International Monetary Fund Annual Report 2014 : From stabilization to sustainable growth

Back Matter

Back Matter

Author(s):
International Monetary Fund. Secretary's Department
Published Date:
October 2014
    Share
    • ShareShare
    Show Summary Details

    Administrateurs et Administrateurs Suppléants

    au 30 avril 2014

    Nommés

    Meg LundsagerPoste vacantÉtats-Unis
    Daikichi MommaIsao HishikawaJapon
    Hubert TemmeyerSteffen MeyerAllemagne
    Hervé de VillerochéPoste vacantFrance
    Stephen FieldChristopher YeatesRoyaume-Uni

    Élus

    Menno SnelWilly Kiekens Oleksandr PetrykArménie, Belgique, Bosnie-Herzégovine, Bulgarie, Chypre, Croatie, Géorgie, Israël, Luxembourg, ex-République yougoslave de Macédoine, Moldova, Monténégro, Pays-Bas, Roumanie, Ukraine
    José RojasFernando Varela María Angélica ArbeláezColombie, Costa Rica, El Salvador, Espagne, Guatemala, Honduras, Mexique, République bolivarienne du Venezuela
    Andrea MontaninoThanos CatsambasAlbanie, Grèce, Italie, Malte, Portugal, Saint-Marin
    Wimboh SantosoRasheed Abdul GhaffourBrunéi Darussalam, Cambodge, République de Fidji, Malaisie, Myanmar, Népal, Philippines, République démocratique populaire lao, Singapour, Thaïlande, Tonga, Viet Nam
    ZHANG TAOSUN PingChine
    Jong-Won YoonIan Davidoff Vicki PlaterAustralie, Corée, États fédérés de Micronésie, îles Marshall, îles Salomon, Kiribati, Mongolie, Nouvelle-Zélande, Ouzbékistan, Palaos, Papouasie-Nouvelle-Guinée, Samoa, Seychelles, Tuvalu, Vanuatu
    Thomas HockinMary T. O’DeaAntigua-et-Barbuda, Bahamas, Barbade, Bélize, Canada, Dominique, Grenade, Irlande, Jamaïque, Saint-Kitts-et-Nevis, Saint-Vincent-et-les Grenadines, Sainte-Lucie
    Audun GroennPernilla MeyerssonDanemark, Estonie, Finlande, Islande, Lettonie, Lituanie, Norvège, Suède
    Momodou SahoChileshe M. Kapwepwe Okwu Joseph NnannaAfrique du Sud, Angola, Botswana, Burundi, Érythrée, Éthiopie, Gambie, Kenya, Lesotho, Libéria, Malawi, Mozambique, Namibie, Nigéria, Ouganda, République du Sud-Soudan, Sierra Leone, Soudan, Swaziland, Tanzanie, Zambie, Zimbabwe
    A. Shakour ShaalanSami GeadahBahreïn, Égypte, Émirats arabes unis, Iraq, Jordanie, Koweït, Liban, Libye, Maldives, Oman, Qatar, République arabe syrienne, République du Yémen
    Johann PraderOmer Yalvac Miroslav KollarAutriche, Bélarus, Hongrie, Kosovo, République slovaque, République tchèque, Slovénie, Turquie
    Rakesh MohanKosgallana RanasingheBangladesh, Bhoutan, Inde, Sri Lanka
    Fahad AlshathriHesham AlogeelArabie saoudite
    Daniel HellerDominik RadziwillAzerbaïdjan, Kazakhstan, Pologne, République kirghize, Serbie, Suisse, Tadjikistan, Turkménistan
    Paulo Nogueira Batista, Jr. Hector Torres Luis Oliveira LimaBrésil, Cabo Verde, Équateur, Guyana, Haïti, Nicaragua, Panama, République dominicaine, Suriname, Timor-Leste, Trinité-et-Tobago
    Aleksei V. MozhinAndrei LushinFédération de Russie
    Jafar MojarradMohammed DaïriRépublique islamique d’Afghanistan, Algérie, Ghana, République islamique d’Iran, Maroc, Pakistan, Tunisie
    Alvaro Rojas-OlmedoSergio ChodosArgentine, Bolivie, Chili, Paraguay, Pérou, Uruguay
    Kossi AssimaidouNguéto Tiraina Yambaye Woury DialloBénin, Burkina Faso, Cameroun, Comores, République démocratique du Congo, République du Congo, Côte d’Ivoire, Djibouti, Gabon, Guinée, Guinée équatoriale, Mali, île Maurice, Mauritanie, Niger, République centrafricaine, Rwanda, São Tomé-et-Príncipe, Sénégal, Tchad, Togo

    Cadres de Direction

    au 30 avril 2014

    Christine Lagarde

    Directrice générale

    David Lipton

    Premier Directeur général adjoint

    Naoyuki Shinohara

    Directeur général adjoint

    Min Zhu

    Directeur général adjoint

    Olivier Blanchard

    Conseiller économique

    José Viñals

    Conseiller financier

    Départements Géographiques

    Antoinette Monsio Sayeh

    Directrice, Département Afrique

    Chang Yong Rhee

    Directeur, Département Asie et Pacifique

    Reza Moghadam

    Directeur, Département Europe

    Masood Ahmed

    Directeur, Département Moyen-Orient et Asie centrale

    Alejandro M. Werner

    Directeur, Département Hémisphère occidental

    Départements Fonctionnels

    Gerard T. Rice

    Directeur, Département de la communication

    Andrew Tweedie

    Directeur, Département financier

    Sanjeev Gupta

    Directeur par intérim, Département des finances publiques

    Sharmini A. Coorey

    Directrice, Institut du FMI pour le développement des capacités

    Sean Hagan

    Conseiller juridique et Directeur, Département juridique

    José Viñals

    Directeur, Département des marchés monétaires et de capitaux

    Olivier J. Blanchard

    Directeur, Département des études

    Louis Marc Ducharme

    Directeur, Département des statistiques

    Siddharth Tiwari

    Directeur, Département de la stratégie, des politiques et de l’évaluation

    Information et Communication

    Odd Per Brekk

    Directeur, Bureau régional Asie et Pacifique

    Christian Mumssen

    Directeur, Bureaux du FMI en Europe

    Axel Bertuch-Samuels

    Représentant spécial auprès des Nations Unies

    Services de Soutien

    Mark W. Plant

    Directeur, Département des ressources humaines

    Jianhai Lin

    Secrétaire du FMI, Département du secrétariat

    Frank Harnischfeger

    Directeur, Département de la technologie et des services généraux

    Susan Swart

    Directrice informatique, Département de la technologie et des services généraux

    Bureaux

    Daniel A. Citrin

    Directeur, Bureau du budget et de la planification

    Clare Brady

    Directrice, Bureau de la vérification et de l’inspection internes

    Moises J. Schwartz

    Directeur, Bureau indépendant d’évaluation

    Organigramme du FMI

    au 30 avril 2014

    1 Appelé officiellement Comité ministériel conjoint des Conseils des gouverneurs de la Banque et du Fonds sur le transfert de ressources réelles aux pays en développement.

    Notes

    L’exercice financier du FMI court du 1er mai au 30 avril de l’année suivante.

    De plus amples informations sur les conclusions et les recommandations du PEM et sur l’analyse des services du FMI sont fournies sur le site http://www.imf.org/external/np/g20/index.htm.

    Voir «Macroeconomic and Reform Priorities Report», un document préparé par les services du FMI, avec le concours de la Banque mondiale et de l’OCDE (www.g20.org/sites/default/files/g20_resources/library/G-20%20Macroeconomic%20Reform%20Priorities%20 Report%20Feb%2012%202014.pdf).

    Voir «Examen triennal de la surveillance 2014 : note de synthèse» (www.imf.org/external/french/np/pp/2013/100813f.pdf).

    Dans le cadre des consultations annuelles au titre de l’article IV des Statuts, une équipe du FMI se rend dans les pays membres pour rencontrer des représentants gouvernementaux et discuter des risques qui pèsent sur la stabilité intérieure et mondiale et justifieraient des ajustements de politiques. De retour au siège du FMI, l’équipe soumet des rapports par pays au Conseil d’administration, qui les examine et conclut ainsi la procédure dite de consultation au titre de l’article IV. Pour plus de détails, voir l’encadré 3.1 consacré à la surveillance bilatérale sur la page Internet du Rapport annuel.

    Voir «Global Liquidity—Issues for Surveillance» (www.imf.org/external/np/pp/eng/2014/031114.pdf).

    Voir le communiqué de presse 13/324, «IMF Executive Board Discusses Nordic Regional Report on Denmark, Finland, Norway, and Sweden» (www.imf.org/external/np/sec/pr/2013/pr13324.htm).

    Voir communiqué de presse 14/167, «IMF Executive Board Reviews the Fund’s Strategy for Anti-Money Laundering and Combating the Financing of Terrorism (AML/CFT)» (www.imf.org/external/np/sec/pr/2014/pr14167.htm).

    Voir la fiche technique «Normes et codes : le rôle du FMI» (http://www.imf.org/external/np/exr/facts/fre/scf.htm).

    Voir «Financial Surveillance Strategy—Progress Report» (www.imf.org/external/np/pp/eng/2013/091213.pdf).

    Voir le communiqué de presse 14/08, «IMF Executive Board Reviews Mandatory Financial Stability Assessments under the Financial Sector Assessment Program» (www.imf.org/external/np/sec/pr/2014/pr1408.htm).

    Voir le communiqué de presse 13/376, «IMF Executive Board Discusses 2013 Low-Income Countries Global Risks and Vulnerabilities Report» (www.imf.org/external/np/sec/pr/2013/pr13376.htm).

    Voir «Debt Limits in Fund Programs with Low-Income Countries» (www.imf.org/external/np/pp/eng/2013/030113.pdf).

    Voir le communiqué de presse 13/252, «Heads of Agency Pledge to Do More to Support Poorest Countries to Benefit from Trade» (www.imf.org/external/np/sec/pr/2013/pr13252.htm).

    Voir «Sustaining Long-Run Growth and Macroeconomic Stability in Low-Income Countries—The Role of Structural Transformation and Diversification» (www.imf.org/external/np/pp/eng/2014/030514.pdf).

    Voir www.vienna-initiative.com pour de plus amples informations.

    Voir le communiqué de presse 14/11, «Vienna Initiative Sets Priorities for 2014» (www.imf.org/external/np/sec/pr/2014/pr1411.htm).

    Voir «Vers de nouveaux horizons — La transformation économique sur fond de transition politique dans le monde arabe» (https://www.imf.org/external/pubs/cat/longres.aspx?sk=41316.0).

    Voir le communiqué de presse 14/164, «IMF Launches Quarterly Bulletin on Asia and Pacific Small States» (www.imf.org/external/np/sec/pr/2014/pr14164.htm).

    Le chapitre 4 explique le système de quotes-parts du FMI.

    Ce chiffre inclut les tirages en cours au titre de la série d’accords d’emprunt bilatéraux de 2009–10 auxquels il a été mis fin le 1er avril 2013. Aucun tirage n’est en cours au titre de la nouvelle série d’emprunts lancée en 2012 (les accords de prêts bilatéraux de 2012) qui constitue une deuxième ligne de défense pour les ressources tirées des quotes-parts et des Nouveaux accords d’emprunt.

    Voir fiche technique «Accords permanents d’emprunt du FMI» (http://www.imf.org/external/np/exr/facts/fre/gabnabf.htm).

    Voir «Stocktaking the Fund’s Engagements with Regional Financing Arrangements» (www.imf.org/external/np/pp/eng/2013/041113b.pdf).

    Voir le communiqué de presse 14/84, «IMF Executive Board Discusses FCL, PLL, and RFI Review» (www.imf.org/external/np/sec/pr/2014/pr1484.htm).

    Voir le communiqué de presse 14/148, «IMF Executive Board Reviews Conditionality in Evolving Monetary Policy Regimes» (www.imf.org/external/np/sec/pr/2014/pr14148.htm).

    Il s’agit d’un montant brut, non corrigé des accords annulés. Les montants ont été convertis en dollars à l’aide du taux de change de 0,645290 DTS pour un dollar en vigueur le 30 avril 2014.

    Les décaissements effectués au titre d’accords financés par le compte des ressources générales sont désignés par le terme «achats» et les remboursements sont appelés «rachats».

    Voir le communiqué de presse 13/306, «Hungary Repays Early Its Outstanding Obligations to the IMF» (www.imf.org/external/np/sec/pr/2013/pr13306.htm).

    L’allégement de la dette est accordé dans le cadre d’un processus en deux étapes : un allégement intérimaire durant la phase initiale, dite «point de décision», l’allégement complet intervenant lorsque le pays a rempli ses engagements, au «point d’achèvement». Pour de plus amples informations sur ces initiatives, voir la fiche technique «Allégement de la dette au titre de l’initiative en faveur des pays pauvres très endettés (PPTE)» (http://www.imf.org/external/np/exr/facts/fre/hipcf.htm) et la fiche technique «L’initiative d’allégement de la dette multilatérale» (http://www.imf.org/external/np/exr/facts/fre/mdrif.htm).

    Voir les communiqués de presse 13/231, «IMF Executive Board Completes Sixth Review Under Policy Support Instrument for Mozambique and Approves a New Three-Year PSI» (www.imf.org/external/np/sec/pr/2013/pr13231.htm); 13/239 «IMF Executive Board Completes Sixth Review Under Policy Support Instrument for Uganda and Approves a New Three-Year PSI» (www.imf.org/external/np/sec/pr/2013/pr13239.htm); 13/483, «IMF Executive Board Completes Seventh and Final Review Under the Policy Support Instrument with Rwanda and Approves New Three-Year PSI» (www.imf.org/external/np/sec/pr/2013/pr13483.htm).

    Voir «Reassessing the Role and Modalities of Fiscal Policy in Advanced Economies» (www.imf.org/external/np/pp/eng/2013/072113.pdf).

    Voir le document «Fiscal Policy and Income Inequality» à l’adresse www.imf.org/external/np/pp/eng/2014/012314.pdf.

    Voir le document de synthèse du FMI intitulé «International Taxation and the Role of the IMF» à l’adresse www.imf.org/external/np/pp/eng/2013/062813.pdf/.

    Ce code est consultable en ligne à l’adresse www.imf.org/external/np/fad/trans/code.htm.

    Voir le communiqué de presse 13/408 «Le FMI approuve l’unification des taux d’actualisation utilisés dans l’analyse de viabilité de la dette extérieure des pays à faible revenu» (www.imf.org/external/french/np/sec/pr/2013/pr13408.htm).

    Voir la note d’information au public 13/61 «IMF Executive Board Discusses Sovereign Debt Restructuring— Recent Developments and Implications for the Fund’s Legal and Policy Framework» (www.imf.org/external/np/sec/pn/2013/pn1361.htm).

    Le Club de Paris est un groupe informel de dix-neuf créanciers officiels dont le rôle est de trouver des solutions coordonnées et durables aux difficultés de paiement rencontrées par les pays débiteurs. Voir www.clubdeparis.org.

    Voir le communiqué de presse 13/233 «Public Debt Management Forum and U.S. Treasury Roundtable on Treasury Markets and Debt Management Held at IMF Headquarters» (www.imf.org/external/np/sec/pr/2013/pr13233.htm).

    Voir le communiqué de presse 14/181 «IMF–World Bank Publish Revised Guidelines for Public Debt Management» (www.imf.org/external/np/sec/pr/2014/pr14181.htm).

    Voir «Modernizing the Framework for Fiscal Policy and Public Debt Sustainability Analysis» (www.imf.org/external/np/pp/eng/2011/080511.pdf).

    Voir «Global Impact and Challenges of Unconventional Monetary Policies» à l’adresse www.imf.org/external/np/pp/eng/2013/090313.pdf.

    Voir «Unconventional Monetary Policy—Recent Experiences and Prospects» (www.imf.org/external/pp/longres.aspx?id=4764).

    Voir «Global Liquidity—Credit and Funding Indicators» (www.imf.org/external/np/pp/eng/2013/071613b.pdf).

    Voir le communiqué de presse 13/342 «IMF Executive Board Discusses Key Aspects of Macroprudential Policy» (www.imf.org/external/np/sec/pr/2013/pr13342.htm).

    Plus précisément, l’un des objectifs du FMI est de «faciliter l’expansion et l’accroissement harmonieux du commerce international et contribuer ainsi à l’instauration et au maintien de niveaux élevés d’emploi et de revenu réel et au développement des ressources productives de tous les États membres, objectifs premiers de la politique économique».

    Voir «Jobs and Growth: Analytical and Operational Considerations for the Fund» (www.imf.org/external/np/pp/eng/2013/031413.pdf).

    Voir le communiqué de presse 14/96 «IMF Executive Board Discusses Further Considerations on Assessing Reserve Adequacy» (www.imf.org/external/np/sec/pr/2014/pr1496.htm).

    Voir «Évaluation de l’adéquation des réserves» au chapitre 3 du Rapport annuel 2011 du FMI intitulé Vers une croissance équitable et équilibrée (www.imf.org/external/french/pubs/ft/ar/2011/pdf/ar11_fra.pdf).

    Voir le communiqué de presse 10/418, «Le Conseil d’administration du FMI approuve une vaste réforme des quotes-parts et de la gouvernance» (www.imf.org/external/french/np/sec/pr/2010/pr10418f.htm).

    Le Conseil d’administration a remis ses conclusions sur le réexamen complet de la formule de calcul des quotesparts dans son rapport au Conseil des gouverneurs de janvier 2013. Voir le communiqué de presse 13/30, (www.imf.org/external/french/np/sec/pr/2013/pr1330f.htm).

    Aucune augmentation de quote-part au titre de la Quatorzième Révision générale n’est effective tant que trois conditions générales ne sont pas remplies : i) les pays membres représentant au moins 70 % du total des quotesparts au FMI au 5 novembre 2010 doivent avoir consenti à l’augmentation de leur quote-part; ii) l’amendement des Statuts relatif à la réforme du Conseil d’administration doit être entré en vigueur; et iii) l’amendement des Statuts relatif à la représentation et à la participation doit être entré en vigueur. Seule la deuxième condition est encore en suspens. Pour qu’il entre en vigueur, trois cinquièmes des pays membres représentant 85 % du total des voix attribuées doivent accepter l’amendement.

    Voir le communiqué de presse 14/22, «Le Conseil d’administration du FMI fait rapport au Conseil des gouverneurs sur les réformes de 2010 et la Quinzième Révision générale des quotes-parts» (www.imf.org/external/french/np/sec/pr/2014/pr1422f.htm).

    Le rapport comportait une résolution à ce sujet qui a été adoptée par le Conseil des gouverneurs.

    Quarante-sept membres n’avaient pas encore accepté l’Amendement relatif à la réforme du Conseil d’administration. L’acceptation par les États-Unis est nécessaire pour atteindre le seuil d’acceptation requis.

    Voir le document des services du FMI «Quota Formula— Data Update and Further Considerations» à l’adresse www.imf.org/external/np/pp/eng/2013/060513.pdf.

    Voir la note d’information au public 13/72 «IMF Executive Board Reviews the Fund’s Capacity Development Strategy» (www.imf.org/external/np/sec/pn/2013/pn1372.htm).

    Voir le communiqué de presse 13/208, «IMF Welcomes Paraguay’s First Anti-Money Laundering and Combating the Financing of Terrorism Plan» (www.imf.org/external/np/sec/pr/2013/pr13208.htm).

    Voir le communiqué de presse 13/527, «Donors pledge $18.9 Millions to Strengthen Technical Assistance on Anti-Money Laundering and Combating the Financing of Terrorism» (www.imf.org/external/np/sec/pr/2013/pr13527.htm).

    Voir le communiqué de presse 13/316, «Palau Begins Participation in the IMF’s General Data Dissemination System» (www.imf.org/external/np/sec/pr/2013/pr13316.htm).

    Voir le communiqué de presse 13/449, «Myanmar Begins Participation in the IMF’s General Data Dissemination System» (www.imf.org/external/np/sec/pr/2013/pr13449.htm).

    Voir le communiqué de presse 14/89, «The Republic of Marshall Islands Begins Participation in the IMF’s General Data Dissemination System» (www.imf.org/external/np/sec/pr/2014/pr1489.htm).

    Voir le communiqué de presse 13/160, «Special Data Dissemination Standard Workshop in Gaborone, Botswana» (www.imf.org/external/np/sec/pr/2013/pr13160.htm).

    Voir le communiqué de presse 13/397, «Statement by the IMF Executive Board on Argentina» (www.imf.org/external/np/sec/pr/2013/pr13497.htm).

    Voir «Strengthening the Effectiveness of Article VIII, Section 5» à l’adresse www.imf.org/external/pubs/ft/sd/index.asp?decision=13183-(04/10).

    Voir le communiqué de presse 13/251, «G20 Officials Welcome Progress in Implementing the G20 Data Gaps Initiative» (www.imf.org/external/np/sec/pr/2013/pr13251.htm).

    Voir le communiqué de presse 14/54, «IMF Statistics Department Drafts Template to Collect Data on Government Revenues from Natural Resources» (www.imf.org/external/np/sec/pr/2014/pr1454.htm).

    Voir le communiqué de presse 13/236, «IMF Releases Data on the Currency Composition of Foreign Exchange Reserves with Additional Data on Australian and Canadian Dollar Reserves» (www.imf.org/external/np/sec/pr/2013/pr13236.htm).

    Voir le communiqué de presse 13/486, «IMF Releases Results from 2012 Coordinated Direct Investment Survey» (www.imf.org/external/np/sec/pr/2013/pr13486.htm).

    Voir le communiqué de presse 13/230, «IMF Releases Revised Results and Expands Coordinated Direct Investment Survey to 100 Economies» (www.imf.org/external/np/sec/pr/2013/pr13230.htm).

    Voir le communiqué de presse 13/444, «IMF Releases Results of 2012 Coordinated Portfolio Investment Survey» (www.imf.org/external/np/sec/pr/2013/pr13444.htm).

    Voir le communiqué de presse 13/345, «IMF Releases 2013 Financial Access Survey Data» (www.imf.org/external/np/sec/pr/2013/pr13345.htm).

    Voir «Nouvelle réglementation applicable au compte d’investissement» dans le Rapport annuel 2013 du FMI intitulé Promouvoir une économie mondiale plus sûre et plus stable? (www.imf.org/external/french/pubs/ft/ar/2013/pdf/ar13_fra.pdf).

    Voir «Commissions» au chapitre 5 du Rapport annuel 2012 du FMI intitulé Un élan collectif pour soutenir la reprise mondiale (www.imf.org/external/french/pubs/ft/ar/2012/pdf/ar12_fra.pdf).

    Les tranches de crédit renvoient à la taille des achats effectués par un pays membre (décaissements du FMI) en proportion de sa quote-part au FMI. Les décaissements à concurrence de 25 % de la quote-part sont ceux qui sont effectués au titre de la première tranche de crédit et dont les pays peuvent bénéficier s’ils prouvent qu’ils font des efforts raisonnables pour venir à bout de leurs difficultés de balance des paiements. Au-delà de 25 %, il s’agit de tirages sur les tranches supérieures de crédit; ils se font par versements échelonnés et sont assujettis à l’observation de certains critères de réalisation convenus. Ces décaissements s’effectuent normalement dans le cadre d’un accord de confirmation ou d’un accord élargi (ainsi que de la nouvelle ligne de crédit modulable). Il est rare qu’un pays puisse avoir accès aux ressources du FMI sans accord préalable, et tout porte à croire qu’il continuera d’en être ainsi.

    Comme le produit des ventes d’or fait partie des ressources générales à la disposition de l’ensemble des pays membres, il ne peut pas être placé directement au fonds fiduciaire RPC, qui est réservé à l’usage des pays à faible revenu. Il fallait donc distribuer ces ressources à l’ensemble des pays membres, proportionnellement à leur quote-part, étant entendu qu’il donnerait instruction au FMI de les transférer au fonds fiduciaire RPC (ou lui rétrocéderaient un montant équivalent) à titre de contribution à la bonification des prêts. Voir les fiches techniques «L’or au FMI» (www.imf.org/external/np/exr/facts/fre/gold.htm) et «Quotes-parts au FMI» (www.imf.org/external/np/exr/facts/fre/quotas.htm).

    Voir le communiqué de presse 13/398, «IMF Secures Financing to Sustain Concessional Lending to World’s Poorest Countries over Longer Term» (www.imf.org/external/np/sec/pr/2013/pr13398.htm).

    La différence entre dépenses brutes et dépenses nettes a trait aux recettes, qui sont essentiellement les concours accordés par des bailleurs de fonds extérieurs pour financer le renforcement des capacités effectué par le FMI.

    Voir le communiqué de presse 14/75, «IMF Executive Board Discusses the Adequacy of the Fund’s Precautionary Balances» (www.imf.org/external/np/sec/pr/2014/pr1475.htm).

    Les progrès accomplis en matière de diversité sont traités séparément dans le Rapport annuel sur la diversité.

    Voir www.ieo-imf.org/ieo/pages/IEOHome.aspx. Des versions papier d’un grand nombre de documents d’évaluation du BIE sont aussi disponibles à la librairie du FMI (www.imfbookstore.org).

    Voir le communiqué de presse 13/302,«IMF Executive Board Discusses Implementation Plan in Response to Board-Endorsed Recommendations for the IEO Evaluation of the Role of the IMF as Trusted Advisor» (www.imf.org/external/np/sec/pr/2013/pr13302.htm).

    La première évaluation externe a été réalisée en 2006.

    Le texte intégral de la politique de transparence du FMI figure à l’adresse www.imf.org/external/np/pp/eng/2009/102809.pdf, sous le titre «The Fund’s Transparency Policy».

    Voir «Key Trends in Implementation of the Fund’s Transparency Policy» (www.imf.org/external/np/pp/eng/2013/100313.pdf).

    Voir le communiqué de presse 13/270, «IMF Executive Board Reviews the IMF’s Transparency Policy» (www.imf.org/external/np/sec/pr/2013/pr13270.htm).

    Voir le communiqué de presse 14/86, «IMF Executive Board Reduces Lag of Public Access to Executive Board Minutes» (www.imf.org/external/np/sec/pr/2014/pr1486.htm).

    Crédits

    Le présent Rapport annuel a été préparé par la Division de rédaction et de publication du Département de la communication. Placée sous l’autorité du Comité des évaluations du Conseil d’administration, présidé par Menno Snel, l’équipe qui a réalisé ce rapport était supervisée par David Hawley, Jeremy Clift et Nagwa Riad. Rédacteurs : S. Alexandra Russell (rédactrice en chef, quia aussi coordonné l’ensemble de la production et de la rédaction), Cathy Gagnet et Michael Harrup, avec le concours rédactionnel appréciable de Nagwa Riad et Anthony Annett. Assistants de rédaction : Akshay Modi et Suzanne Alavi. L’édition française a été réalisée par Yannick Chevalier-Delanoue (traduction et révision), ainsi que par Monica Nepote-Cit et Van Tran (correction et composition).

    Photos :
    Liu Ying/Xinhua /Photoshot/Newscomcouverture (haut)
    Thomas Imo/Photothek via Getty Imagescouverture (bas)
    QQ7/Shutterstockquatrième de couverture
    Photos des services du FMIpages 4–7
    Stephen Jaffe/© IMF photop. 59 (gauche et droite), p. 64 (gauche), p. 68 (gauche)
    Michael Spilotro/© IMF photop. 64 (droite), p. 67 (encadré), p. 68 (droite)
    Yuri Gripas/© IMF photop.58 (gauche et droite), p. 67 (droite)
    Ryan Rayburn/© IMF photop. 57 (haut et bas), p. 67 (gauche)
    Alfredo Caliz/Panos Picturesp. 9 (haut)
    Petr Sznapka/CTK via AP Imagesp. 9 (bas)
    Franck Robichon/EPA/Newscomp. 10 (gauche)
    Rosseforp/ImageBROKER/Glow Imagesp. 10 (droite)
    Dorte Vernerp.11 (gauche), p. 23 (droite), p. 51 (gauche)
    James Akena/Reuters/Newscomp. 11 (droite)
    © Westend61 GmbH/Alamyp. 13 (haut)
    Eduard Korniyenko/Reuters/Newscomp. 13 (bas)
    Erik Isakson/Blend/Glow Imagesp. 14 (gauche)
    Yorgos Karahalis/Reuters/Newscomp. 14 (droite)
    John Vizcaino/Reuters/Newscomp. 15 (gauche)
    Veronica Bacalup. 15 (droite)
    Bay Ismoyo/AFP/Getty Imagesp. 17 (haut)
    Ian Teh/Panos Picturesp. 17 (bas)
    Adrian Alterp. 18 (gauche)
    Dinuka Liyanawatte/Reuters/Newscomp. 18 (droite)
    Hazir Reka/Reuters/Newscomp. 19 (gauche)
    Rupak De Chowdhuri/Reuters/Newscomp. 19 (droite)
    Nacho Doce/Reuters/Newscomp. 20 (gauche)
    Philippe Lissac/Glow Imagesp. 20 (droite)
    Thomas Imo/Photothek via Getty Imagesp. 23 (gauche)
    Youssef Boudlal/Reuters/Newscomp. 26 (gauche)
    © Design Pics Inc.–RM Content/Alamyp. 26 (droite)
    Ahmad Sidique/Xinhua/Photoshot/Newscomp. 29 (gauche)
    Bogdan Cristel/Reuters/Newscomp. 29 (droite)
    LOOK/Robert Hardingp. 35 (haut)
    Tim Gartside/age fotostockp. 35 (bas)
    Morten Andersen/Bloomberg via Getty Imagesp. 36 (gauche)
    Indranil Mukherjee/AFP/Getty Images/Newscomp. 36 (droite)
    EPA/Khaled Elfiqi/Newscomp. 37 (gauche)
    Petterik Wiggers/Panos Picturesp. 37 (droite)
    Nicolas Celaya/Xinhua/Photoshot/Newscomp. 41 (gauche)
    José Manuel Ribeiro/Reuters/Newscomp. 41 (droite)
    Superstock/Glow Imagesp. 42 (gauche)
    Keith Miaop. 42 (droite)
    Lynn Bo Bo/EPA/Newscomp. 47 (gauche)
    Orestis Panagiotou/EPA/Newscomp. 47 (droite)
    Imaginechina via AP Imagesp. 51 (droite)
    Akos Stiller/Bloomberg via Getty Imagesp. 52 (gauche)
    Marc Shoul/Panos Picturesp. 52 (droite)
    © Stephanie Rabemiafara/DanitaDelimont.comp. 54 (gauche)
    STR/EPA/Newscomp. 54 (droite)
    Neena Kapurp. 55 (gauche)
    Exactostock/Superstockp. 55 (droite)
      You are not logged in and do not have access to this content. Please login or, to subscribe to IMF eLibrary, please click here

      Other Resources Citing This Publication