Front Matter

Front Matter

Author(s):
Robert Dippelsman, Adriaan Bloem, and Nils Mæhle
Published Date:
December 2001
    Share
    • ShareShare
    Show Summary Details

    Manuel des comptes nationaux trimestriels

    Concepts, sources statistiques et compilation

    Adriaan M. Bloem, Robert J. Dippelsman et Nils ∅. Maehle

    FONDS MONÉTAIRE INTERNATIONAL

    Washington

    2001

    ©2001 Fonds monétaire international

    Traduction et composition

    Services linguistiques du FMI

    Library of Congress Cataloging-in-Publication data

    Bloem, Adriaan M.

    Manuel des comptes nationaux trimestriels: concepts, sources des données

    et compilation. Adriaan M. Bloem, Robert J. Dippelsman et Nils ∅. Mæhle.

    Washington, D.C.: Fonds monétaire international, 2001.

    p.: ill.; cm.

    Comprend les références bibliographiques.

    ISBN 1-58906-069-5

    1. National income – Accounting – Handbooks, manuals, etc. I. Dippelsman, Robert J.

    II. Mæhle, Nils ∅yvind. III. International Monetary Fund.

    HC79.I5 B46 2001

    Prix: 40 dollars EU

    Les commandes doivent être adressées à:

    International Monetary Fund, Publication Services

    700 19th Street, N.W., Washington, DC 20431 (U.S.A.)

    Téléphone: (202) 623-7430 Télécopie: (202) 623-7201

    Adresse électronique: publications@imf.org

    Internet: http://www.imf.org

    Bien que ce manuel ait bénéficié des commentaires de collègues du FMI, les opinions présentées sont celles des auteurs, et non nécessairement celles du FMI.

    Table des matières

    Avant-propos

    Les récentes crises financières nous ont apporté un certain nombre d’enseignements importants. Il nous a été rappelé que, pour que les programmes d’ajustement puissent réussir, il convient d’accorder une grande attention au renforcement des institutions, aux dimensions sociales du changement structurel et aux traditions culturelles et politiques du pays concerné. Nous avons œuvré en étroite coopération avec d’autres organisations internationales pour élaborer des normes et des codes permettant l’établissement de politiques monétaires et budgétaires saines, d’un contrôle bancaire efficace et de données économiques fiables. Les travaux réalisés dans ces domaines contribuent à promouvoir la stabilité financière et aident les pays à tirer parti de l’énorme potentiel des marchés financiers privés. Il importe sous ce rapport de mettre au point des instruments appropriés pour renforcer les capacités à détecter les causes de vulnérabilité et proposer des mesures correctives en temps utile. Un des objectifs de l’activité du FMI dans ce domaine est d’accroître la disponibilité des données essentielles.

    Le FMI a entrepris toute une gamme d’activités à cet effet. Les plus notables sont deux initiatives intéressant les statistiques, à savoir la Norme spéciale de diffusion des données et le Système général de diffusion des données. Ces deux initiatives partent du principe qu’il est important d’établir des directives internationales pour aider les pays à développer des statistiques comparables internationalement. Le FMI a entrepris de combler les lacunes existant dans plusieurs domaines où les directives internationales faisaient défaut ou étaient dépassées. Un de ces domaines concerne les comptes nationaux trimestriels, et j’ai l’honneur de présenter ici le Manuel des comptes nationaux trimestriels, qui a été élaboré pour aider les pays à établir ou à renforcer leurs comptes nationaux trimestriels en conformité avec les normes internationales. Ce manuel vient prendre place parmi les autres manuels préparés ou en cours de préparation au Département des statistiques du FMI, notamment le Manuel de la balance des paiements, le Manuel des statistiques de finances publiques et le Manuel de statistiques financières et monétaires. De même que ces divers manuels, ce manuel est pleinement compatible avec le Système de comptes nationaux 1993.

    Ce manuel résulte directement des activités d’assistance technique effectuées dans le cadre de l’appui à la norme spéciale de diffusion des données. Il s’inspire étroitement des matériaux d’étude préparés pour les séminaires de formation à la comptabilité nationale organisés à l’intention des pays qui envisagent de souscrire à cette norme. Le manuel a bénéficié des commentaires d’experts nationaux au cours de ces séminaires ainsi qu’au cours d’une réunion d’un groupe d’experts en juin 2000, à laquelle ont participé des experts nationaux et des experts appartenant à d’autres organisations internationales. Je tiens à exprimer ici mes remerciements à tous les experts qui ont participé au processus de gestation de ce manuel.

    Les comptes nationaux trimestriels ont une importance cruciale pour le développement et le suivi de programmes économiques et financiers bien conçus. À l’heure actuelle, une minorité seulement des pays membres du FMI dispose d’un système de comptes nationaux trimestriels bien établi, quoique leur nombre augmente rapidement. Je souhaite voir cette tendance se poursuivre et c’est pourquoi je recommande aux statisticiens ce manuel, qui sera un outil précieux dans cette entreprise.

    Horst Köhler

    Directeur général

    Fonds monétaire international

    Préface

    Ce Manuel des comptes nationaux trimestriels a été élaboré à partir de matériaux préparés pour les séminaires organisés en Thaïlande (1997 et 1998) et en Jordanie (2000). De même que les séminaires, le manuel est particulièrement destiné aux statisticiens déjà familiers des concepts et des méthodes de la comptabilité nationale annuelle et qui procèdent à l’introduction ou à l’amélioration d’un système de comptes nationaux trimestriels (CNT). Il sera également utile d’une façon générale aux comptables nationaux ainsi qu’aux utilisateurs avertis des CNT. L’importance des CNT va croissant dans la comptabilité nationale. Des pays de plus en plus nombreux y voient un outil de gestion et d’analyse économique essentiel. Le manuel vise à compléter le Système de comptes nationaux 1993 (SCN 1993), lequel n’aborde que brièvement les CNT, tout en maintenant une totale cohérence avec ce document.

    Certains principes directeurs se dégagent clairement de ce manuel:

    • Les CNT doivent être établis sur une fondation de données sources trimestrielles exactes et actuelles couvrant directement une forte proportion des totaux. Les méthodes économétriques et les relations comportementales indirectes ne peuvent remplacer la collecte de données.

    • Les CNT doivent être rendus compatibles avec leurs équivalents annuels, en partie pour la commodité d’utilisation des usagers et en partie—et plus fondamentalement—parce que le processus de calage incorpore le contenu informationnel des données annuelles dans les estimations trimestrielles.

    • Les révisions sont nécessaires afin de permettre la publication en temps opportun des données et d’incorporer de nouvelles données. La meilleure façon de réduire la gêne que peuvent éventuellement causer ces révisions est d’en rendre le processus transparent.

    • Les données des CNT doivent être présentées sous forme de séries temporelles cohérentes.

    • Les CNT peuvent éventuellement s’étendre à la suite complète des comptes du SCN 1993. Bien qu’il importe de couvrir le produit intérieur brut (PIB) et ses composantes—le point de départ habituel—, il est également possible et utile de couvrir d’autres parties du système des comptes nationaux.

    • Les données corrigées des variations saisonnières, les données de tendance et les données brutes fournissent toutes d’utiles perspectives, mais les données brutes doivent être le fondement de l’établissement des comptes nationaux.

    Dans le respect de ces principes directeurs, les sources, les méthodes et l’étendue du système de CNT varieront d’un pays à l’autre en fonction des circonstances, telles que les préférences des utilisateurs, la disponibilité de données sources et la situation économique. Notre objectif n’est donc pas de donner des réponses figées, mais d’indiquer la gamme des solutions possibles et de proposer des principes généraux susceptibles d’être appliqués au développement d’un système de CNT adapté à la situation particulière de chaque pays.

    Notre espérance est que le manuel rencontrera un large accueil et contribuera à l’introduction, à l’amélioration et à l’emploi bien compris des CNT dans de nombreux pays.

    Carol S. Carson

    Directrice

    Département des statistiques

    Fonds monétaire international

    Remerciements

    Nous tenons à remercier ici nos collègues du FMI pour leurs si utiles commentaires, en particulier Carol S. Carson, Paul Armknecht, Paul Cotterell, Jemma Dridi, Segismundo Fassler, Cor Gorter (qui a également apporté son précieux concours à la préparation de la version française du manuel), John Joisce, Sarmad Khawaja, Manik Shrestha et Kim Zieschang. Nous sommes également reconnaissants de leurs observations aux participants de l’atelier organisé en juillet 2000 pour débattre du projet de manuel, à savoir M. Roberto Barcellan (Eurostat), M. Raúl García Belgrano (ECLAC), Mme Marietha Gouws (Afrique du Sud), M. Peter Harper (Australie), Mme Barbro Hexeberg (Banque mondiale), Mme Olga Ivanova (Banque mondiale), M. Ronald Janssen (Pays-Bas), M. Paul McCarthy (OCDE), M. Dave McDowell (Canada), Mme Chellam Palanyandy (Malaisie), M. Robert Parker (États-Unis), M. Eugene Seskin (États-Unis), M. Jan van Tongeren (ONU) et M. Agustín Velázquez (Venezuela). Des commentaires pertinents nous ont en outre été adressés via le site Internet du FMI. La responsabilité des éventuelles erreurs ou omissions qui pourraient subsister nous incombe entièrement.

      You are not logged in and do not have access to this content. Please login or, to subscribe to IMF eLibrary, please click here

      Other Resources Citing This Publication