Front Matter

Author(s):
Harald Finger, and Daniela Gressani
Published Date:
April 2014
    Share
    • ShareShare
    Show Summary Details

    Département Moyen-Orient et Asie centrale

    Vers de nouveaux horizons

    La transformation économique sur fond de transition politique dans le monde arabe

    Préparé, sous la direction de Harald Finger et Daniela Gressani, par une équipe composée de Khaled Abdelkader, Khalid AlSaeed, Alberto Behar, Sami Ben Naceur, Christine Ebrahimzadeh, Asmaa El-Ganainy, Samar Maziad, Aiko Mineshima, Pritha Mitra, Preya Sharma, Charalambos Tsangarides et Zeine Zeidane

    FONDS MONÉTAIRE INTERNATIONAL

    © 2014 Fonds monétaire international

    Édition française

    Services linguistiques du FMI, Section française

    Cataloging-in-Publication Data

    Joint Bank-Fund Library

    Toward new horizons: Arab economic transformation amid political transitions/prepared by a staff team led by Harald Finger and Daniela Gressani comprising Khaled Abdelkader [and eleven others]. – Washington, D.C.: International Monetary Fund, c2014.

    “Middle East and Central Asia Department.”

    Includes bibliographical references.

    ISBN 978-48431-146-2 (anglais)

    ISBN 978-1-47552-538-0 (français)

    1. Economic development—Arab countries. 2. Arab countries—Economic policy. 3. Fiscal policy—Arab countries. 4. Monetary policy—Arab countries. 5. Foreign exchange rates—Arab countries. I. Finger, Harald. II. Gressani, Daniela, 1956– III. Abdelkader, Khaled. IV. International Monetary Fund. V. International Monetary Fund. Middle East and Central Asia Department.

    HC498.A73 2014

    Mise en garde : Les opinions exprimées dans ce livre n’engagent que leurs auteurs et ne sauraient être attribuées au Fonds monétaire international, à son Conseil d’administration ou aux gouvernements de ses États membres.

    Les commandes peuvent être effectuées par Internet, télécopie ou courrier :

    International Monetary Fund, Publication Services

    P.O. Box 92780, Washington, DC 20090, U.S.A.

    Téléphone : (202) 623-7430 Télécopieur : (202) 623-7201

    Courriel : publications@imf.org

    Internet : www.imfbookstore.org

    Table des matières

    Remerciements

    La présente étude est l’aboutissement d’un projet conjoint du Département Moyen-Orient et Asie centrale et des Départements de la communication, des finances publiques, des marchés monétaires et de capitaux, des études et de la stratégie, des politiques et de l’évaluation.

    Ses auteurs souhaiteraient remercier Masood Ahmed, Directeur du Département Moyen-Orient et Asie centrale, pour ses conseils et ses commentaires. Ils sont également reconnaissants à Prakash Loungani, David Marston, Marco Pinon, Christoph Rosenberg et Abdel Senhadji pour leurs avis et leur soutien au travail de coordination, ainsi qu’à Raj Desai, pour ses éclairages sur les questions d’économie politique.

    Ils adressent également leurs remerciements à Yasser Abdih, Abdul Malik Al-Jaber, Nabil Ben Ltaifa, Ralph Chami, Jean-François Dauphin, Shantayanan Devarajan, Ishac Diwan, Gilda Fernandez, Edward Gemayel, Christopher Jarvis, Juha Kähkönen, Alfred Kammer, Kristina Kostial, Inutu Lukonga, Amine Mati, Tokhir Mirzoev, Eric Mottu, Gaelle Pierre, Bjoern Rother, Randa Sab, Nasser Saidi, Hossein Samiei, Carlo Sdralevich, Gazi Shbaikat, Natalia Tamirisa, Shahid Yusuf et Younes Zouhar, pour les commentaires formulés aux différents stades de préparation.

    Les auteurs tiennent enfin à remercier tout particulièrement Gohar Abajyan et Jaime Espinosa-Bowen pour leur contribution au travail de recherche, Kia Penso pour son concours rédactionnel, Cecilia Prado de Guzman pour sa contribution à la mise en forme et à la préparation du document et enfin Joanne Johnson et Katy Whipple, pour leurs conseils rédactionnels et leur aide à la production.

    Préface

    Les transformations amorcées dans le monde arabe il y a trois ans étaient l’expression d’une aspiration des citoyens à renforcer la représentation et la participation, mais aussi celle d’une déception grandissante face à un environnement économique où les perspectives d’emploi étaient rares et où les relations semblaient plus déterminantes que le mérite pour pouvoir bénéficier des fruits de la croissance économique. Depuis, les pays de la région mettent en œuvre leur propre programme de réforme politique et constitutionnelle, mais doivent remédier à des vulnérabilités macroéconomiques exacerbées, en raison, entre autres, des effets d’une détérioration de la situation internationale, régionale et nationale sur la confiance du secteur privé et sur la croissance. À brève échéance, les perspectives économiques demeurent délicates et sujettes à des risques baissiers. Dans ce contexte, le maintien de la stabilité macroéconomique restera une grande priorité pour les années à venir.

    Il importe cependant que les gouvernements lancent aussi d’ambitieux programmes de réformes pour rendre les économies nationales plus dynamiques et plus inclusives, pour créer plus d’emplois et pour offrir une égalité des chances à toutes les catégories sociales. À défaut de réformes économiques et financières profondes, la reprise économique progressive ne sera pas suffisante pour assurer d’ici quelques années une baisse sensible des taux élevés de chômage, en particulier chez les femmes et les jeunes.

    La réalisation du potentiel économique des pays arabes en transition dépend en tout premier lieu de la volonté de leurs gouvernants. Mais la communauté internationale, y compris le FMI, peut jouer un rôle utile. Avec le recul, il apparaît clairement que ces dernières années nous n’avons pas accordé une attention suffisante à l’aggravation des déséquilibres socioéconomiques et à l’inégalité des chances économiques. Les transitions arabes nous ont ainsi obligés à faire machine arrière et à revoir nos recommandations de politique économique à l’intention des pays en transition. Même si nous sommes très actifs auprès de tous les pays en transition, et plus particulièrement concentrés sur la stabilisation macroéconomique et les politiques d’accompagnement du développement économique, nous n’avons pas encore présenté en détail les politiques macroéconomiques et structurelles qui nous semblent essentielles pour préserver la stabilité et jeter les bases d’une croissance vigoureuse, durable et solidaire. La présente étude s’efforce de combler cette lacune et, en livrant les fruits de notre réflexion, nous souhaitons contribuer au débat actuel sur les politiques à mettre en place dans les pays arabes en transition.

    Nous espérons donc que cette étude sera utile aux dirigeants et autres acteurs des pays arabes en transition, mais aussi à la communauté internationale qui les soutient; l’objectif est de faciliter une transformation économique qui répondra aux espoirs et aux aspirations des populations jeunes et dynamiques de ces pays.

    Masood Ahmed

    Directeur, Département Moyen-Orient et Asie centrale

    Fonds monétaire international

      Other Resources Citing This Publication