rayah Al-Farah, Mr. Hatim Bukhari, Mr. Atif Chaudry, Moataz El-Said, Fozan Fareed, Mrs. Kerstin Gerling, Nghia-Piotr Le, Mr. Franto Ricka, Mr. Cesar Serra, Tetyana Sydorenko, Mr. Sébastien Walker, and Mr. Mohammed Zaher
This paper examines the role of social spending in improving socioeconomic outcomes in the Middle East and Central Asia. In particular, it addresses the following questions: (1) how large is social spending across the region? (2) how do countries in the region fare on socioeconomic outcomes? (3) how important is social spending as a determinant of these outcomes? and (4) how efficient is social spending in the region?
International Monetary Fund

Abstract

Le rapport annuel 2012 du FMI relate les mesures prises par le conseil d'administration et les services du FMI à la suite de la crise financière mondiale et d'autres événements au cours de l'exercice 2012, qui couvre la période du 1er mai 2011 au 30 avril 2012. La version papier du rapport est disponible en huit langues (allemand, arabe, anglais, chinois, espagnol, français, japonais et russe), ainsi qu'un CD-ROM (disponible uniquement en anglais) contenant le texte du rapport et des documents connexes, dont les états financiers du FMI pour l'exercice 2012.

International Monetary Fund. External Relations Dept.
Au sommet de ce numéro, intitulé « La médaille et son revers : quand sport et économie font équipe » : pourquoi les pays se pressent pour accueillir les événements sportifs les plus coûteux du monde. En outre, dans une série d'articles sur le thème « Après la crise », nous examinons pourquoi certains pays ont été frappés plus durement que d'autres, comment les chocs se sont transmis au monde entier, et si les tentations protectionnistes pourraient s'intensifier en 2010. Comme de coutume, nous examinons un certain nombre de sujets d'actualité, tels que les prix de l'immobilier, les primes accordées aux banquiers, les systèmes de Ponzi, et le ciblage de l'inflation. La rubrique «Pleins feux» est consacrée à l’aggravation du problème de la faim dans le monde, qui touche plus d'un milliard de personnes. Dans «Paroles d’économistes», nous rencontrons Daron Acemoglu, intellectuel d’origine turque qui a reçu en 2005 le prix de l’American Economic Association, décerné à l’économiste américain de moins de 40 ans le plus influent. « L’ABC de l’économie » explique ce qu'est l'inflation, et la rubrique « Gros plan » se penche sur le recul de la dollarisation en Amérique latine. Aussi dans ce numéro : des articles de Nick Stern sur le changement climatique et de Simon Johnson sur les bonus et le « cycle apocalyptique ».
International Monetary Fund. External Relations Dept.
Entretien avec Antoinette Sayeh; le FMI précise son rôle dans la surveillance; la Géorgie; entretien avec Olivier Blanchard; secteur financier en Afrique; ralentissement dans l'UEM; les transferts de l'UE aux PECO; principes pour les fonds souverains; Royaume-Uni; Uruguay; Arabie Saoudite; l’actualité en bref.
International Monetary Fund. External Relations Dept.
Hausse du coût de l'énergie ; allégement de la dette au Libéria ; changement climatique ; Perspectives de l'économie mondiale ; perspectives économiques pour l'Europe ; perspectives économiques pour l'Amérique latine ; perspectives économiques pour le Moyen-Orient et l'Asie centrale ; assistance technique ; conférence du département des études ; conférence Mundell-Flemming ; politique budgétaire allemande ; point sur l'actualité.
International Monetary Fund. External Relations Dept.
Programme de travail du FMI ; recommandations du FMI sur le taux de change ; accords commerciaux asiatiques ; Asie centrale ; coopération économique ; le Cameroun après l'allègement de la dette ; spread des banques autrichiennes ; conférence sur les indicateurs de solidité financière ; Caruana : évolution des responsabilités en matière de mondialisation financière.
International Monetary Fund

Abstract

Les indicateurs de solidité financière (ISF) renseignent sur la santé et la solidité financières des institutions financières d’un pays, ainsi que des sociétés et des ménages avec lesquels elles sont en relation. Ils eux expriment des données agrégées sur les institutions et d’autres des indices représentatifs des marchés sur lesquels opèrent ces institutions. Les ISF sont calculés et diffusés pour les besoins de l’analyse macroprudentielle, dont l’objet est l’évaluation et le suivi des forces et des faiblesses des systèmes financiers afin d’en renforcer la stabilité et, en particulier, de limiter les risques de crises financières. L'ouvrage « Indicateurs de solidité financière : Guide d’établissement » se propose de préciser les concepts, définitions, sources et techniques qui régissent l’établissement et la diffusion des ISF ; de promouvoir la comparabilité de ces données entre pays, ainsi qu’à faciliter la surveillance nationale et internationale des systèmes financiers.