Front Matter

Front Matter

Author(s):
International Monetary Fund. Research Dept.
Published Date:
June 2015
    Share
    • ShareShare

    Related Material

    Show Summary Details

    Études économiques et financières

    Perspectives de l’économie mondiale

    Avril 2015

    Croissance inégale Facteurs à court et long terme

    ©2015 Fonds monétaire international

    Production : FMI, Division des services multimédias

    Couverture et conception artistique : Luisa Menjivar et Jorge Salazar

    Composition : AGS

    Édition française

    Services linguistiques du FMI, Section française

    Traduction : Marc Servais

    Correction : Monica Nepote-Cit et Van Tran

    PAO : Fernando Sole

    Cataloging-in-Publication Data

    Joint Bank-Fund Library

    World economic outlook (International Monetary Fund). French

    Perspectives de l’économie mondiale.—Washington, Fonds monétaire international. v. ; 28 cm.—(Études économiques et financières, 1020-1343)

    Semiannual. Some issues also have thematic titles.

    Has occasional updates, 1984–

    ISSN (print) 0256–6899

    ISSN (online) 1564–5215

    1. Economic development—Periodicals. 2. Economic forecasting—Periodicals. 3. Economic policy—Periodicals. 4. International economic relations—Periodicals. I. International Monetary Fund. II. Series: Occasional paper (International Monetary Fund). III. Series: World economic and financial surveys.

    HC10.80

    ISBN : 978-1-48435-692-0 (version imprimée)

    ISBN : 978-1-47553-565-5 (version ePub)

    ISBN : 978-1-48435-706-4 (version Mobipocket)

    ISBN : 978-1-48435-756-9 (version PDF)

    Les Perspectives de l’économie mondiale (PEM) sont une étude des services du FMI publiée deux fois par an, au printemps et à l’automne. Rédigées par les services du FMI, les PEM ont bénéficié des commentaires et suggestions des administrateurs à l’issue de la séance du conseil d’administration consacrée à l’examen des PEM le 3 avril 2015. Les points de vue exprimés dans cette publication sont ceux des services du FMI, et ne représentent pas nécessairement ceux du conseil d’administration ou des autorités nationales qui y sont représentées.

    Référence recommandée : Fonds monétaire international. 2015. Perspectives de l’économie mondiale : Croissance inégale—facteurs à court et long terme. Washington (avril).

    Les commandes doivent être adressées à :

    International Monetary Fund, Publication Services

    P.O. Box 92780, Washington, DC 20090 (U.S.A.)

    Téléphone : (202) 623-7430 Télécopie : (202) 623-7201

    Messagerie électronique : publications@imf.org

    www.imfbookstore.org

    Table Des Matières

    Hypothèses et conventions

    Les projections de la présente édition des Perspectives de l’économie mondiale (PEM) reposent sur un certain nombre d’hypothèses. On suppose que les taux de change effectifs réels resteront constants aux niveaux moyens observés entre le 6 février et le 6 mars 2015, et que les taux bilatéraux des monnaies faisant partie du mécanisme de change européen II (MCE II) resteront constants en valeur nominale par rapport à l’euro; que les politiques économiques nationales actuelles seront maintenues (en ce qui concerne les hypothèses relatives aux politiques budgétaires et monétaires de certains pays, voir l’encadré A1 de l’appendice statistique); que le cours moyen du baril de pétrole sera de 58,14 dollars le baril en 2015 et de 65,65 dollars le baril en 2016, et qu’il restera constant en valeur réelle à moyen terme; que le LIBOR (taux offert à Londres sur les dépôts interbancaires à six mois en dollars) s’établira en moyenne à 0,7 % en 2015 et à 1,9 % en 2016; que le taux des dépôts interbancaires à trois mois en euros sera en moyenne de 0,0 % en 2015 et en 2016; que le taux des certificats de dépôt à six mois au Japon se chiffrera en moyenne à 0,1 % en 2015 et 0,2 % en 2016. Il s’agit évidemment d’hypothèses de travail plutôt que de prévisions, et l’incertitude qui les entoure s’ajoute aux marges d’erreur inhérentes à toute projection. Les estimations et projections sont fondées sur les statistiques disponibles au 3 avril 2015.

    Les conventions suivantes sont utilisées dans la présente étude :

    … indique que les données ne sont pas disponibles ou pas pertinentes;

    – entre des années ou des mois (par exemple 2014–15 ou janvier–juin) indique la période couverte, de la première à la dernière année ou du premier au dernier mois inclusivement;

    / entre deux années (par exemple 2014/15) indique un exercice budgétaire (financier).

    Par «billion», il faut entendre mille milliards. Sauf indication contraire, lorsqu’il est fait référence au dollar, il s’agit du dollar des États-Unis.

    Par «points de base», on entend un centième de point (de pourcentage). Ainsi, 25 points de base équivalent à ¼ de point (de pourcentage).

    Les données portent sur les années civiles, sauf dans le cas de quelques pays qui utilisent les exercices budgétaires. Veuillez consulter le tableau F de l’appendice statistique pour une liste des pays dont les périodes de déclaration pour les comptes nationaux et les finances publiques sont différentes.

    Pour certains pays, les données de 2014 et des années antérieures sont établies à partir d’estimations et non de chiffres effectifs. Veuillez consulter le tableau G de l’appendice statistique, qui donne pour chaque pays les dernières données réelles pour les indicateurs des comptes nationaux, des prix, des finances publiques et de la balance des paiements.

    • Le 1er janvier 2015, la Lituanie est devenue le 19e pays membre de la zone euro. Les données relatives à ce pays ne sont pas incluses dans les agrégats de la zone euro parce qu’Eurostat n’a pas totalement publié les données consolidées pour le groupe, mais les données sont incluses dans les pays avancés et les sous-groupes agrégés par les PEM.

    • Comme dans l’édition d’octobre 2014 des PEM, les données relatives à la Syrie sont exclues à compter de 2011 en raison de la situation politique incertaine.

    • Comme dans l’édition d’octobre 2014 des PEM, les projections des prix à la consommation pour l’Argentine sont exclues en raison d’une interruption structurelle des données. Veuillez consulter la note 6 du tableau A7 pour des détails supplémentaires.

    • En raison du programme du FMI en cours avec le Pakistan, les séries à partir desquelles les hypothèses du taux de change nominal sont calculées ne sont pas publiées; le taux de change nominal est une question sensible pour les marchés au Pakistan.

    • Les séries à partir desquelles les hypothèses du taux de change nominal sont calculées ne sont pas publiées pour l’Égypte parce que le taux de change nominal est une question sensible pour les marchés en Égypte.

    • À compter de l’édition d’avril 2015 des PEM, la classification pour le financement extérieur officiel parmi les pays émergents et les pays en développement considérés comme des débiteurs nets a été éliminée en raison de l’insuffisance des données disponibles.

    Si aucune source n’est indiquée dans les tableaux et graphiques, les données sont tirées de la base de données des PEM.

    Lorsque les pays ne sont pas classés par ordre alphabétique, ils le sont sur la base de la taille de leur économie.

    Les chiffres ayant été arrondis, il se peut que les totaux ne correspondent pas exactement à la somme de leurs composantes.

    Dans la présente étude, le terme «pays» ne se rapporte pas nécessairement à une entité territoriale constituant un État au sens où l’entendent le droit et les usages internationaux. Son emploi désigne aussi un certain nombre d’entités territoriales qui ne sont pas des États, mais dont les statistiques sont établies de manière distincte et indépendante.

    Des données composites sont fournies par divers groupes de pays selon leurs caractéristiques économiques ou région. Sauf indication contraire, les données composites pour les groupes de pays représentent des calculs basés sur 90 % ou plus des données de groupe pondérées.

    Les frontières, couleurs, dénominations et autres informations figurant sur les cartes n’impliquent, de la part du FMI, aucun avis sur le statut juridique d’un territoire, ni aucun aval de ces frontières.

    Informations et données supplémentaires

    La présente édition des Perspectives de l’économie mondiale (PEM) peut être consultée en version intégrale sur le site de la bibliothèque en ligne du FMI (www.elibrary.imf.org) et le site du FMI, www.imf.org. On trouvera à la même adresse un ensemble d’informations (extraites de la base de données) plus étoffé que celui contenu dans le rapport, sous forme de fichiers renfermant les séries le plus souvent demandées par les lecteurs. Ces fichiers peuvent être téléchargés et sont utilisables avec divers logiciels. La série des tableaux B1 à B26 de l’appendice statistique est également disponible en ligne, en anglais, à l’adresse suivante : http://www.imf.org/external/pubs/ft/weo/2013/01/pdf/tblpartb.pdf.

    Les données figurant dans les Perspectives de l’économie mondiale sont établies par les services du FMI au moment de la rédaction du rapport. Les données rétrospectives et les projections reposent sur les informations rassemblées par les économistes chargés des pays dans le cadre de leurs missions dans les pays membres et de leur analyse permanente de la situation dans chaque pays. Les données rétrospectives sont mises à jour continuellement à mesure que les informations sont disponibles, et les interruptions structurelles sont souvent ajustées de manière à produire des séries lisses à l’aide de techniques d’agrégation, entre autres. Les estimations des services du FMI demeurent des données supplétives pour les séries rétrospectives lorsque des informations complètes ne sont pas disponibles. En conséquence, les données des PEM peuvent différer de celles d’autres sources avec des données officielles, y compris les International Financial Statistics du FMI.

    Les données et les métadonnées des PEM sont fournies «telles quelles» et «telles que disponibles», et l’on s’efforce d’assurer leur ponctualité, leur exactitude et leur exhaustivité, mais sans pouvoir le garantir. Lorsque des erreurs sont découvertes, on cherche de manière concertée à les corriger si nécessaire et si possible. Les corrections et les révisions effectuées après la publication sont incluses dans les éditions électroniques disponibles dans la bibliothèque en ligne du FMI (www.elibrary.imf.org) et sur le site Internet du FMI (www.imf.org). Tous les changements importants figurent en détail dans les tables des matières en ligne.

    Pour des détails sur les modalités d’utilisation de la base de données des PEM, veuillez vous référer au site Internet du FMI sur les droits d’auteur (www.imf./external/terms.htm).

    Les demandes de renseignements sur le contenu des Perspectives de l’économie mondiale et de la base de données y afférentes doivent être adressées par courrier classique, par télécopie ou sur le forum en ligne (le service ne peut répondre aux demandes de renseignements par téléphone) à :

    World Economic Studies Division

    Research Department

    International Monetary Fund

    700 19th Street, N.W.

    Washington, DC 20431 (U.S.A.)

    Télécopie : (202) 623-6343

    Forum en ligne : www.imf.org/weoforum

    Préface

    Les projections et l’analyse présentées dans les Perspectives de l’économie mondiale font partie intégrante de la surveillance que le FMI exerce sur l’évolution et les politiques économiques des pays membres, les marchés financiers internationaux et le système économique mondial. Le rapport sur les perspectives et politiques économiques mondiales est l’aboutissement d’une étude interdépartementale exhaustive, fondée pour l’essentiel sur les renseignements recueillis par les services du FMI dans le cadre de leurs consultations avec les pays membres. Ces consultations sont menées en particulier par les départements géographiques (le Département Afrique, le Département Asie et Pacifique, le Département Europe, le Département Hémisphère occidental et le Département Moyen-Orient et Asie centrale) et divers départements de soutien : le Département de la stratégie, des politiques et de l’évaluation, le Département des marchés monétaires et de capitaux et le Département des finances publiques.

    L’analyse que présente le rapport sur les perspectives de l’économie mondiale est coordonnée par le Département des études sous la direction générale d’Olivier Blanchard, Conseiller économique et Directeur du Département des études. Les travaux sont dirigés par Gian Maria Milesi-Ferretti, Directeur adjoint du Département des études, et Thomas Helbling, Chef de division du Département des études.

    Les principaux collaborateurs de la présente édition ont été Abdul Abiad, Aseel Almansour, Aqib Aslam, Samya Beidas-Strom, Patrick Blagrave, Oya Celasun, Mai Dao, Davide Furceri, Roberto Garcia-Saltos, Sinem Kilic Celik, Daniel Leigh, Seok Gil Park, Marco Terrones, Hui Tong, Juan Yépez Albornoz et Fan Zhang.

    Ont aussi contribué : Ali Alichi, Rabah Arezki, Angana Banerji, Sami Ben Naceur, Helge Berger, Emine Boz, Ernesto Crivelli, Era Dabla-Norris, Harald Finger, Roberto Guimarães-Filho, Amr Hosny, Benjamin Hunt, Minsuk Kim, Nicolas Magud, Akito Matsumoto, Andre Meier, Pritha Mitra, Mico Mrkaic, Bhaswar Mukhopadhyay, Carolina Osorio Buitron, Marco Pani, Pau Rabanal, Jesmin Rahman, Michele Ruta, Annika Schnücker, Sebastian Sosa, Ara Stepanyan, Shane Streifel, Marzie Taheri Sanjani, Natalia Tamirisa, Bruno Versailles, Kevin Wiseman et Aleksandra Zdzienicka.

    Gavin Asdorian, Joshua Bosshardt, Angela Espiritu, Rachel Fan, Mitko Grigorov, Hao Jiang, Yun Liu, Olivia Ma, Vanessa Diaz Montelongo, Rachel Szymanski et Hong Yang étaient assistants à la recherche. Mahnaz Hemmati, Toh Kuan, Emory Oakes et Richard Watson ont assuré le soutien informatique. Alimata Kini Kaboré et Anduriña Espinoza-Wasil se sont chargées du traitement de texte. Michael Harrup (du Département de la communication) a dirigé l’équipe qui a corrigé le manuscrit anglais et supervisé la production de la publication, avec le soutien de Linda Kean et Joe Procopio et le concours de Cathy Gagnet, Lucy Scott Morales, Sherrie Brown, Gregg Forte, Linda Long et EEI Communications en matière de relecture.

    L’équipe chargée de la gestion des données de base du Département de la technologie du FMI et Pavel Pimenov, consultant extérieur, ont fourni une aide technique additionnelle.

    Le présent rapport a bénéficié des commentaires et suggestions d’autres départements et des administrateurs, qui l’ont examiné le 3 avril 2015. Cependant, les projections et les évaluations sont celles des services du FMI et ne doivent être attribuées ni aux administrateurs, ni aux autorités nationales qu’ils représentent.

      You are not logged in and do not have access to this content. Please login or, to subscribe to IMF eLibrary, please click here

      Other Resources Citing This Publication