Front Matter

Front Matter

Author(s):
Cem Karacadag, Gilda Fernandez, and Rupa Duttagupta
Published Date:
September 2006
    Share
    • ShareShare
    Show Summary Details

    La collection des Dossiers économiques, créée par le FMI en 1996, vise à présenter au public les résultats des recherches effectuées par les services du FMI. Les Dossiers économiques sont des monographies courtes, non techniques, portant sur des sujets d’actualité et rédigées à l’intention d’un public de non-spécialistes. Ils sont publiés en six langues: l’anglais, l’arabe, le chinois, l’espagnol, le français et le russe. Le présent numéro, comme ceux qui l’ont précédé, reflète les opinions de ses auteurs qui ne sont pas nécessairement partagées par le FMI.

    ©2006 Fonds monétaire international

    Directrice de la collection

    Asimina Caminis

    Département des relations extérieures du FMI

    Couverture: Massoud Etemadi

    Division des services multimédias du FMI

    Édition française

    Traduction: Thierry Lopinot

    Correction & PAO: Van Tran

    ISBN 1-58906-539-5

    ISSN 1020-7724

    Pour obtenir les publications du FMI,

    adressez votre commande à:

    Publication Services

    International Monetary Fund

    700 19th Street, N.W.

    Washington, DC 20431 (U.S.A.)

    Téléphone: (202) 623-7430 • Télécopie: (202) 623-7201

    Messagerie électronique: publications@imf.org

    Internet: http://www.imf.org/pubs

    Préface

    Un régime de change fixe rattachant la valeur d’une monnaie à une devise forte comme le dollar ou l’euro présente de nombreux avantages, notamment pour les pays en développement qui cherchent à crédibiliser leur politique économique. De plus, les systèmes de ce type vont en général de pair avec une faible inflation. En revanche, les pays à taux de change fixe semblent plus vulnérables que ceux qui ont des dispositifs plus souples aux crises de change et à celles du bimonétarisme ou du système bancaire. Au fur et à mesure que les économies se développent et s’intègrent davantage aux marchés financiers internationaux, les avantages de la flexibilité du taux de change semblent augmenter.

    Certes, beaucoup de pays conservent un système de taux de change fixe ou un autre type d’ancrage de leur monnaie, mais un nombre croissant—parmi lesquels le Brésil, le Chili, Israël et la Pologne—ont opté depuis une dizaine d’années pour plus de souplesse. La tendance à une plus grande flexibilité des taux de change va sans doute se poursuivre, car, avec le développement des relations internationales, les pays dont la devise est rattachée à un point d’ancrage sont exposés à l’instabilité des mouvements de capitaux; or, la flexibilité du change assure une meilleure protection contre les chocs externes et donne plus d’indépendance à la politique monétaire.

    Qu’un régime de change flexible soit adopté sous la pression d’une crise ou dans des conditions normales, son succès dépend d’une bonne gestion d’un certain nombre de problèmes institutionnels et opérationnels. Ceux-ci sont résumés dans ce dossier économique, que David Cheney a établi en s’inspirant du document de travail 04/126 du FMI, intitulé «From Fixed to Float: Operational Aspects of Moving Toward Exchange Rate Flexibility» (De la fixité au flottement: l’aspect opérationnel du passage à la flexibilité du taux de change), dont les auteurs sont Rupa Duttagupta, Gilda Fernandez et Cem Karacadag. On peut le consulter gratuitement sur le site Internet du FMI à www.imf.org.external/pubs/ft/up/2004/wp04126.pdf. Un rapport postérieur, ayant le même intitulé, a été soumis au Conseil d’administration par le Département des systèmes monétaires et financiers du FMI en novembre 2004. Il est affiché également sur le site du FMI www.imf.org/external/np/mfd/2004/eng/111904.pdf.

    On peut aussi consulter gratuitement, à l’adresse www.imf.org/pubs, deux Dossiers économiques antérieurs consacrés aux taux de change: le numéro 2, intitulé Does the Exchange Rate Regime Matter for Inflation and Growth? (Le régime de change a-t-il une incidence sur l’inflation et la croissance?), d’Atish R. Ghosh, Anne-Marie Gulde, Jonathan D. Ostry et Holger Wolf (1996), ainsi que le numéro 13, Fixed or Flexible? Getting the Exchange Rate Right in the 1990s (Fixité ou flexibilité? Le bon choix pour les années 90) de Francesco Caramazza et Jahangir Aziz (1998).

      You are not logged in and do not have access to this content. Please login or, to subscribe to IMF eLibrary, please click here

      Other Resources Citing This Publication