Front Matter

Front Matter

Author(s):
International Monetary Fund. Statistics Dept.
Published Date:
August 2000
    Share
    • ShareShare
    Show Summary Details

    Library of Congress Cataloging-in-Publication Data

    Dérivés financiers, Supplément à la cinquième édition du Manuel de la balance des paiements, 1993—Washington, Fonds monétaire international, 2000; 55 pages.

    Volume d’accompagnement du Manuel de la balance des paiements, cinquième édition. ISBN 1-58906-050-4

    • Balance of payments—Handbooks, manuals, etc.

    • International finance. I. International Monetary Fund.

    HG3881.5.158 155 2000

    Prix: 21 dollars E.U.

    Les commandes sont à adresser à:

    International Monetary Fund Publication Services

    700 19th Street N.W., Washington, DC 20431 (U.S.A.)

    Téléphone: (202) 623-7430 Fax: (202) 623-7201

    Internet: publications@imf.org

    Préface

    Le présent volume constitue un nouveau chapitre sur les dérivés financiers et un amendement au texte de la cinquième édition du Manuel de la balance des paiements (MBP5) consacré aux dérivés financiers.

    Face à la profonde mutation de la taille et de la nature des marchés de dérivés financiers depuis quelques décennies, le Système de comptabilité nationale 1993 (SCN1993) et le MBP5 ont établi de nouvelles normes pour le traitement de ces produits. Après la publication du SCN 1993 et du MBP5, les marchés de dérivés financiers ont continué à évoluer, ce qui a conduit les statisticiens nationaux à demander que les normes publiées soient clarifiées et amplifiées.

    Cette démarche a mené à la création du groupe informel sur l’évaluation des produits financiers dérivés qui, avec le Comité d’experts de la balance des paiements établi sous les auspices du FMI (Comité d’experts) et le groupe d’experts chargé du projet de Manuel de statistiques monétaires et financières, a élaboré des documents de travail qui ont été très largement diffusés et commentés dans l’ensemble de la communauté des statisticiens internationaux.

    Les discussions et commentaires ont conforté l’idée qu’il convient de traiter les dérivés financiers comme des actifs financiers. Les opérations sur ces produits devraient en théorie être traitées comme des opérations distinctes plutôt que comme faisant partie intégrante de la valeur des opérations sous-jacentes ou des actifs financiers auxquels les dérivés peuvent être liés à titre de couverture. Cette démarche s’est traduite aussi par deux modifications importantes des normes statistiques antérieures. Tout d’abord, une vision moins restrictive de la classification des dérivés financiers dans les limites des actifs financiers du système de comptabilité nationale, ce qui a permis de prendre en compte davantage d’instruments négociés de gré à gré—ou hors cote—(c’est-à-dire en dehors des marchés organisés). Deuxième changement, et conséquence du premier: les swaps de taux d’intérêt et les accords de taux futurs (ATF) sont reconnus comme des actifs financiers, et les règlements nets en numéraire de ces contrats sont classés en tant qu’opérations financières, et non comme des flux de revenu d’investissement. Il a été convenu en outre de créer pour les dérivés financiers une nouvelle catégorie fonctionnelle dans la balance des paiements et une catégorie d’instruments financiers dans la comptabilité nationale. Ces modifications ont reçu l’aval du Comité et du Groupe de travail intersecrétariats sur la comptabilité nationale (Groupe intersecrétariats) lors de leurs réunions d’octobre 1997. En novembre 1997, le Département des statistiques du FMI a publié l’ouvrage intitulé Évaluation statistique des dérivés financiers.

    Le Groupe intersecrétariats et le Comité d’experts ont ensuite demandé au Département des statistiques du FMI de s’inspirer de l’Évaluation statistique des dérivés financiers pour préparer un texte comportant une description précise des dérivés financiers et des recommandations pour leur traitement statistique, à incorporer ensuite au SCN 1993 et au MBP5. Une version a été adaptée pour chacune des deux publications, avec un texte qui s’est révélé souvent identique. Bien que nécessitant un complément d’étude quant à la ventilation des dérivés financiers dans les investissements directs et les avoirs de réserve, la version destinée à compléter le MBP5 a été examinée et adoptée par le Comité d’experts à sa réunion d’octobre 1998.

    Lors de sa réunion d’octobre 1999, le Comité d’experts a pris, à titre provisoire, la décision de classer les produits financiers dérivés dans ces deux catégories fonctionnelles et de les comptabiliser en tant qu’opérations distinctes. Ce traitement statistique s’accorde avec celui que recommande, pour les dérivés financiers classés dans les avoirs de réserve, le projet de document intitulé IMF Operational Guidelines on the Data Template for International Reserves and Foreign Currency Liquidity (mode d’emploi du formulaire type de déclaration des données sur les réserves internationales et les liquidités en devises), diffusé en octobre 1999. Ce document sera révisé vers la fin de 2000 ou au début de 2001. Le maintien du classement des dérivés financiers dans les investissements directs et dans les avoirs de réserve sera fonction des résultats de l’ctude et de l’expérience des pays en matière d’application des recommandations afférentes à la ventilation des dérivés dans les investissements directs.

    Ce volume est divisé en deux parties: la première est un addendum qui constitue un nouveau chapitre du MBP5, et la deuxième est un amendement apporté au texte existant de la publication.

    Le nouveau chapitre donne des informations sur la catégorie fonctionnelle des dérivés financiers. Il décrit les caractéristiques qui sous-tendent les dérivés financiers et le traitement statistique qu’il convient d’accorder à certains dérivés spécifiques. La révision du texte préexistant du MBP5 fait apparaître les précisions et modifications apportées au Manuel publié; les suppressions sont rayées et les ajouts sont grisés. Seuls sont reproduits les paragraphes et tableaux modifiés—dans l’ordre des chapitres et paragraphes de la publication de 1993. La diffusion de ce chapitre supplémentaire et du texte révisé a été coordonnée avec la mise au point finale de la révision analogue du SCN 1993 (le processus de diffusion et d’adoption de ladite révision a pris plus de temps). La version révisée du SCN 1993 a été entérinée par la Commission statistique des Nations Unies en février 2000.

    Carol S. Carson

    Directrice

    du Département des statistiques

      You are not logged in and do not have access to this content. Please login or, to subscribe to IMF eLibrary, please click here

      Other Resources Citing This Publication