Front Matter

Front Matter

Author(s):
International Monetary Fund
Published Date:
January 1973
    Share
    • ShareShare
    Show Summary Details

    Pamphlet Series

    N° 17-F

    OPERATIONS ET TRANSACTIONS SUR DTS

    Première Période de base

    Walter Habermeier

    Fonds Monetaire International

    Washington, D.C.

    1973

    © International Monètary Fund. Not for Redistribution

    ISSN: 0252-2985

    Nouveau tirage, mars 1986

    Avertissement

    Les opinions exprimées dans cette brochure sont celles de l’auteur, qui est Trésorier du Fonds Monétaire International, et ne représentent pas nécessairement celles du Fonds.

    Preface

    En 1968 et 1969, tandis qu’on élaborait un amendement aux Statuts à partir de l’esquisse d’une facilité fondée sur des droits de tirage spéciaux au Fonds Monétaire International, adoptée à Rio de Janeiro en 1967, de nombreux observateurs se sont demandé si les DTS deviendraient un complément véritablement acceptable dans les réserves internationales et s’ils pourraient en pratique coexister avec l’or et les monnaies de réserve. Aujourd’hui, après plus de 3 ans de fonctionnement effectif, on s’accorde généralement à reconnaître que les DTS peuvent jouer un rôle efficace dans le règlement des déséquilibres de paiements entre les pays participants. Selon une opinion maintenant solidement implantée, on pense aussi que le DTS pourrait et devrait devenir le principal instrument de réserve international dans le système monétaire international rénové et qu’il pourrait y devenir l’étalon de valeur des monnaies. Beaucoup estiment également qu’un rôle accru du DTS permettrait d’améliorer la gestion internationale des réserves mondiales, tant sur le plan de leur volume que de leur composition.

    Toute une série de facteurs ont contribué à cette évolution du statut du DTS, les principaux étant la suspension de la convertibilité du dollar E.U. en août 1971 et la pénurie croissante d’or au prix officiel. Cependant, les participants se sont montrés d’autant moins réticents à accepter, détenir et utiliser les DTS que, dans chaque pays, Banque centrale et Trésor acquéraient l’expérience pratique de cet avoir, en l’utilisant dans de nombreuses transactions et opérations. Deux conditions étaient décisives pour l’instauration de la confiance. Tout d’abord, la procédure permettant de convertir les DTS en une monnaie utilisable devait être aussi rapide, aussi simple et, pour le moins, aussi commode que la mobilisation des avoirs en devises et le transfert ou la vente d’or. On y est parvenu grâce au système dit de la “désignation” et à certains arrangements de conversion, qui ont fonctionné de sorte qu’un utilisateur de DTS soit assuré de recevoir rapidement de la monnaie et d’obtenir sa conversion en cas de besoin. En second lieu, il importait qu’on puisse utiliser le DTS, à l’instar des autres instruments de réserve, dans une gamme aussi étendue que possible de transactions et d’opérations. Une mesure pratique importante dans ce sens a été la décision du Fonds d’accepter les DTS—dans toute la mesure permise par les Statuts—dans toutes les transactions et opérations effectuées pour son propre compte et d’utiliser une partie des DTS acquis dans ses opérations, si ses membres le désiraient. L’attitude des grands pays, qui ont bien voulu conclure des transactions importantes sur DTS par accord mutuel, a également contribué à renforcer la confiance dans le DTS, qui est apparu comme véritablement utilisable en tant qu’instrument de réserve primaire.

    L’objet de cette analyse est de décrire de façon relativement détaillée les diverses transactions et opérations sur DTS qui ont eu lieu au cours des trois années 1970–72, ainsi que les arrangements pris sur le plan opérationnel pour les faciliter. Certaines des données présentées figuraient antérieurement dans les Rapports annuels du Fonds; mais la présente brochure constitue la première analyse systématique de la première période de base et fournit une quantité appréciable d’informations et de statistiques inédites.

    Le Compte De Tirage Special du Fonds Monétaire International a été créé par l’amendement aux Statuts du Fonds qui a pris effet le 28 juillet 1969. Selon les Statuts modifiés, le Fonds est autorisé à allouer aux participants au Compte de Tirage Spécial une nouvelle forme d’instrument de réserve international—le droit de tirage spécial (DTS). Les décisions d’allocation sont prises pour des périodes dites de base, d’une durée normale de cinq ans. Cependant, le Conseil des Gouverneurs, sur la proposition du Directeur général, a décidé à sa Réunion annuelle d’octobre 1969 de prévoir l’allocation totale d’environ 9,5 milliards d’unités de droits de tirage spéciaux (9,5 milliards de DTS) pendant une première période de base limitée à trois ans, du 1er janvier 1970 au 31 décembre 1972. Nous nous proposons dans la présente brochure de voir comment le mécanisme des DTS a fonctionné au cours de ces trois années. La première section est consacrée à un bref exposé des principales caractéristiques du DTS en tant qu’instrument de réserve. Dans les sections suivantes, les aspects les plus importants de l’utilisation des DTS—mécanisme de désignation et procédures de reconstitution des avoirs en DTS—sont décrits plus en détail.

      You are not logged in and do not have access to this content. Please login or, to subscribe to IMF eLibrary, please click here

      Other Resources Citing This Publication