Front Matter

Author(s):
Manuel Guitián
Published Date:
December 1996
    Share
    • ShareShare
    Show Summary Details

    Série des brochures

    Nº 46–F

    La singularité des responsabilités du Fonds monétaire international

    Manuel Guitián

    FONDS MONÉTAIRE INTERNATIONAL

    Washington

    1992

    ISBN 9781557753243

    ISSN 0252-2985

    La présente brochure est la version française de la brochure nº 46 intitulée The Unique Nature of the Responsibilities of the International Monetary Fund.

    La traduction française a été établie par le

    Bureau des services linguistiques du Fonds.

    Directeur de publication: Margaret Karsten

    Note liminaire

    L’auteur du présent ouvrage est Directeur associé au Département de la monnaie et des changes du Fonds monétaire international (FMI). Les opinions qui y sont exprimées sont les siennes et ne doivent pas être attribuées au FMI. Il en a tracé la première esquisse pendant la période qu’il a passée comme chercheur à la Brookings Institution, et il est reconnaissant à cette organisation, ainsi qu’à ses services, de lui avoir fourni le cadre le plus propice à la réflexion et à l’écriture que l’on puisse souhaiter.

    L’auteur est sensible à l’aide que lui ont apportée ses collègues du FMI, y compris ceux qui ont maintenant quitté l’institution, et il tient à leur exprimer sa profonde gratitude. Il lui est impossible de les remercier individuellement, mais il tient à rendre hommage à ces hommes et femmes dont les connaissances et l’expérience n’ont d’égales que la ferveur de leurs idéaux. L’auteur a grandement profité de ces connaissances, de cette expérience et de ces idéaux depuis qu’il est devenu membre des services de l’institution, c’est-à-dire vers la fin de l’époque de Bretton Woods. Le présent ouvrage n’en est qu’une preuve parmi tant d’autres.

    Un certain nombre de ses collègues ont participé avec enthousiasme à la préparation du manuscrit et l’auteur tient à exprimer sa gratitude à Ann Greasley et Constance Strayer, qui ont mis le projet sous une forme lisible, et à Margaret Karsten qui a révisé le texte, ce dont les lecteurs lui seront éternellement reconnaissants. Enfin, l’auteur tient à remercier S.J. Anjaria d’avoir bien voulu prendre connaissance du projet initial et de l’avoir incité, en mettant en question certaines de ses conclusions, à réunir des arguments plus solides et plus convaincants.

    Juin 1992

      Other Resources Citing This Publication